AccueilLe corps et ses rapports à la délinquance

Le corps et ses rapports à la délinquance

Appel à contribution pour le Temps de l'Histoire, Revue d'histoire de l'enfance irrégulière

*  *  *

Publié le lundi 17 mai 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Le Temps de l'histoire, revue d'histoire de l'enfance "irrégulière" est une publication consacrée au champ de l'enfance et de la jeunesse marginales ou marginalisées. La revue consacrera un de ses prochains numéros au Corps et ses rapports avec la délinquance (l'enfance irrégulière, la déviance…). Les propositions d'articles (synopsis de 2000 signes maximum) doivent être adressées avant le 30 septembre 2004

Annonce

Le Temps de l'histoire, revue d'histoire de l'enfance "irrégulière" est une publication scientifique à comité de lecture consacrée au champ de l'enfance et de la jeunesse marginales ou marginalisées. Elle s'intéresse donc à l'enfant de justice (délinquant), mais aussi à l'enfant victime, à l'orphelin, au vagabond…, ainsi qu'aux politiques législatives et institutionnelles et aux pratiques pédagogiques mises en œuvre pour prendre en charge cette jeunesse et cette enfance " irrégulières " en France et hors de France.

Le Temps de l'Histoire consacrera un de ses prochains numéros au Corps et ses rapports avec la délinquance (l'enfance irrégulière, la déviance…).

La référence au corps se présente en effet comme un élément récurrent des discours sur les criminels. Pressenti comme susceptible de dévoiler la nature profonde et véritable de l'individu, le corps apparaît comme indispensable à la fabrication simultanée de l'identité et de l'altérité. Ainsi, le désordre diffus qu'introduit le crime ainsi que l'inconnu et l'incontrôlable que représente le criminel dans la rationalité sociale tentent de prendre du sens, à différentes époques et sous différentes formes, dans la matérialité féconde du corps.

L'étude du phénomène criminel s'accompagne dés ses prémisses, d'observations attentives des anatomies et d'un intérêt immodéré pour l'analyse des signes du corps. Toutefois, si le 19ème siècle marque l'apogée de cette tendance, l'étude des périodes anciennes montre en particulier que l'intérêt récurrent du corps pour saisir le comportement criminel, s'inscrit dans une logique d'évaluation de la nature humaine permettant d'édicter des normes, de diffuser la morale et d'imposer les lois.

La question de l'enfance criminelle n'échappe pas à ce mécanisme, les archives de l'Education Surveillée ou celles de l'Administration Pénitentiaire entre autres exemples, gardent la trace de nombreuses études portant sur le profil et la personnalité des jeunes criminels, elles montrent à quel point, le délit du corps pour situer le crime et son auteur est un paradigme propre à la question criminelle.

Les articles pourront porter :

- Sur la place du corps dans la construction de l'altérité. Comment et en quoi la construction de l'altérité tire sa force de la puissance évocatrice du corps ? (signes d'infamie, physionomies criminelles, stigmates de dégénérescence, tatouages, anatomies comparées, morphotype de l'altérité…).

- Sur le corps indice, objet et outil de criminalisation. L'identification anatomo-biologique apparaît comme un élément régulier des tentatives de classification des délinquants et de fabrication d'une signalétique. (analyse de l'usage de la photographie judiciaire, analyse des tests, des mesures, des enquêtes, rapports médicaux …etc)

- Sur les disciplines et les pratiques corporelles comme modalités de normalisation et de redressement, d'éducation et ou d'épanouissement

- Sur les représentations du corps de l'enfance irrégulière (iconographies, presse, littérature…)

- ETC…

Les propositions d'articles (synopsis de 2000 signes maximum) doivent être adressées, avant le : 30 septembre 2004

Par messagerie Sylvie.Courtine@justice.fr

Ou par courrier :

Sylvie Courtine, Direction de la Recherche

Centre Interdisciplinaire de Recherche Appliquée au champ Pénitentiaire (CIRAP)

Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire,

440 avenue Michel Serres, 47916 Agen cedex 9

Catégories

Lieux

  • Copenhague, Danemark

Dates

  • jeudi 30 septembre 2004

Contacts

  • Sylvie Courtine
    courriel : sylvie [dot] courtine [at] justice [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Fabrice Audebrand
    courriel : fabrice [dot] audebrand [at] justice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le corps et ses rapports à la délinquance », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 17 mai 2004, http://calenda.org/189138