AccueilHenri Focillon

*  *  *

Publié le vendredi 20 février 2004 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Figure tutélaire de l'histoire de l'art français, Henri Focillon (1881-1943) fut professeur d’histoire de l’art à l’université de Lyon et directeur des musées de la ville de 1913 à 1924, avant d'enseigner l'histoire de l'art à la Sorbonne et au Collège de France. Tout au long de son existence qui devait s'achever en exil aux Etats-Unis, il fut un professeur exceptionnel qui marqua plusieurs générations d’élèves, mais aussi de lecteurs éblouis par l’ampleur de son savoir comme par ses qualités d'écrivain. L’Institut national d’histoire de l’art et l’université Lyon2 ont souhaité, en collaboration, lui dédier un colloque international de 3 journées (2 à Paris et 1 à Lyon) évoquant les différentes facettes de sa pratique d’historien de l’art et les étapes de sa carrière : son engagement dans le siècle, la diversité de ses objets de recherche, mais aussi sa prédilection pour le domaine de l’estampe, occidentale ou orientale. Il s’agit également, en procédant à l’analyse comparée des travaux de Focillon et de ses grands contemporains, notamment en Allemagne et en Italie, d’inscrire sa démarche dans un faisceau de relations au sein desquelles émerge sa singularité. Loin de ne constituer qu'un simple hommage au plus fameux des historiens de l'art français du XX° siècle, ce colloque offre l’occasion de s’interroger de façon critique sur l’héritage d’Henri Focillon : ce qu’il reste aujourd’hui, dans nos pratiques et nos méthodes, de l’œuvre intellectuel de l’auteur de la Vie des formes. Ce colloque est en liaison étroite avec l’exposition (22 janvier – 26 avril 2004) La vie des formes. Henri Focillon et les arts, conçue en co-production avec l’Institut national d’histoire de l’art, qui se tient actuellement au musée des Beaux-Arts de Lyon dans le cadre de la célébration de son bicentenaire.

Annonce

PROGRAMME


Journées parisiennes, 11 et 12 mars, sous la direction scientifique de Pierre Wat, conseiller scientifique à l’INHA


Jeudi 11 mars 2004


Bibliothèque nationale de France, Quai François-Mauriac

Grand auditorium

Matin Henri Focillon, un homme dans son temps

Président de séance : Michel Laclotte, vice-président du conseil scientifique de l’INHA

8h50 : Accueil

    * 9h10 : Ouverture du colloque par Alain Schnapp, Directeur général, INHA et Jean-Marc Poinsot, Directeur des études et de la recherche, INHA

    * 9h20 : Introduction par Pierre Wat

    * 9h30 : « L’homme en son milieu », par Laurence Bertrand Dorléac, membre de l’Institut Universitaire de France, professeur d’histoire de l’art à l’université de Picardie Jules Verne et à Science Po Paris

    * 10h15 : « Le roman des origines : l’art français dans les écrits d’Henri Focillon des années 30 », par François-René Martin, pensionnaire à l’INHA

    * 11h00 : Pause

    * 11h15 : « Henri Focillon et la notion d’école », par Colin Lemoine, INHA / Paris IV

    * 12h00 : « L’éloge de la main », par Annamaria Ducci, docteur en histoire de l’art

Après-midi Vie des formes et périodisation

Président de séance : Pierre Wat

    * 14h00 : « Le regard porté par Henri Focillon sur l’architecture gothique », par Dany Sandron, professeur d’histoire de l’art à l’université de Paris IV

    * 14h45 : « Les métamorphoses de l’histoire de l’art », par Éric Darragon (professeur d’histoire de l’art à l’université de Paris I

    * 15h30 : Pause

    * 15h45 : « L’art moderne selon Henri Focillon », par Christian Briend, conservateur au musée des Beaux-Arts de Lyon

Discussion.

Vendredi 12 mars 2004


Bibliothèque nationale de France, Quai François-Mauriac

Grand auditorium

Matin Dialogues critiques

Président de séance : Philippe Sénéchal, conseiller scientifique à l’INHA

    * 9h30 : « Una metamorfosi italiana di Focillon », par Andrea Cavalletti, professore incaricato di Estetica e di Letteratura italiana all' Università di Venezia – IUAV

    * 10h15 : « Focillon et l’idée de la forme : la part allemande ? », par Danièle Cohn, philosophe EHESS-ENS

    * 11h00 : Pause

    * 11h15 : « Venturi, Longhi, Stokes, Focillon : Piero della Francesca et la question de la forme dans l’entre-deux-guerres », par Etienne Jollet, professeur d'histoire de l'art moderne à l'université de Provence

Après-midi Héritages

Président de séance : Roland Recht, de l’Institut, professeur au Collège de France

    * 14h00 : « L'architecture d'Henri Focillon : nouveau regard et nouvelles méthodes ? », par Alice Thomine, conseiller scientifique à l’INHA).

    * 14h45 : « Philip Guston dans le maelström de la vie des formes », par Didier Ottinger, conservateur en chef au MNAM

    * 15h30 : Pause

    * 15h45 : « "Art d’Occident" et "tradition française". De Focillon à Bazaine », par Sylvie Ramond, conservateur en chef du musée d’Unterlinden, Colmar

Table ronde : Henri Focillon et ses élèves

Participants pressentis : Roland Recht, Michel Laclotte, Éliane Vergnolle, (professeur à l’université de Franche-Comté), Annamaria Ducci, François-René Martin.

_____________________________

Journée lyonnaise, le 13 mars, sous la direction scientifique de François Fossier,


professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université Lumière-Lyon 2

Samedi 13 mars 2004


Musée des Beaux-Arts de Lyon/ 20, place des Terreaux
salle Henri Focillon

Matin Focillon et les arts graphiques

Président de séance : Bernard Hours, professeur d’histoire à l’université Lumière-Lyon 2, directeur de l’équipe RESEA

    * 9h30 : allocution du président de l’université Lumière-Lyon 2

    * 10h00: « Focillon et sa vision de l’art japonais », par Céline Bourleaud, doctorante en histoire de l’art

    * 11h00 « Les graveurs des écoles du Nord vus par Focillon », par Emmanuel Starcky, directeur adjoint de la D.M.F.

    * 12h – 12h45 : « L’apport scientifique de la thèse sur Piranèse », par Bent Sorensen, chercheur en histoire de l’art

Après-midi

Président de séance : Christian Briend , conservateur au musée des Beaux-Arts de Lyon

    * 14h30 : « La modernité et la gravure de Manet vues par Focillon », par Juliet Wilson-Bareau , historienne de l’art

    * 15h30 : « Focillon et les graveurs de son temps », par Cécile Debray, conservateur au musée d’Art moderne de la Ville de Paris

    * 16h30 : « Focillon dessinateur et graveur », par Philippe Dufieux, docteur en histoire de l’art

    * 17h30 : conclusion : « Le goût de l’estampe chez Focillon », par François Fossier

Pot de clôture et visite de l’exposition.


Lieux

  • Le 11 et 12 à Paris, le 13 à Lyon
    Paris, France

Dates

  • jeudi 11 mars 2004
  • samedi 13 mars 2004

Mots-clés

  • Henri Focillon

Contacts

  • Cyril Lécosse
    courriel : cyril [dot] lecosse [at] unil [dot] ch

Source de l'information

  • Lécosse #
    courriel : cyril [dot] lecosse [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Henri Focillon », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 20 février 2004, http://calenda.org/188825