AccueilMondes urbains du tourisme

*  *  *

Publié le vendredi 10 septembre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Les relations entre la ville et le tourisme constituent un enjeu d’importance aussi bien pour les espaces urbains que pour le phénomène touristique. Cependant, elles font rarement l’objet d’une étude en tant que telles et sont davantage analysées comme composante secondaire de l’une ou l’autre réalité, et ce d’autant plus que le tourisme n’accède que progressivement au statut d’objet digne d’intérêt académique.

On peut avancer l’hypothèse selon laquelle les spécialistes de la ville se sont généralement peu intéressés au tourisme et que les spécialistes du tourisme ne se pensent que rarement en tant que spécialistes de la ville, alors même que le tourisme est un système intrinsèquement urbain qui associe des populations urbaines et des lieux urbains, une partie de ces derniers étant des " stations touristiques ". L’omniprésence de ces dernières dans la littérature touristique a, aussi, probablement contribué à expliquer l’occultation relative de " la ville ". Du reste, à très peu d’exceptions près, la littérature spécialisée ne s’est pas emparée de la question du passage de la station à la ville et des formes urbaines associées.

Enfin, s’agissant d’une relation entre deux champs généralement travaillés et pensés distinctement, elle a logiquement pâti des divisions académiques et institutionnelles, ainsi que de l’absence qui en découle de groupes de recherche constitués autour de cet enjeu.

Pourtant, l’enjeu est de toute première importance : dans un Monde où la population se concentre toujours davantage en ville et où, parallèlement, se multiplient les mobilités des individus, les liens entre ville et tourisme s’intensifient et se complexifient. D’une part, les touristes sont majoritairement des citadins, ce qui influe forcément sur leur regard, leurs pratiques et leur rapport au lieu de séjour. Les villes qu’ils habitent sont influencées en retour par l’expérience touristique qu’ils ont vécue et ce qu’ils en ont rapporté, matériellement et culturellement. D’autre part, les villes doivent apprendre à gérer l’affluence touristique, dans ce qu’elle a de positif, notamment en cas de crise de l’économie locale, mais également dans les conflits d’usage qu’elle peut générer, entre activités, entre habitants temporaires et permanents du lieu, entre valorisation des ressources locales et préservation du patrimoine, entre temporalités et mobilités différenciées, etc.

Tout comme ces deux phénomènes, les relations ville/tourisme sont dynamiques et peuvent contribuer à l’évolution de l’urbanité des lieux, de la façon de vivre la ville ou de pratiquer le tourisme, par exemple à travers l’intégration du tourisme et des loisirs dans les espaces métropolitains.
On assiste ainsi à la construction de différents mondes urbains du tourisme que nous nous proposons d’étudier à travers les thèmes suivants :

1. Fabriquer la ville touristique
- De la station à la ville touristique : itinéraires touristico-urbains des lieux (mais aussi : ces villes qui ne devinrent jamais touristiques).
- Le tourisme comme élément d'urbanisation et de formes urbaines.
- L’apport des informations numériques à la valorisation / promotion des lieux touristiques.
- Métropolisation et tourisme : le tourisme, attribut des grandes métropoles ? Y a-t-il, aujourd’hui, des métropoles qui ne soient pas touristiques (en dehors du tourisme dit d’affaires) ? Observe-t-on des formes spécifiques du tourisme métropolitain ?

2. Habiter et vivre la ville touristique
- Les attitudes de la population des lieux face au tourisme.
- L’habiter touristique de la ville.
- Analyse sociale du tourisme dans les grandes villes : les différenciations sociales des tourismes dans la ville ; le tourisme comme facteur de différenciation sociale en ville.
- Comment le tourisme transforme la ville aujourd’hui.
- Tourisme, patrimoine, sociabilité urbaine : les loisirs urbains comme attraction touristique ; les lieux de patrimoine entre tourisme et sociabilité urbaine.
- Temporalités nouvelles de la ville des touristes et mises en scène liées.

3. Gérer la ville touristique
- La muséification de la ville.
- La ville festive.
- Conflits d’usage entre tourisme et préservation du patrimoine.
- Gestion de la multiplication des pratiques et des temporalités dans le lieu urbain.
- Mobilités touristiques et non touristiques dans la ville.
- Centre(s) et périphéries(s) : l’évolution des lieux du tourisme dans l’espace urbain métropolitain. Stratégies de quartiers ; initiatives de banlieue, etc.

4. Évaluer et qualifier la ville par le tourisme
- Une manière de voir autrement la qualité des lieux et leur place dans le Monde.
- Ville, tourisme et crise : comment rebondir à travers le tourisme.
- Centralité / urbanité et tourisme : les villes touristiques dans la hiérarchie urbaine.
- La ville touristique comme modèle urbain référentiel.


o Dans le cadre du colloque, une table-ronde sur " Les enjeux du tourisme à Paris et en Île-de-France " sera organisée avec l’aide des milieux professionnels compétents.


Le comité scientifique vous invite à envoyer vos propositions de communications, composées d’un titre, un résumé d’une page et coordonnées complètes de l’auteur, d’ici le 15 septembre 2004 à l’adresse suivante (postale ou électronique) :
Edith GIMEL
SECRÉTARIAT du POLE DES SCIENCES DE LA VILLE
Université Paris 7 - Denis Diderot
Dalle des Olympiades
103 rue de Tolbiac
75013 Paris
Tel/fax : 33 (0)1-44-27-82-28
edith.gimel@paris7.jussieu.fr


Les textes des communications sélectionnées devront nous parvenir avant le 15 décembre 2004.

Une seconde circulaire sera envoyée à l’automne à ceux qui se seront inscrits auprès du secrétariat du colloque.

Le colloque aura lieu les 13 et 14 janvier 2005 à l’Institut de Géographie de Paris (191, rue Saint-Jacques Paris 5ème).

La langue de travail du colloque sera le français. Des communications en anglais et en espagnol pourront être accueillies.

Frais d'inscription au colloque (accès et documents de travail), incluant les déjeuners du 13 et du 14, ainsi que le dîner du 13 : 50 euros. Règlement sur place.


Comité d’organisation


Evelyne Cohen (université Paris 7 – Denis Diderot), Philippe Duhamel (équipe MIT, université Paris 7 – Denis Diderot), Giorgia Ceriani (université de Provence, équipe MIT, Paris 7), Patrick Poncet (équipe MIT, Paris 7), Rémy Knafou (équipe MIT, université Paris 7 – Denis Diderot).
rknafou@club-internet.fr


Comité scientifique

Maria Gravari-Barbas (université d’Angers), Philippe Cadène (université Paris 7 – Denis Diderot), Dino Gavinelli (université de Milan), Rémy Knafou (université Paris 7 – Denis Diderot), Jacques Lévy (université de Reims), Michel Lussault (université François Rabelais, Tours), Jean-Luc Michaud (Inspecteur général du Tourisme, Paris) André Rauch (université de Strasbourg), Mathis Stock (université de Reims), Philippe Violier (université d’Angers), Antonio Martin Zárate (UNED, Madrid).

Colloque organisé par l’équipe MIT (Mobilités, Itinéraires, Tourismes), dans le cadre du pôle des Sciences de la ville de l’université Paris 7 – Denis Diderot, par l’université d’Angers, avec le parrainage de la Ville de Paris (accord attendu), ainsi que du réseau francilien des chercheurs en tourisme.

Catégories

Dates

  • mercredi 15 septembre 2004

Fichiers attachés

Contacts

  • Edith Gimel
    courriel : edith [dot] gimel [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

Source de l'information

  • Mathis Stock
    courriel : mathis [dot] stock [at] iukb [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Mondes urbains du tourisme », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 10 septembre 2004, http://calenda.org/189298