AccueilDroit à la critique et critique cinématographique dans l'Humanité

*  *  *

Publié le mardi 11 mai 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

conférence de Christophe Gauthier, conservateur, auteur de l'ouvrage "La Passion du cinéma", et de Tangui Perron, historien spécialisé sur le cinéma et le mouvement ouvrier.

Annonce

Le 27 mai à 15 heures, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis et l'association Mémoires d'Humanité proposent, dans le cadre du centenaire du journal l'Humanité, une conférence de Christophe Gauthier, conservateur à la bibliothèque de l'Arsenal et auteur d'une thèse sur la cinéphilie dans les années 1920, et Tangui Perron, historien spécialiste du cinéma et du mouvement ouvrier, sur Léon Moussinac.

Ce critique fut l'un des introducteurs du cinéma soviétique en France, avec l'aide du réseau des Amis de Spartacus. En 1928, il attaque violemment le film Jim le harponneur dans les colonnes du journal L'Humanité, ce qui lui vaut un procès du distributeur du film. Léon Moussinac, entouré par la profession qui se solidarise autour de lui, gagne le procès en appel et gagne ainsi le droit à l'indépendance de la critique.

Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, 18 avenue Salvador Allende, 93000 Bobigny

Catégories

Lieux

  • Bobigny, France

Dates

  • jeudi 27 mai 2004

Contacts

  • Sylvie Zaidman
    courriel : szaidman [at] cg93 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvie Zaidman
    courriel : szaidman [at] cg93 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Droit à la critique et critique cinématographique dans l'Humanité », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 11 mai 2004, http://calenda.org/189116