AccueilFaut-il démocratiser la mondialisation ?

Faut-il démocratiser la mondialisation ?

Entretiens du XXIe siècle

*  *  *

Publié le vendredi 20 février 2004 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Annonce

COMMUNIQUE

ENTRETIENS DU XXIe SIECLE


organisés par la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines de l’UNESCO

LUNDI 22 MARS DE 18H00 A 20H30

« FAUT-IL DEMOCRATISER LA MONDIALISATION ? »

Organisés par la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines de l’UNESCO, les Entretiens du XXIe siècle traduisent la volonté de la communauté internationale de renforcer sa fonction de veille intellectuelle, en ouvrant un espace de dialogue planétaire sur les principaux enjeux de l’avenir. Le futur ne saurait en effet être réduit au monologue, serait-il celui de la technologie. les Entretiens du lundi 22 mars 2004 s’inscrivent dans la continuité du Rapport du Panel international sur la démocratie et le développement créé par l’UNESCO et porteront sur le thème : « Faut-il démocratiser la mondialisation ? ». Ils réuniront trois autres personnalités de renom international. Boutros Boutros-Ghali est ancien Secrétaire général de l’ONU, ancien Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie et ancien Vice-Premier ministre (Affaires étrangères) du gouvernement égyptien ; il est actuellement Président du Panel international sur la démocratie et le développement et Président de la Commission nationale des droits de l’Homme (Egypte). Citoyen indien, Arjun Appadurai est anthropologue, Provost (Recteur) de la New School University (New York). Il a été l’un des rédacteurs en chef fondateurs de la revue Public Culture et dirigé l’ouvrage collectif Globalization. Il a en outre publié nombre d’ouvrages dont Modernity at Large : Cultural Dimensions of Globalization (1997), paru en français en 2001 sous le titre Après le colonialisme : les conséquences culturelles de la mondialisation. Daniel Cohen est professeur de sciences économiques à l’Ecole Normale Supérieure, éditorialiste associé au journal Le Monde ; il est l’auteur de Richesse du Monde, pauvretés des nations et vient de publier La Mondialisation et ses ennemis (février 2004). Edgar Morin est sociologue, directeur de recherches émérite au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Président de l’Agence européenne pour la culture et Président de l’Association pour la pensée complexe ; il est l’auteur de très nombreux ouvrages parmi lesquels les volumes de La Méthode (1980-2001), Sociologie (1994), Amour, poésie et sagesse (1997), Introduction à une politique de l’homme (1999), Reliances (2000), Les Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur (2000) et L’Humanité de l’humanité : l’identité humaine (2001).

Cette session sera inaugurée par Koïchiro MATSUURA, Directeur général de l’UNESCO, et animée par Jérôme BINDÉ, organisateur des Entretiens, Sous-Directeur général adjoint pour les sciences sociales et humaines et Directeur de la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.

Maison de l’UNESCO

125 av. de Suffren

75007 Paris - Salle II

renseignements au 01 45 68 16 21

entrée libre dans la mesure des places disponibles

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 22 mars 2004

Contacts

  • de Goy
    courriel : as [dot] de-goy [at] unesco [dot] org

Source de l'information

  • Anne Sophie de Goy
    courriel : as [dot] de-goy [at] unesco [dot] org

Pour citer cette annonce

« Faut-il démocratiser la mondialisation ? », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 20 février 2004, http://calenda.org/188823