AccueilLes femmes dans la pêche et les cultures marines

Les femmes dans la pêche et les cultures marines

Leçons du passé, situation actuelle et ambitions pour le futur

*  *  *

Publié le vendredi 07 mai 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Partout dans le monde les femmes ont toujours joué un rôle important dans la pêche et les cultures marines. Elles sont directement impliquées dans la production, dans la commercialisation des produits ou dans la gestion de l'entreprise familiale.

Annonce

La conférence internationale AKTEA

La conférence internationale AKTEA est co-financée par la Commission Européenne, Direction Générale des Pêches, le Centre de Droit et d'Économie de la Mer de l'Université de Bretagne Occidentale et le Conseil des Pêches de la région autonome de Galice.

La conférence internationale sera une occasion unique d’échanges entre femmes du monde entier. Elle sera également le lieu où les chercheurs pourront présenter et discuter leurs travaux, avec d’autres chercheurs et avec les femmes. La conférence, organisée en différentes sessions, permettra à tous les participants de s’exprimer au cours de :

- Séances plénières, avec des présentations orales de travaux de chercheurs ou d’expériences de femmes. Ces présentations seront traduites en français, en anglais et en espagnol. Chaque présentation de 15 minutes sera suivie de 30 minutes de discussions. Seules 35 présentations en séances plénières seront acceptées pour l'ensemble de la conférence

- Des forums de discussions, en groupe réduit et sur des thèmes choisis par le comité scientifique. Tout participant qui souhaite proposer un thème pour ces forums de discussions peut contacter les organisateurs de la conférence. Les animateurs de forum doivent indiquer la langue préférée pour la discussion.

- Sessions Posters : un espace sera réservé à l’affichage de posters. Ces posters devront respecter le format XXXXX. Les présentations refusées en séances plénières pourront être présentées en poster.

Problématique :

Partout dans le monde les femmes ont toujours joué un rôle important dans la pêche et les cultures marines. Elles sont directement impliquées dans la production, dans la commercialisation des produits ou dans la gestion de l'entreprise familiale. Certaines activités traditionnellement effectuées par les femmes, comme le ramendage ou la fabrication des filets, tendent à disparaître avec la mécanisation et la concurrence des pays à bas salaires.

Ces femmes sont peu nombreuses à bénéficier d’un statut professionnel. Leur contribution au secteur ou à l’entreprise ne donne que rarement droit à une rémunération ou à des avantages sociaux. Ce travail vient s'ajouter aux tâches domestiques, éducatives et autres alors que leur époux est souvent absent de la maison.

Les femmes sont entrées dans l'espace public pour demander la reconnaissance légale de leur travail. Elles font aussi entendre la voix des communautés littorales dans les débats publics. Les problèmes de sécurité en mer, de gestion des ressources, le maintien d’un tissu industriel dans les communautés côtières sont des thèmes qui préoccupent les femmes. Dans de nombreux pays elles ont commencé à s'organiser, que ce soit dans des structures indépendantes ou au sein des organisations de pêcheurs. Dans certains cas, elles ont été à l’origine de réseaux internationaux de femmes. La conférence AKTEA est une occasion de partager ces expériences au niveau international, du nord au sud et de l'est à l'ouest.

AKTEA est le bulletin d'information du programme FEMMES, publié en français, anglais, espagnol et portugais. Ce programme est une initiative de recherche financée par la Commission Européenne dans son 5ème Programme Cadre de Recherche et Développement. L’objectif du programme FEMMES est de mettre en réseau les associations de femmes en Europe, avec le soutien de chercheurs en sciences sociales. Il a commencé en 2002, pour une période de 3 ans, et est animé par un groupe de chercheurs en sciences sociales et d’associations de femmes.

AKTEA, Néréïde symbole du rivage, devient également le nom de la conférence internationale initiée par les chercheurs du programme FEMMES.

Thèmes de la conférence

- Les femmes et la globalisation dans le secteur des pêches et de l’aquaculture

- Le rôle des femmes dans la pêche et l’aquaculture des pays du Sud

- Les femmes et la commercialisation des produits de la mer

- Les femmes dans la transformation

- La reconnaissance légale du rôle des femmes

- La participation des femmes dans la production

- La sécurité en mer

- Les conditions de travail

- Les femmes et les droits de propriété de l'outil de production

- Les femmes et la gestion durable des ressources

- La contribution des femmes dans l'aquaculture et la conchyliculture

- Tourisme : le rôle des femmes dans la transformation des communautés littorales

- Créer et animer des organisations de femmes

- La participation des femmes à l’action collective

- Femmes, territorialité et aires marines protégées

- Communautés côtières et action féministe

- Les femmes dans l'innovation

- Les stratégies familiales dans la pêche et l'aquaculture

- Égalité des chances

- Sécurité alimentaire et nouveaux modes de consommation

- Femmes, savoirs et héritage culturel en pêche et en aquaculture

Catégories

Lieux

  • Saint-Jacques-de-la-Lande, France

Dates

  • mercredi 10 novembre 2004

Contacts

  • Séverine JULIEN
    courriel : conference [at] fishwomen [dot] org

Source de l'information

  • Séverine JULIEN (Secrétariat Conférence) ~
    courriel : conference [at] fishwomen [dot] org

Pour citer cette annonce

« Les femmes dans la pêche et les cultures marines », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 07 mai 2004, http://calenda.org/189100