AccueilVérité poétique, vérité politique : mythes, modèles et idéologies politiques au Moyen Âge

*  *  *

Publié le mercredi 16 juin 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

L'Occident médiéval a hérité d'une pluralité de mythes, indo-européens, gréco-romains, chrétiens, celtiques, germaniques, nordiques... Le syncrétisme de la culture chrétienne n'a pas oblitéré cette diversité, dont la permanence s'explique par la complexité d'une société et d'une culture clivées entre litterati et illitterati. À une époque où le pouvoir temporel ne peut s'affranchir de ses origines spirituelles, ces divers héritages ont été exploités dans l'élaboration d'une mythologie politique, dynastique, nationale ou régionale, bien avant que ne s'élabore, grâce à la redécouverte des traités aristotéliciens au XlIIe siècle, une véritable science du politique en tant que discipline autonome. Le champ du politique apparaît bien comme un terrain privilégié puisque le mythe remplit, comme la figure royale, la fonction d'un modèle nécessaire à la cohésion sociale, et celle du médiateur entre l'ordre surnaturel et le monde des hommes. Ce colloque, auquel nous vous proposons de participer, a pour enjeu de cerner non seulement les mécanismes de transmission et de réactivation de cet ancien legs, mais aussi la construction d'une mythologie nouvelle, vivante, à partir de l'histoire encore proche.

Le terme « mythe » pourra être pris dans sa double acception: ethno-religieuse (structure signifiante, antérieure au récit) et littéraire (de tradition orale puis écrite). La perspective se situera au croisement de l'histoire des idéologies, où l'imaginaire investit une réalité, individuelle ou institutionnelle, et de la poétique des origines, qui s'exprime à travers des récits paradigmatiques. Il s'agira d'éclairer les différentes fonctions attribuées aux mythes politiques, quelle que soit leur origine spatio-temporelle : cristallisation des peurs et des interrogations en certitudes rassurantes, justification et légitimation des formes de pouvoir actuelles au moyen d'une logique archaïsante, exutoire pour tourner le pouvoir en dérision.

Par sa dimension interdisciplinaire (littérature, histoire du droit, histoire de l'art), cette rencontre se proposera de mieux comprendre les processus de démythification (au sortir de l'oral) et de remythification par l'élaboration de nouveaux écrits), le passage d'une vérité historique à une vérité poétique.

Les actes du colloque seront publiés par notre laboratoire.

Proposition de communication à adresser à l'un des trois organisateurs dont le courrier électronique est affiché ici.

Lieux

  • Brest
    Brest, France

Dates

  • mardi 31 mai 2005

Contacts

  • Jean-Christophe CASSARD
    courriel : jean-christophe [dot] cassard [at] univ-brest [dot] fr
  • Élisabeth GAUCHER
    courriel : elisabeth [dot] gaucher [at] univ-brest [dot] fr
  • Jean KERHERVÉ
    courriel : jean [dot] kerherve [at] univ-brest [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Vérité poétique, vérité politique : mythes, modèles et idéologies politiques au Moyen Âge », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 16 juin 2004, http://calenda.org/189199