AccueilPratiques musicales sous Napoléon Bonaparte

*  *  *

Publié le mercredi 08 octobre 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Ecole Doctorale Concepts et langages Equipe de recherche Patrimoines musicaux Ministère de la Culture et de la communication DRAC Ile-de-France ARIAM Ile-de-France Pratique

Annonce

Ecole Doctorale Concepts et langages Equipe de recherche Patrimoines musicaux
Ministère de la Culture et de la communication
DRAC Ile-de-France
 ARIAM Ile-de-France

Pratiques musicales sous Napoléon-Bonaparte Catalogage et perspectives de recherches


Paris Sorbonne, amphithéâtre Guizot 10 h.-16 h.

 Présidence d'honneur : Jean Mongrédien, Professeur émérite Ce colloque, inscrit dans le mois du patrimoine, marque le début d’une collaboration entre l’ARIAM Ile-de-France chargée du catalogage des fonds musicaux conservés en Ile-de-France et une équipe de recherche de l’Université de Paris IV Sorbonne Patrimoines musicaux qui peut assurer la valorisation scientifique de cet inventaire exceptionnel réalise par Lorenzo Brondetta. En effet, le premier tome du Catalogue des fonds musicaux anciens d’Ile-de-France rassemble les 1525 documents les plus anciens issus de sept fonds musicaux importants d'Ile-de-France. Premier volet d'une opération visant à recenser l’ensemble du patrimoine musical d'Ile de France dans le cadre d'un vaste projet lancé par le Ministère de la Culture, sur tout le territoire national, il nous dévoile la richesse de fonds presque entièrement méconnus. La cohérence historique du répertoire contenu est sans doute une des caractéristiques de cet ouvrage : 82 % de ses notices concernent des documents datant de l’époque napoléonienne et deux fonds sur six appartiennent à des lieux créés par Bonaparte (Maison d’Éducation de la Légion d’Honneur de Saint Denis ; Château de la Malmaison à Rueil Malmaison). Tout le répertoire de la musique de chambre de cette époque y est représenté : musique pour harpe, piano, voix, sonates, variations, trios, quatuors, concertos, ouvrages pédagogiques, transcriptions d’opéra, etc.. Un tel patrimoine fraîchement découvert mérite d’être mis en valeur avec la publication d’études, l’organisation de colloques et de concerts. Cela dans la perspective indiquée au lancement de la mission d’inventaire : recenser, étudier, faire connaître. Les historiens et les musiciens démontrent aujourd’hui un intérêt croissant pour la musique française du début du XIXe siècle et pour le rôle que Napoléon Bonaparte a joué dans son développement : l’organisation de journées de colloque sur ce thème est non seulement souhaitable mais souhaitée par les chercheurs et par les amateurs de musique. Le “ Mois du patrimoine écrit ”, dédié cette année à la musique, permet de faire connaître ce travail de recherche par une manifestation consacrée aux découvertes de la mission d’inventaire en Ile de France avec un colloque étudiant le lien entre le Premier Consul et la musique, son influence sur la pratique musicale de son époque, la vie musicale dans les lieux qu’il a fondé.

Les travaux seront illustrés par une exécution en public d’un choix des compositions inédites présentes dans le catalogue. Introduction Frédéric Billiet, responsable de l’équipe Patrimoines musicaux Marie-Claude Méplan, Direction de la Musique et de la Danse, du Théâtre et des Spectacles

Communications :


Lorenzo Brondetta : Le catalogage des fonds musicaux en Ile-de-France David Chaillou (Paris) : L'opéra : Influence de Napoléon sur la Musique, les institutions, les hommes
Marie-Christine Cavigneaux (Maison d'Éducation de la Légion d'Honneur de S.t Denis) : Histoire et vie de la Maison d'Education de la Légion d'Honneur Alexandre Dratwicki (Paris IV Sorbonne) : La symphonie concertante sous l'Empire et la Restauration : réalités musicales et institutionnelles. J
ean Gribenski (Université de Poitiers) : Les éditions françaises de Mozart dans les collections conservées en Ile-de-France
Cécile Duflo (Université de Rouen) et Alexandre Dratvicki : Autour du fonds des Divertissements de l'Empereur conservé à la Bibliothèque Nationale
Bruno Moysan (Chartres) et Jérôme Dorival (Lyon) : Deux salons sous le Consulat et l'Empire : celui d'Alexandrine-Eugénie Hulot, épouse du Général Moreau et celui d'Adélaide-Marie Castellat, épouse du sculpteur Jean-Guillaume Moitte. Musique, politique, sociabilité.

16 h. Débat ---------------------------------------------------------------------- CONCERT du 18 octobre à 17 h. en Sorbonne Amphithéâtre Richelieu Partitions retrouvées lors de l'Inventaire des fonds musicaux anciens conservés en Ile-de-France Lavinia Bertotti, soprano ; Aya Okuyama, pianoforte ; claude Maury, cor naturel ; Lorenzo Brondetta, flûte. Programme : www.pm.paris4.sorbonne.fr Equipe d’accueil Patrimoines musicaux – Ecole doctorale V- Université de Paris IV Sorbonne Dir. Frédéric Billiet

Dates

  • samedi 18 octobre 2003

Mots-clés

  • musique, empire, légion d'honneur, Mozart, salon

Contacts

  • Billiet Frédéric
    courriel : billiet [dot] frederic [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Frédéric Billiet
    courriel : billiet [dot] frederic [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pratiques musicales sous Napoléon Bonaparte », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 08 octobre 2003, http://calenda.org/188391