AccueilCommerce, voyage et expérience religieuse ( XVIe-XVIIIe siècles)

*  *  *

Publié le mercredi 24 mars 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Les commerçants constituent, à l'époque moderne, l'un des groupes les plus marqués par la mobilité : leur métier même l'imposait. Aussi les voyages des marchands ont-ils fait l'objet de nombreuses recherches menées par les spécialistes d'histoire économique, notamment en vue d'une meilleure connaissance des réseaux et des modes de fonctionnement du grand commerce. Il est clair toutefois que l'intérêt que présente l'activité itinérante des marchands ne se limite pas à ces derniers phénomènes ; le marchand itinérant, c'est aussi un intermédiaire culturel.

Annonce

Le colloque veut contribuer à une meilleure compréhension de cette dimension des expériences et des fonctions du commerçant voyageur : au lieu d'isoler les motifs ou données économiques, il entend les intégrer dans une histoire culturelle de la pratique en question. Deux domaines d'études sont principalement envisagés : l'expérience du monde (de l'étranger), et l'expérience religieuse.
Dans le premier domaine, l'interrogation concerne tout d'abord les conditions (matérielles, diplomatiques, sociables ) du commerçant voyageur dans son entourage étranger. De telles analyses impliquent (et mènent ainsi à) celle des perceptions du commerçant itinérant ; perceptions de la part de tiers, des populations autochtones, mais perceptions aussi du marchand lui-même. Comment ce dernier perçoit-il le monde qui l'entoure, et comment conçoit-il ses voyages ? L'objectif commercial l'emporte-t-il sur toutes sortes d'autres motivations possibles, ou y a-t-il, et sous quelles formes, conciliation entre les différents motifs ? L'analyse aboutit ainsi à celle des échanges culturels dont le commerçant se fait porteur. Quel impact la présence de ce dernier a-t-elle sur les communautés autochtones ; de quelle façon le marchand contribue-t-il à la transmission des valeurs, des savoirs ?
Des interrogations analogues s'imposent quant au deuxième domaine envisagé. Quels sont les liens possibles entre les objectifs commerciaux et le domaine religieux ? Y a-t-il eu des marchands pèlerins, par exemple, et comment ce genre de personnes perçoivent-elles leur activité itinérante ? Les argumentations théologiques peuvent-elles aider à légitimer les entreprises commerçantes, ou, inversement, de quelle façon ces dernières influent-elles sur les premières ? Mais l'interrogation concerne également les conflits possibles entre le commerce et les données religieuses. Qu'en est-il en particulier des marchands transgressant les frontières de cette nature - que ce soit à l'intérieur des confessions chrétiennes ou en pénétrant des pays dominés par d'autres religions, tel l'islam ?
La problématique du colloque étant peu explorée, celui-ci n'entend pas limiter outre mesure le cadre géographique et chronologique des interventions : est donc envisagée, comme terrain de départ , une Europe dont l'épicentre pourrait être le triangle France-Italie-Empire Germanique ; de même, une époque moderne au sens large, depuis la fin du Moyen Age jusqu'au XVIIIe siècle. Pour débattre ces questions, il a été fait appel à un grand nombre de chercheurs internationaux (plus de la moitié viennent d'Italie, d'Allemagne et des pays anglo-saxons). Une section particulière sera consacrée au cas lyonnais.

Programme

Jeudi, 25 mars

matin

Ouverture du colloque

L'expérience de la mobilité : théories et pratiques

Les points de vue d'économistes et d'administrateurs

Guillaume Garner (ENS de Lettres et Sciences humaines, Lyon) : Commerce et mobilité dans la littérature administrative et marchande au XVIIIe siècle en Allemagne

Samuel Fettah (TELEMME, Aix-Marseille) : Les marchands livournais vus par l'administration florentine au XVIIIe siècle

après-midi

Itinéraires et réseaux

Luca Molà (University of Warwick) : Un marchand vénitien à Stockholm à la fin du XVIe siècle

Rita Mazzei (Università di Firenze) : Orizzonti mentali, sensibilità culturale e religiosa nell'Europa degli affari del Cinque-Seicento. Esperienze di mercanti italiani fra Norimberga e Cracovia

Evelyne Oliel-Grausz (Université Lumière Lyon2), Communication et circulation de l'information : le cas de la diaspora judéo-séfarade, XVIIe-XVIIIe siècles

Françoise Bayard (Université Lumière Lyon2) : Le marchand en soie Carret et l'Europe

- Serge Chassagne (Université Lumière Lyon2) : Un marchand en soie catholique dans l'Europe du XVIIIe siècle

Vendredi, 26 mars

Europe des affaires et interactions religieuses

matin

Confrontations et conversions

Achille Olivieri (Università di Padova) : Marchands et homines maledicti

Luigi Monga (Vanderbilt University) : Voyages et doutes religieux d'un marchand milanais à travers l'Europe du début du XVIe siècle

Wolfgang Kaiser (TELEMME, Aix-Marseille) : Marchands chrétiens en pays arabe (titre provisoire)

Albrecht Burkardt (Université Lumière Lyon2) : Marchands français et Inquisition romaine à la fin du 16e siècle : deux études de cas

Michèle Janin-Thivos (TELEMME, Aix-Marseille) : Conversions marchandes au Portugal

après-midi

Commerce et religion

Pierre-Frédéric Brau (Institut national du patrimoine, Paris) : Les comportements religieux des marchands florentins expatriés au XVIe siècle

Giovanna Paolin (Università di Trieste) : Rencontrer à la frontière : marchands et Inquisition entre Italie et Europe orientale XVIe-XVIIe siècles

Julia Zunckel (Genova) : Transalpine Handelstätigkeit zur Zeit der Gegenreformation. Aufenthaltsbedingungen, Erfahrungshorizont und Geschäftsstrategien deutscher Kaufleute in Genua und Mailand (Mitte des 16.-Mitte des 17. Jahrhunderts

Stefano Villani (Università di Pisa) : La storia religiosa della comunità inglese di Livorno (XVII-XVIII secolo)

Simona Cerutti (EHESS, Paris) : Marchands étrangers / marchands calvinistes au Piémont au XVIIIe siècle

Samedi, 27 mars :

Contraintes et ressources des marchands étrangers

matin

Nations et Communautés

Alexander Cowan (Northumbria University) : Le marchand étranger : la question identitaire. Venise au dix-septième siècle

Mathieu Grenet (Lyon) : Le lobby grec à Venise (XVe-XVIIe siècles)

Marie-Louise Pelus-Kaplan (Université de Paris VII) : Les marchands étrangers à Dantzig dans la première moitié du XVII siècle

Peter Voss (Instituz Allensbach) : Voyages et transferts culturels : les marchands étrangers à Bordeaux au XVIIe siècle

Arnaud Bartolomei (Université de Provence) : La colonie française de Cadix à l'époque révolutionnaire

après-midi

Le cas lyonnais

Angela Orlandi (Università di Firenze) : Un marchand florentin à Lyon au XVIe siècle

Edoardo Demo (Università di Venezia) : Eretici, artigiani e mercanti. Vicentini e Veronesi a Lione nel XVI secolo

Susanne Rau (Technische Universität, Dresden) : Le marchand étranger arrivant à Lyon : de la surveillance à la porte jusqu à l'accueil à l'auberge

Yves Krumenacker (Université Jean Moulin Lyon3) : Des négociants protestants dans la France catholique du XVIIIe siècle

Conclusions


Lieu : ENS-LSH/Parvis Descartes/69007 Lyon

Métro ligne B Arrêt debourg

Responsable scientifique : Albrecht Burkardt, Maître de conférence d'histoire moderne, Faculté de Géographie, Histoire, Histoire de l'Art et Tourisme, Université Lumière Lyon 2

Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • jeudi 25 mars 2004

Contacts

  • Albrecht Burkardt
    courriel : albrecht [dot] burkardt [at] unilim [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Commerce, voyage et expérience religieuse ( XVIe-XVIIIe siècles) », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 24 mars 2004, http://calenda.org/188947