AccueilReligion, Etat et société en France et en Allemagne : quelle laïcité ?

*  *  *

Publié le samedi 11 septembre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Ce colloque s’inscrit sous le signe d’une double commémoration passée ou à venir : Recès de l’Empire (Reichsdeputationshauptschluss) de 1803 et "sécularisation" consécutive (Säkulari­sation) en Allemagne – Loi de séparation des Eglises et de l’Etat en France (1905). La controverse sur l’inscription ou non de la référence à "l’héritage religieux" dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne a fait apparaître que certaines notions, à commencer par celle de laïcité, ne renvoient pas aux mêmes réalités en France et en Allemagne. L’objectif de ce colloque est donc de réunir des chercheurs de diverses disciplines, spécialistes de l’Allemagne ou de la France, afin de clarifier les termes du débat et d’étudier les spécificités et l'évolution des deux modèles nationaux.

Annonce

Colloque franco-allemand

Religion, Etat et société en France et en Allemagne : quelle laïcité ?

organisé par

l’Université Paris 10-Nanterre

UFR de Langues - Département d'Allemand

Centre de Recherches sur le monde germanique

avec le soutien

du
CIERA (Centre interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur
l’Allemagne), du DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst), de
l’Ecole doctorale Lettres, Langues et Spectacles et du Service des
Relations Internationales (Paris 10), de l’Université franco-allemande
et de la Maison Heinrich Heine

mercredi 29, jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre 2004

Université Paris 10-Nanterre (29-30.9) et Maison Heinrich Heine, Cité universitaire internationale de Paris (1.10.2004)

Coordination scientifique et organisation :

Sylvie Le Grand-Ticchi et Annette Sousa Costa (Paris 10)

avec le concours de Jean Mortier (Paris 8)

Contact : sylvielegrandticchi@wanadoo.fr, tél : 01 43 37 00 63

Ce colloque s’inscrit sous le signe d’une double commémoration passée ou à venir : Recès de l’Empire (Reichsdeputationshauptschluss) de 1803 et "sécularisation" consécutive (Säkulari­sation)
en Allemagne – Loi de séparation des Eglises et de l’Etat en France
(1905). La controverse sur l’inscription ou non de la référence à
"l’héritage religieux" dans la Charte des droits fondamentaux de
l’Union européenne a fait apparaître que certaines notions, à commencer
par celle de laïcité, ne renvoient pas aux mêmes réalités en France et
en Allemagne. Les polémiques hypermédiatisées sur le voile dans les
deux pays l'ont confirmé tout en créant un effet de lassitude par
rapport à ce sujet. L’objectif de ce colloque est donc de réunir des
chercheurs de diverses disciplines, spécialistes de l’Allemagne ou de
la France, afin de clarifier les termes du débat et d’étudier les
spécificités et l'évolution, depuis le 18e siècle, des deux modèles
nationaux dans leur rapport au fait religieux, en s'abstrayant, si
possible, des contingences médiatiques immédiates. Ce dialogue
pluridisciplinaire s’organisera ainsi autour de trois grands axes :
historique, philosophique et juridique, tandis que certaines questions
(l'école en particulier) seront étudiées de manière transversale.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Programme

Mercredi 29 septembre 2004 (après-midi) : La laïcité dans l’histoire

Lieu : Université Paris 10, salle des conférences du bât. B

Séance présidée par Claude Langlois, EPHE / Institut européen en sciences des religions

13h45 accueil des participants

14h00 René Rémond, de l'Académie française : Réflexions sur la laïcité

14h30 Rudolf Lill, Bonn : Grundlinien der Beziehungen zwischen den deutschen

Staaten und den Kirchen seit 1815

15h00 Gérard Laudin, Paris 10 : Eglises et Etat en France et dans le Saint-Empire à

la fin du 18e siècle

15h30 discussion

15h45 pause-café

16h00 Stefanie Buchenau, ENS-LSH Lyon : La réception de la tradition

jusnaturaliste allemande dans les Lumières françaises

16h30 Henri Haller, Paris 10 : Le recès de l'Empire (Reichsdeputationshauptschlub)

et ses répercussions en Allemagne du Sud

17h00 Jacqueline Lalouette, Paris 13 : Les relations entre l'Eglise et l'Etat en France

appréhendées à travers divers textes de Lamartine

17h30 discussion

Jeudi 30 septembre 2004 (matin) : La laïcité dans l’histoire (suite)

Lieu : Université Paris 10, salle des conférences du bât. B

Séance présidée par Jean Mortier, Paris 8

9h30 Sylvie Toscer-Angot, Paris 12/GSRL : Le Kulturkampf : le choix de la laïcité ?

10h00 Claude Langlois, EPHE / Institut européen en sciences des religions : La laïcité

française ou la gestion régalienne du religieux : l'exemple de la loi de 1905

10h30 discussion

10h45 pause-café

11h00 Karsten Ruppert, Eichstätt : Die Kirchen in der Weimarer

Republik zwischen Privilegierung und der Furcht vor dem Laizismus

11h30 Frédéric Hartweg, Strasbourg : Laïcisme, athéisme et anticléricalisme entre

1945 et 1953 en zone d'occupation soviétique et en RDA

12h00 Götz Doyé, Berlin : Konfessionslosigkeit in Ostdeutschland und Kirche in der

Zivilgesellschaft

12h30-12h45 discussion

Jeudi 30 septembre 2004 (après-midi) : Questions juridiques et politiques

Lieu : Université Paris 10, salle des conférences du bât. B

Séance présidée par André Legrand, Paris 10

14h30 Jean-Paul Durand, Institut Catholique de Paris : Corporations publiques

allemandes et associations civiles françaises

15h00 Joachim Gaertner, EKD : Das Spannungsverhältnis zwischen der religiös-

weltanschaulichen Neutralität des freiheitlichen Rechts- und Kulturstaates und

seiner Kulturverantwortung – Erfahrungen aus der Arbeit einer Verbindungs­stelle zwischen Kirche und Staat in Deutschland

15h30 Annette Sousa Costa, Paris 10 : Etat et Eglise en Allemagne et en France face

au problème de l'avortement

16h00 discussion

16h15 pause-café

16h30 Jean-Paul Willaime, EPHE /GSRL : Les modèles français et allemand de

relations Eglises-Etat au défi de l'Europe

17h00 Francesco Margiotta-Broglio, Florence : Entre la séparation française et le

régime concordataire allemand : la laïcité à l'italienne

17h30-17h45 discussion

Vendredi
1er octobre 2004 (matin) : Questions juridiques et politiques (suite).
Un cas particulier : l'école d'hier à aujourd'hui

Lieu : Maison Heinrich Heine, Cité Internationale Universitaire de Paris

Séance présidée par Jean-Paul Durand, Institut Catholique de Paris

9h30 Nikola Tietze, Hamburger Institut für Sozialforschung, et Claire de Galembert,

GAPP/ENS Cachan : La régulation institutionnelle de l'Islam en France et en

Allemagne : regards croisés

10h30 Thorsten Anger, Landgericht Wuppertal : Die Kopftuch-Debatte in

Deutschland und Frankreich aus rechtlicher Sicht : Gemeinsamkeiten,

Unterschiede, Perspektiven

11h00 discussion

11h15 pause-café

11h30 André Legrand, Paris 10 : Ecole et religion en France et en Allemagne :

analyse comparée

12h00 Antje Roggenkamp-Kaufmann, Göttingen : La religion dans l'enseignement

supérieur sous le Kaiserreich et la République de Weimar

12h30 Sylvie Le Grand-Ticchi, Paris 10 : Enseignement religieux à l'école et

référence à Dieu dans la Grundgesetz, révélateurs d'un malentendu sur le

fondement des « valeurs » en Allemagne ?

13h00-13h15 discussion

Vendredi 1er octobre 2004 (après-midi) : Perspectives philosophiques et conclusions

Lieu : Maison Heinrich Heine, Cité Internationale Universitaire de Paris

Séance présidée par Gérard Raulet, Université Paris 4

14h45 Brigitte Krulic, Paris 10 : Le néo-kantisme aux sources de la laïcité

15h15 Jean-Claude Monod, CNRS/archives Husserl : Les différents concepts mis en

œuvre pour penser le ou les processus historique(s) : confessionnalisation,

sécularisation, laïcisation, déchristianisation, désenchantement du monde, sortie de la religion

15h45 discussion

16h00 pause-café

16h15-17h15 Table Ronde pour les conclusions


Les participants :

Thorsten Anger, maître en droit, tribunal régional (Landgericht) de Wuppertal

Stefanie Buchenau, doctorante en études germaniques, ENS-LSH Lyon

Götz Doyé, professeur de pédagogie des religions, Evangelische Hochschule Berlin

Jean-Paul Durand, professeur de droit canonique, doyen de la faculté de droit canonique de l'Institut Catholique de Paris

Joachim Gaertner,
juriste, ancien vice-représentant de la fédération des Eglises
évangéliques en Allemagne (Evangelische Kirche in Deutschland) auprès
de la RFA

Claire de Galembert, sociologue, chargée de recherches au CNRS, GAPP (Groupe d’analyse des politiques publiques)/ENS Cachan

Henri Haller, germaniste, maître de conférences à l'université Paris 10

Frédéric Hartweg, germaniste, professeur à l'université Marc Bloch de Strasbourg

Brigitte Krulic, germaniste, professeur à l'université Paris 10

Jacqueline Lalouette, professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris 13

Claude Langlois, historien, directeur d'études à l'EPHE, directeur de l'Institut européen en sciences des religions

Gérard Laudin, germaniste, professeur à l'université Paris 10

André Legrand, professeur de droit public à l'université Paris 10, ancien président de l'université Paris 10

Sylvie Le Grand-Ticchi, germaniste, maître de conférences à l'université Paris 10

Rudolf Lill, historien, professeur émérite de l'université de Karlsruhe, chargé d'enseignement à l'université de Bonn

Francesco Margiotta-Broglio, professeur titulaire de droit, faculté de sciences politiques de l'université de Florence

Jean-Claude Monod, philosophe, chargé de recherches au CNRS/Archives Husserl

Jean Mortier, germaniste, maître de conférences honoraire à l'université Paris 8

Gérard Raulet, germaniste, professeur à l'université Paris 4

René Rémond, de l'Académie Française, historien et politologue, président de la FNSP (Fondation Nationale des Sciences Politiques)

Antje Roggenkamp-Kaufmann,
chargée de cours de théologie protestante à l'université de Göttingen,
professeur de français et de religion au lycée Theodor Heuss de
Göttingen

Karsten Ruppert, professeur d'histoire moderne et contemporaine à l'université catholique d'Eichstätt-Ingolstadt

Annette Sousa Costa, germaniste, maître de conférences à l'université Paris 10

Nikola Tietze, sociologue, Hamburger Institut für Sozialforschung

Sylvie Toscer-Angot,
germaniste, maître de conférences à l'université Paris 12, membre du
GSRL (Groupe de sociologie des religions et de la laïcité)

Jean-Paul Willaime, sociologue, directeur d'études à l'EPHE, directeur du GSRL (Groupe de sociologie des religions et de la laïcité)

SE RENDRE… à l'université Paris 10 : par le RER A (station Nanterre Université) ou en train à partir de la gare St Lazare (arrêt Nanterre Université)

… à la Maison Heinrich Heine : par le RER B (station Cité universitaire)


Catégories

Lieux

  • Nanterre, France
  • Paris, France

Dates

  • mercredi 29 septembre 2004
  • vendredi 01 octobre 2004

Contacts

  • Sylvie Le Grand-Ticchi
    courriel : sylvielegrandticchi [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvie Le Grand-Ticchi
    courriel : sylvielegrandticchi [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Religion, Etat et société en France et en Allemagne : quelle laïcité ? », Colloque, Calenda, Publié le samedi 11 septembre 2004, http://calenda.org/189300