AccueilMythes et réalités des mondes musulmans

Mythes et réalités des mondes musulmans

Narration, transcription, représentations

*  *  *

Publié le mercredi 31 mars 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Veuillez envoyer vos propositions, avant le 20 Avril, de préférence, organisées en ateliers de 4 à 5 communications ou des propositions de communications individuelles que le Conseil d'administration de l'AFEMAM évaluera pour acceptation dans le congrès. Ces projets doivent comprendre un titre d'atelier et un texte d'orientation d'une demi page à une page qui explique les objectifs et l'orientation de votre atelier ainsi que de la liste des communications individuelles (titres et résumés de 20 à 30 lignes). Pour les communications isolées: un titre et un résumé. Envoyez vos textes par courrier électronique.Vous recevrez une réponse à votre proposition vers la fin de mai 2004.

Depuis sa création, l’AFEMAM tient en alternance des congrès généralistes de type « forum », dévolus à des bilans critiques de l’état des études des mondes arabes et musulmans, et des réunions plus thématiques — « territoires et sociétés », « identités et appartenances », « religion et processus de civilisation » — sinon plus disciplinaires. Sans rompre avec cette tradition, la désespérante actualité de ce début du XXIe siècle nous incite à tenter de conjoindre ces deux logiques pour interroger la réalité et l’existence mêmes de ces « mondes » musulmans qui nous rassemblent. Le passage du singulier au pluriel, devenu de rigueur depuis quelques années, est à lui seul un indicateur éloquent du malaise. Un premier questionnement pourrait ainsi prolonger le débat sur les « aires culturelles », amorcé lors d’un précédent congrès, et nous conduire à poser la question de la dissolution des frontières du « monde musulman » tel qu’il existait encore à la fin de la période coloniale et peut-être même jusqu’à la fin de la Guerre froide. La dissolution du lien entre aire de civilisation commune et territoires, la mondialisation de l’islam par la migration, la multiplication des référentiels identitaires accélérée par les nouvelles technologies de l’information sont autant d’éléments qui interdisent de continuer à penser le présent des sociétés musulmanes dans le cadre des inscriptions spatiales héritées du passé. Ils invitent, d’autre part, à interroger les conséquences qu’un tel éclatement peut avoir sur nos pratiques cognitives, en particulier sur la façon dont elles sont susceptibles de s’inscrire dans le débat des sciences humaines et sociales, et, plus largement, dans le débat et l’espace publics.

Au-delà de ces constats nourris des évolutions les plus récentes, le Congrès de Lyon sera l’occasion de reconsidérer la manière dont les sociétés musulmanes ont, tout au long de leur histoire, pensé leur inscription dans le monde et leurs relations avec l’au-delà de leurs frontières. Des récits de fondation aux inventaires encyclopédiques, des épopées aux historiographies nationales, le corpus est immense des narrations rendant compte des multiples configurations, politiques, humaines, symboliques, dans lesquelles s’est forgé le destin de l’islam. Loin de se limiter à la prise en compte des frontières politiques des États territoriaux, la réflexion pourrait intégrer, dans un même élan critique, l’étude des frontières intérieures, induites par les constructions sociales. Qu’il s’agisse des clivages délimitant les groupes ou les genres, ou des bornes par lesquelles la normation des comportements individuels en vient à séparer ce qui relève de l’islam de ce qui n’en relève pas, le champ d’investigation est immense, sur ce point aussi, et susceptible par là-même de rassembler largement les disciplines, comme les méthodes, les lieux d'observation comme les objets. 

Désormais, l'adhésion à l'association vaut automatiquement droit d'inscription au Congrès. Il reste cependant possible de s'inscrire au Congrès, sans être membre de l'AFEMAM. Dans les deux cas, le bulletin d'inscription ci-joint doit être renvoyé, complété et accompagné du règlement des droits (par chèque libellé à l'ordre de l'AFEMAM), à :

Nathalie Clayer, Centre d'Histoire du Domaine Turc

EHESS, 54 Bd Raspail - 75006 Paris

Voir cotisations sur le site de l'AFEMAM

                                                                               

Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • mardi 20 avril 2004

Contacts

  • Nathalie Clayer
    courriel : nathalie [dot] clayer [at] ehess [dot] fr
  • MMSH #
    courriel : ferriz [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mythes et réalités des mondes musulmans », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 31 mars 2004, http://calenda.org/188965