AccueilVichy et la magistrature

*  *  *

Publié le vendredi 07 novembre 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Avec des formes particulières tenant à la nature du régime et à l'occupation, Vichy s'inscrit dans la tradition d'étatisation de la justice

Annonce

Jeudi 11 décembre à 18h45

Une exception ordinaire : Vichy et la magistrature

par Alain Bancaud


 

Avec des formes particulières tenant à la nature du régime et à l'occupation, Vichy s'inscrit dans la tradition d'étatisation de la justice, tout spécialement dans le traitement des crises politiques, sociales et nationales graves. Ainsi la prolifération et le renforcement continuel de juridictions d'exception, chargées notamment de réprimer la Résistance, reste une spécificité de l'Etat français. Comment  la magistrature française, pour l'essentiel inchangée par rapport à la IIIe République, s'est-elle "accommodée" de ce nouveau système ?

 

Alain Bancaud est sociologue et historien, chargé de recherche à l'Institut d'Histoire du Temps Présent, à Cachan (CNRS). Attaché au groupe de recherches sur les transformations de la France et des sociétés européennes de cet Institut unique en France, ses recherches portent sur l'étude de la justice et des magistrats au XXème siècle.


Cette conférence s'inscrit dans le cadre de  "Echange et diffusion des savoirs. Elle se tiendra au Palais des Congrès (salle Callelongue), dans le cadre du cycle "L'exception dans tous ses états".
 
Rond-point du Prado 13008 Marseille
Métro Rond-Point du Prado
 
 

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • jeudi 11 décembre 2003

Contacts

  • Cécile Arnold
    courriel : contact [at] des-savoirs [dot] org

Source de l'information

  • Cécile Arnold
    courriel : contact [at] des-savoirs [dot] org

Pour citer cette annonce

« Vichy et la magistrature », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 07 novembre 2003, http://calenda.org/188525