AccueilViolences urbaines

Violences urbaines

Mois du film documentaire

*  *  *

Publié le jeudi 09 octobre 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Projections suivies de débats organisées dans le cadre du Mois du filmdocumentaire par l’équipe « ville et sociétés urbaines » du Laboratoire derecherche historique Rhône-Alpes (moderne et contemporaine) (LARHRA, UMR5190) et la bibliothèque de l’ENS LSH.P

Annonce


Projections suivies de débats organisées dans le cadre du Mois du filmdocumentaire par l’équipe « ville et sociétés urbaines » du Laboratoire derecherche historique Rhône-Alpes (moderne et contemporaine) (LARHRA, UMR5190) et la bibliothèque de l’ENS LSH.


Pour la troisième année consécutive, l’ENS LSH participe à l’opérationnationale « Le mois du film documentaire » destinée à favoriser la rencontredes publics avec les films documentaires, leurs réalisateurs et leursproducteurs.


Les trois soirées proposées par l’équipe d’histoire urbaine et labibliothèque seront ainsi l’occasion d’explorer la thématique des «violences urbaines » dans son acception la plus large : des petitesviolences quotidiennes dont les citadins peuvent être les acteurs ou lesvictimes aux situations paroxystiques de destructions de villes.
Par rapport aux films de reportage, le cinéma documentaire suppose unedimension réflexive et une écriture dont l’objet est de proposer laconstruction d'une pensée à partir des images du réel. C'est donc nonseulement pour approfondir notre questionnement sur la violence urbaine,mais aussi pour analyser la créativité spécifique du cinéma documentaire -lié à la diversité des regards et des écritures - que nous vous convions àces trois soirées.


Première séance : mercredi 12 novembre 2003, 20 heures, Théâtre KantorFilm : 17 octobre 1961 Dissimulation d’un massacre, de Daniel Kupferstein,2001 et des extraits de Une journée portée disparue de Philip Brooks, AlanHayling 1992

Intervenants :Daniel Kupferstein, réalisateurNedjma Moussaoui, université Lumière Lyon 2Vincent Lemire, université de ProvenceYann Potin, École nationale des chartes


Deuxième séance : mardi 18 novembre, 20 heures, Théâtre KantorFilm : Nos guerres imprudentes, de Randa Chahal Sabbagh, 1995, 61 mn

Intervenants :Randa Chahal Sabbagh, réalisatriceNabil Beyhum, sociologue, École d’architecture de Paris-la-Seine


Troisième séance : vendredi 28 novembre, 20 heures, Théâtre KantorFilm : La raison du plus fort, de Patric Jean, 2002


Intervenants :Patric Jean, réalisateurEsther Hoffenberg, productriceDenis Ardisson, magistratOlivier Bersous, lycée Lumière, Lyon Jacques Gerstenkorn, université Lumière Lyon 2

 Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines15, parvis René Descartes69007 LyonMétro Debourg (Ligne B direction Stade de Gerland)

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • mercredi 12 novembre 2003

Mots-clés

  • violence urbaine

Contacts

  • Frédéric Abécassis
    courriel : frederic [dot] abecassis [at] ens-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Frédéric Abécassis
    courriel : frederic [dot] abecassis [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Violences urbaines », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 09 octobre 2003, http://calenda.org/188395