AccueilAutour du centenaire du Prix Goncourt

*  *  *

Publié le mercredi 01 octobre 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Colloque organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, le Centre des sciences de la littérature de l’Université de Paris X-Nanterre et le Centre des correspondances XIXème-XXème siècles de l’Université de Bretagne Occidentale.

Annonce

Autour du centenaire du Prix Goncourt

Palais du Luxembourg, Salle Médicis

Colloque organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, le Centre des sciences de la littérature de l’Université de Paris X-Nanterre et le Centre des correspondances XIXème-XXème siècles de l’Université de Bretagne Occidentale.

 
Responsables :


- Jean-Louis Cabanès.
- Sylvie Ducas.
- Pierre-Jean Dufief.
- Jean-Yves Mollier.

Présentation :


Le 21 décembre 1903, le premier prix Goncourt était décerné. La commémoration de ce centenaire invite à réfléchir sur la fondation d’une nouvelle Académie, sur l’impact éditorial des prix, sur les critères qui ont légitimé le choix des œuvres, sur les instruments médiatiques d’une reconnaissance ou d’une consécration.

Pour mener à bien cette réflexion, le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), le Centre des Sciences de la Littérature (Université de Paris X-Nanterre) et le Centre des Correspondances XIXe-XXe siècles (Université de Bretagne Occidentale) ont décidé d’organiser un colloque, les 20 et 21 novembre 2003, dans une perspective tout à la fois historique, sociologique et littéraire.

On analysera tout d’abord les raisons qui ont incité Edmond de Goncourt à vouloir se survivre par la création d’une Académie ; on s’intéressera aux collections réunies par cet écrivain, à leur valeur économique et symbolique, puisque le prix Goncourt est gagé sur elles ; on situera la fondation d’une nouvelle Académie dans la crise que traversent les institutions littéraires à la fin du XIXe siècle et qui se traduit entre autres par une contestation de l’académisme sous toutes ses formes.

Il apparaît essentiel, dans un deuxième temps, de mettre en rapport les choix effectués par les jurés Goncourt avec les évènements historiques qui ont bouleversé la France et le monde au cours du siècle écoulé (guerres mondiales, crises coloniales). Il est non moins nécessaire d’éclairer ces choix en fonction de « passions » plus spécifiquement françaises (jacobinisme vs régionalisme), il importe encore de souligner la plus ou moins grande sensibilité de l’Académie Goncourt à l’émergence des littératures francophones, au Maghreb et aux Antilles, ou au combat du « deuxième sexe ».

Ce colloque ne peut manquer d’analyser le conformisme éventuel ou le non-conformisme des jurés. En examinant quels ont été les courants littéraires consacrés, ou, à l’inverse, ignorés, on s’interrogera sur les modèles dominants, sur les horizons d’attente, sur leur éventuelle transgression dans le choix d’une œuvre véritablement novatrice. En somme, faire l’histoire des prix Goncourt incite à repenser l’histoire littéraire du XXe siècle en signalant les éventuels écarts entre divers modes de légitimation : critique du journalisme, Université, Académie Goncourt.

Une dernière approche, historique et sociologique, s’impose. Comment devient-on juré Goncourt ? Pourquoi accepte-t-on ou refuse-t-on de le rester ? Le cas Aragon est exemplaire. Il ne s’agira pas d’en revenir à la traditionnelle polémique sur le « monstre » Galligrasseuil, mais bien de raisonner en termes de champ littéraire et de capital symbolique. Enfin, s’intéresser à l’histoire des prix Goncourt, c’est aussi analyser la fortune éditoriale d’une institution, sa consécration progressive. Comment le prix Goncourt, dont l’impact médiatique avait été modeste en 1903, est-il devenu le plus célèbre de tous les prix littéraires cent ans plus tard en 2003 ?

 
 
Programme du colloque


Introduction : Edmonde Charles-Roux (Présidente de l’Académie Goncourt).

I. La genèse du prix Goncourt :

- Dominique Pety (Université de Savoie) : « De la collection au prix Goncourt ».
- Robert Kopp (Université de Bâle): « Du Journal à l’Académie ».
- Jean-Louis Cabanès (Université Paris X-Nanterre) : « Du Grenier à l’Académie ».
- Pierre-Jean Dufief (Université de Bretagne Occidentale) : « La crise des institutions académiques à la fin du XIXe siècle ».
- Sophie Spandonis (Université de Paris IV) : « Joseph-Antoine Nau et le premier prix Goncourt ».

II. Sous-genres et courants littéraires :

- Michel Leymarie (Université de Lille III) : « Les questions coloniales ».
- Philippe Baudorre (Université Michel de Montaigne-Bordeaux III) : « La guerre de 14-18 et le prix Goncourt ».
- Sylvie Ducas-Spaës (Université Paris X-Nanterre) : « L’imagerie de la Seconde Guerre mondiale et le prix Goncourt ».
- Jacques Noiray (Université Paris IV) : « Le Goncourt et le roman maghrébin ».
- Dominique Chancé (Université Michel de Montaigne-Bordeaux III) : « Les Antilles et le Goncourt ».
- Monique Gosselin-Noat (Université Paris X-Nanterre) : « Proust et le Goncourt ».
- Jean-Claude Larat (Université de Caen) : « Malraux et le Goncourt ».

III. L’institution Goncourt :

- Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « Un siècle d’édition des « Goncourt ».
- Françoise Hache-Bissette (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « Le Goncourt des lycéens ».
- Kate Ashley (Université de Glasgow) : « Le Goncourt vu des Îles britanniques ».
- Anne-Marie Thiesse (CNRS) : « Des prix Goncourt régionalistes à l’Académie de province : transformations et contestation du champ littéraire français ».
- Gisèle Sapiro (CNRS-CSE) : « Profil des producteurs de goût : l’évolution du recrutement social des membres de l’Académie Goncourt ».
- Corinne Grenouillet (Université de Strasbourg III) : « Aragon à l’Académie Goncourt ».
- Delphine Naudier (CNRS-CSU) : « Les femmes et le prix Goncourt ».

Conclusion :

Jean-Charles Rufin : Mon prix Goncourt 2001.

 

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 20 novembre 2003

Mots-clés

  • Prix Goncourt

Contacts

  • CHCSC #
    courriel : Histoire [dot] culturelle [at] chcec [dot] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour du centenaire du Prix Goncourt », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 octobre 2003, http://calenda.org/188368