AccueilArchitecture religieuse du XXe siècle en France: quel patrimoine?

*  *  *

Publié le jeudi 19 février 2004 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Colloque organisé par l'Association des archives d'architecture du Nord, l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) et la Direction de l'architecture et du patrimoine (Ministère de la culture).

Annonce

Architecture religieuse du xxe siècle en France : quel patrimoine ?


A la veille du centenaire de la séparation de l’Église et de l’État, la spécificité française du patrimoine religieux du xxe siècle est manifeste. Comme la construction de nouveaux lieux de culte a été prise en charge par les associations représentant les différentes institutions religieuses depuis 1905, la transmission et la préservation de ce patrimoine se pose en des termes nouveaux.

Du reste, alors que le xxe siècle, du fait des destructions dues aux conflits mondiaux et des importantes mutations urbaines, a été l’une des périodes les plus riches en construction de lieux de culte, seuls 121 d’entre eux sont classés à l’heure actuelle au titre des monuments historiques. Les églises en particulier, qui pour les siècles antérieurs représentaient jusqu’à 35 % du corpus des édifices protégés, ne sont plus pour le xxe siècle que 10 % des bâtiments classés ou inscrits.

A ce particularisme français vient s’ajouter la difficulté d’appréhension de ce patrimoine contemporain. Il paraît nécessaire, pour estimer la valeur patrimoniale des églises, temples, synagogues et mosquées du xxe siècle, de prendre en compte de nouveaux critères d’appréciation. C’est dans ce but que l’Association des archives d’architecture du Nord, la Direction de l’architecture et du patrimoine et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) organisent cette rencontre. Les trois premières demi-journées seront consacrées à des exposés de chercheurs qui illustrent la diversité des modes d’approche de cet objet : historique, sociologique, artistique, technique ou urbanistique. La dernière session donnera lieu, après des exposés d’intervenants étrangers, à une table ronde sur la protection de ce patrimoine en France.

Architecture religieuse du XXe siècle en France : quel patrimoine ?

Association des archives d’architecture du Nord- Direction de l’architecture et du patrimoine-

Institut national d’histoire de l’art

Lille - Couvent des Dominicains

25-26 mars 2004

Jeudi 25 mars 2004


9 h 15 Présentation des journées

L’architecture religieuse au temps de la sécularisation

Président de séance : Jean-Yves Andrieux, professeur, université Rennes II

9 h 30 Introduction

9 h 45 Les grandes étapes de l’histoire du catholicisme et l’évolution des constructions religieuses en France au xxe siècle

Yves-Marie Hilaire, professeur émérite, université Lille III

10 h 30 L'évolution de l'espace intérieur

Isabelle Saint-Martin, maître de conférences, ephe

10 h 50 La transmission du message religieux : les machines à faire-croire

Albert Levy, architecte-chercheur UMR 7136 (Théorie des mutations urbaines, IFU – Université Paris VIII)

11 h 30 Le protestantisme en architecture

Bernard Reymond, professeur honoraire, université de Lausanne

11 h 50 Le complexe du monument

Pierre Lebrun, architecte et historien, laboratoire Architecture, Ville et Histoire, École d’architecture de Lille-régions Nord

Art, style, technique

Président de séance : Jean-Michel Leniaud, directeur d’études, ephe

14 h 30 Introduction

14 h 45 La place des arts figuratifs dans l'architecture religieuse du xxe siècle, regard historiographique et perspectives

Paul-Louis Rinuy, maître de conférences, université Paris X-Nanterre, Institut des arts sacrés

15 h 30 Permanence et renouveau de l’architecture septentrionale dans l’entre-deux guerres

Marie-Josèphe Lussien-Maisonneuve, maître de conférences, université Lille III

15 h 45 Le néo-roman dans l’entre-deux-guerres. Entre tradition et modernité

Alice Thomine, conservateur du patrimoine, conseiller scientifique à l’inha

16 h 15 L’église du Sacré-Cœur à Audincourt (Doubs) : le cas d’une construction paroissiale réussie

Françoise Caussé, historienne de l’art

16 h 30 La chapelle d’Hem : un chantier exemplaire de synthèse des arts

Céline Frémaux, doctorante, Université Rennes II, chargée d’études et de recherche à l’inha

16 h 45 Le vitrail des trente Glorieuses et les enquêtes orales de la cellule vitrail de l'Inventaire Général

Véronique David, chercheur à la cellule vitrail de l'Inventaire général, UMR Chastel

17 h La synagogue de la Paix à Strasbourg (1958) : le poids de l’héritage

Dominique Jarrassé, professeur, université Bordeaux III

17 h 15 La technique au service d’une nouvelle « scénographie »

Jean Vermeil, critique d'architecture à Techniques et Architecture


Vendredi 26 mars 2004


Le spirituel dans la ville

Président de séance : Claude Massu, professeur, université de Paris I –Panthéon-Sorbonne

9 h 15 : introduction

9 h 30 Urbanisme profane et pratiques cultuelles

Thierry Paquot, professeur, Institut d’urbanisme de Paris, université Paris XII-Val de Marne, éditeur de la revue Urbanisme

10 h 15 Des églises missionnaires pour une banlieue déchristianisée : le cas de l’Île-de-France (1905-1965)

Antoine Le Bas, conservateur du patrimoine, service de l’Inventaire, drac Île-de-France

10 h 30 L’implantation de la mosquée dans la ville

Omero Marongiu, sociologue, chargé d’études et de recherche, centre de ressources régional (Nord Pas-de-Calais) D'un Monde à l'Autre

11 h 30 Commanditaires et architectes

Coordinateur de la table ronde : Dominique Ponnau, président de la Commission pour la sauvegarde et l'enrichissement du patrimoine cultuel

Avec Yves Boucly, inspecteur général honoraire de l’administration et membre de la Commission pour la sauvegarde et l'enrichissement du patrimoine cultuel ; Isabelle Renaud-Chamska, enseignante, agrégée de grammaire et diplômée de l’Institut catholique de Paris en liturgie ; Elisabeth Flory, secrétaire générale de l’Association spiritualité et art ; Alain Plateaux, ex-conseiller technique de l’Évêché de Lille, Philippe Louguet, architecte, maître-assistant à l’école d’architecture de Lille-régions Nord, Maurice Salembier, architecte

14 h 30 Synthèse des journées

Simon Texier, maître de conférences, université de Paris IV-Sorbonne

Bernard Toulier, conservateur en chef du patrimoine, mission Patrimoine architectural des xixe et xxe siècles, Sous-direction des études, de la documentation et de l’inventaire, dapa


Quelles politiques patrimoniales ?

Président de séance : Bruno Foucart, professeur, université Paris IV-Sorbonne

15 h Introduction

15 h 15 Le patrimoine architectural ecclésiastique du xxe siècle en Belgique : l’inventaire monumental et les critères de protection sélective

Luc Verpoest, professeur, université catholique de Louvain (K.U. Leuven) département architecture, Centre international Raymond Lemaire pour la conservation

15 h 30 Les nouvelles églises du mouvement liturgique en Angleterre et leur protection

Elain Harwood, Inspector of Historic Buildings, English Heritage

15 h 45 La lente accession des églises modernes du Québec au statut patrimonial

France Vanlaethem, professeur, DESS en connaissance et sauvegarde de

l’architecture moderne, École de design, Université du Québec à Montréal

16 h 30 Le cas français

Coordinatrice de la table ronde : Françoise Hamon, professeur, université de Paris IV-Sorbonne

Avec Bernard Toulier ; Max Polonovski, conservateur en chef du patrimoine, chargé de mission pour la protection du patrimoine juif, Yvan Mettaud, chargé de mission patrimoine de la ville de Firminy ; Anne Lefebvre, chargée d’études documentaires, conservation régionale des monuments historiques, drac Nord-Pas-de-Calais ; Antoine Le Bas

Lieux

  • Couvent des Dominicains
    Lille, France

Dates

  • jeudi 25 mars 2004
  • vendredi 26 mars 2004

Mots-clés

  • architecture, religion

Contacts

  • Céline Frémaux
    courriel : celine [dot] fremaux [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Céline Frémaux
    courriel : celine [dot] fremaux [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Architecture religieuse du XXe siècle en France: quel patrimoine? », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 19 février 2004, http://calenda.org/188824