AccueilApproches de la troisième sophistique

*  *  *

Publié le samedi 25 octobre 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Recueil d’études organisé par le Groupement de Recherches sur les Rhétoriques de l’Antiquité Tardive (G.R.R.A.T.) de la Chaire de Philologie Classique de l’Université de Fribourg (Suisse).

Annonce

Recueil d’études organisé par le Groupement de Recherches sur les Rhétoriques de l’Antiquité Tardive (G.R.R.A.T.) de la Chaire de Philologie Classique de l’Université de Fribourg (Suisse).

Les temps sont mûrs pour s’efforcer de donner une définition critique de la Sophistique gréco-romaine des III-VI siècles ap. J-C.; une Sophistique, il faut le souligner, bien souvent mortifiée ou reléguée à l’appendice de la Seconde Sophistique. Pour cela, après attentive réflexion, le G.R.R.A.T. envisage de publier un recueil d’études sur les stratégies rhétoriques de l’Antiquité tardive ou plus précisément sur ce que nous souhaiterions appeler, d’après la belle formule de Laurent Peront, « Troisième Sophistique »; un recueil, bien entendu, ouvert aux savants les plus intéressés à ce type de problématiques, et par lequel on puisse jeter les bases pour un discours autonome sur la rhétorique de l’Antiquité Tardive. Le but de l’entreprise consiste avant tout à mettre en évidence la spécificité littéraire, rhétorique de la période envisagée), si spécificité il y a : a-t-il existé une Troisième Sophistique ? Comment la définir ? Peut-on observer une solution de continuité entre les derniers représentants de ce que nous appelons seconde sophistique, et, du côté romain, les panégyristes impériaux, s. Ambroise, s. Augustin, du côté grec, les écoles de Constantinople, d’Athènes, d’Antioche, de Gaza ? Quels sont, enfin, les liens entre prose et poésie ? Est-il possible de parler d’une Rhétorique en vers ?

Le recueil sera ouvert à trois modalités de contributions:

- Contributions générales;

- Analyses ponctuelles.

- Mises à jour bibliographiques,




Nous invitons toute personne intéressée à nous faire parvenir une proposition de contribution avant le 15 janvier 2004. Cette proposition comportera le titre de la communication et un résumé d'environ 200 mots. Les courriers seront adressées par voie électronique à l’un des membres du comité éditorial. La date limite pour la remise des manuscrits (avec un résumé en anglais) est, au contraire, le 15 juin 2004. Chaque contribution peut être rédigée en allemand, français, anglais, italien, espagnol ou grec modern.



Le Comité Editorial

Eugenio Amato (Professeur)

Alexandre Roduit (Assistant diplomé)

Martin Steinrück (Chargé de cours)



Date limite

15 janvier 2004

Contactes

* Eugenio Amato – Univesité de Fribourg, Suisse (Eugenio.Amato@unifr.ch)

* Alexandre Roduit – Université de Fribourg, Suisse (Alexandre.Roduit@unifr.ch)

* Martine Steinrück – Université de Neuchâtel (Martin.Steinruck@unine.ch)

Lieux

  • Fribourg, Confédération Suisse

Dates

  • jeudi 15 janvier 2004

Contacts

  • Eugenio Amato
    courriel : Eugenio [dot] Amato [at] univ-nantes [dot] fr

Source de l'information

  • Eugenio Amato
    courriel : Eugenio [dot] Amato [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Approches de la troisième sophistique », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 25 octobre 2003, http://calenda.org/188468