AccueilLes discours religieux et la guerre dans le monde britannique

*  *  *

Publié le dimanche 05 octobre 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Appel à communication lancé par le Centre d'Études et de Recherches sur les Pays du Commonwealth, de l'Université Paul Valéry de Montpellier III

Annonce

International conference

Religious Writings & War In Britain, the Empire and the Commonwealth

25, 26 & 27 November 2004 at Paul Valery University, Montpellier III (France)

Organized by the CERPAC (Research Centre for Commonwealth Studies)

http://alor.univ-montp3.fr/cerpac

Call for papers

This conference aims at examining how war is represented in the religious writings produced by British and Commonwealth Christians. Studying the way war is justified or rejected throughout discourses written by members of a Church, a religious group or people refering to a faith, is one of the cardinal objectives of this conference. The notion of "just" and "unjust" war will be at the center of the problematics, and we will endeavour to establish what the rhetorical convergences and differences of these religious discourses are. "Christian" theologies (Anglican, Non Conformist, Catholic) are to be examined through various types of writings such as sermons, pamphlets, speeches, letters (published in the press or not), diaries, ficiton writing or any other sort of document. Criss-crossing approaches through various domains, we will try to analyse whether a certain type of war ("holy" war; colonial war, civil war, world war) induces a certain type of argument, and if the choice of biblical references varies according to the origin of the "enemy".

Any war since the Henrician Reform in which British troops were engaged is relevant to this project, however, prominence will be given to the conflicts involving the British Colonies and the Commonwealth. This can be understood as the participation of Colonial soldiers to other colonial wars (i.e. Canadians, Australians or New-Zealanders in the Anglo-Boer War) or Commonwealth troops to world conflicts (First and Second World Wars). Naturally the numerous "clashes" involving white British troops against "natives" in different parts of the world will also be tackled.

The conference will be hosted by the University of Montpellier (South of France). The venue will be the modern premises of the CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), and the XVIth century Castle of Castries (next to Montpellier). Papers may be given in English or French.

Contributors are requested to send a title, an abstract (300 words) and a short CV by the end of January 2004 to :

Gilles Teulié : teulie7@club-internet.fr or teulie@up.univ-aix.fr
D.E.M.A. Université de Provence
29, Avenue Robert-Schuman
13621. Aix-en-Provence Cedex 1
France


Les discours religieux et la guerre dans le monde britannique

You are a part of Antichrist, whose Kingdoms the Scriptures so expressly speaks should be laid in blood… and ere it be long, you must all of you have blood to drink; even the dregs of the cup of the fury and wrath of God, which will be poured out unto you.
Oliver Cromwell to the Irish clergy, January 1650.

Préambule

La justification de la guerre en termes théologiques a depuis longtemps fait parti des préoccupations des élites (intellectuelles, religieuses, politiques) désireuses de légitimer l'acte guerrier. Leur ambition était de concilier un message religieux de paix et d'amour du prochain, accepté par toute une société comme l'un des fondements idéologiques de son existence, et l'utilisation de la force contre un autre groupe. Ce paradoxe a été abordé dans le monde chrétien par Augustin et plus tard Thomas d'Aquin qui ont théorisé la notion de "guerre juste" : le droit de recourir à la guerre (jus ad bellum), mais également ce qu'il est licite de faire pendant la guerre (jus in bello). Ce débat théologique inévitable a perduré, ré-émergeant de manière sporadique mais vive, au travers des siècles. La période de la Réforme n'a pas fait exception comme le prouve l'opposition dogmatique entre Jean Calvin et Sébastien de Castillon sur ce thème. A partir du XVIIe siècle et jusqu'au XIXe, les changements philosophiques et les choix idéologiques ont fait disparaître la notion de guerre licite, au profit de celle de "légitime défense". Le droit des individus est à ce moment au centre des préoccupations (cf. Fichte et Hegel) et l'idée selon laquelle le droit de préserver sa vie devient le référent essentiel de la justice, entraîne la justification de la guerre totale, puis les théories de la dissuasion afin d'éviter cette même guerre totale. Le XIXe siècle voit la codification de la guerre de conquête coloniale par les Évangélistes victoriens. Avec les grandes hécatombes du XXe siècle et l'invention de l'arme nucléaire, la théorie de la guerre juste fait de nouveau son apparition dans les discours occidentaux, qui redécouvrent et adaptent ainsi des notions conceptualisées quelques quinze siècles plus tôt.

Axes du colloque

Ce colloque souhaite aborder la question de la guerre au travers des discours religieux, dans le monde britannique. Il s'agit d'examiner la manière dont les conflits sont appréhendés dans les écrits produits par des personnes relevant d'une Église, d'un groupe religieux ou d'une foi. L'un des objectifs est d'essayer d'établir une typologie au travers des siècles de cet aspect de l'histoire des idées et des mentalités religieuses. Il s'agira entre autre, d'examiner la manière dont la guerre est justifiée ou fustigée dans la sphère religieuse et d'essayer d'établir les convergences et les différences rhétoriques inhérentes à ces discours, qu'ils relèvent du pamphlet, du sermon, de l'allocution, de l'échange épistolaire (publié ou non dans la presse par exemple), du journal intime, de la littérature au sens large ou de toute autre forme de discours. Les notions d'expansionnisme, de souveraineté, de pacifisme et de prosélytisme seront certainement au cœur de ce colloque et il sera sans nul doute intéressant d'analyser la manière dont ces discours sont construits en fonction du "type" de guerre. Les guerres "saintes", civiles, coloniales, internationales (voire Mondiales), qu'elles soient offensives ou défensives, relèvent de modes opératoires différents. Les discours religieux en témoignent probablement.

Toute guerre concernant l'Angleterre, les îles et colonies britanniques, les Dominions ou le Commonwealth, comprise entre la réforme henricienne et le conflit contre l'Irak, relève de ce projet. On analysera en particulier (mais ce n'est pas exclusif) les discours (théologiques et politiques) de l'Eglise d'Angleterre, des autres Églises issues de la Réforme et de l'Eglise Catholique Romaine, sans négliger les voix dissidentes au sein de ces Églises.

If the British government supports or participates in an attack on Iraq, that action cannot be justified from a Christian point of view morally or spiritually.

The Rt Rev John Gladwin, Bishop of Guildford, August 2002


Appel à communication :
Envoyer un titre et un résumé de 15 lignes
Avant fin janvier 2004
à Gilles Teulié : teulie7@club-internet.fr
Département d'Études du Monde Anglophone
Université de Provence, 29 av R.-Schuman
13621 Aix-en Provence Cedex 1

Catégories

Lieux

  • Montpellier, France

Dates

  • samedi 31 janvier 2004

Contacts

  • Gilles Teulié
    courriel : teulie7 [at] club-internet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les discours religieux et la guerre dans le monde britannique », Appel à contribution, Calenda, Publié le dimanche 05 octobre 2003, http://calenda.org/188379