AccueilPérils mondiaux et gouvernance

Périls mondiaux et gouvernance

Echanges - Investissements - Populations

*  *  *

Publié le mardi 14 septembre 2004 par Olivier Tur

Résumé

Annonce

Les 12-13-14 novembre 2004, au Sénat, Palais du Luxembourg - 15, rue de Vaugirard - 75006 Paris

PERILS MONDIAUX ET GOUVERNANCE

Echanges - Investissements - Populations

Le développement durable pose le problème d’une économie de marché terriblement opérationnelle s’accompagnant d’une persistance des inégalités, voire de leur aggravation, et d’une asymétrie de développement entre les peuples, les pays et les économies. Dans le domaine de l’environnement mondial, la prise de conscience est grande et partagée parmi les principaux acteurs (Etats, entreprises, société civile) mais persistent des pressions sur les ressources et sur l’écologie conduisant à des dérèglements climatiques et à la perte de la biodiversité. La globalisation des échanges et des investissements, notamment dans les biens essentiels que sont l’eau, l’énergie, la santé, l’alimentation et les transports, s’accompagne de flux de populations générant des problèmes sociaux, sanitaires, culturels et humains.

Symétriquement, une nouvelle donne économique incertaine apparaît avec des distorsions de croissance entre pays développés et pays émergents, voire les PVD, la montée d’un processus de désindustrialisation, un chômage durable et une recrudescence des égoïsmes nationaux, identitaires et religieux. Mondialisation et désordre mondialisé semblent aller de pair, d’où l’irruption parmi les opinions publiques d’une formidable exigence de démocratie et d’information.

Le deuxième Forum Mondial du Développement Durable (FMDD) organisé par la revue Passages et l’ADAPes, mettra l’accent sur des périls mondiaux dans leurs interrelations avec les échanges, les investissements et les populations, et avec pour champ principal d’observation : l’Europe et le monde (voir nos trois encadrés).

Au cours de sessions et d’ateliers, ce forum international rassemblera pendant trois jours des politiques et des chefs d’entreprise, des universitaires et des responsables d’associations et d’ONG. En même temps que la publication du Rapport annuel, des propositions sous forme de conclusions seront faites à l’issue du forum et adressées aux gouvernements, aux institutions internationales et aux ONG. Il s’agira, et c’est le second temps du forum intitulé : la gouvernance, de comprendre et d’analyser selon une démarche de développement durable comment les Etats, les organisations multilatérales et régionales, les entreprises et les associations, les experts et les citoyens, comptent réagir individuellement et collectivement pour prévenir, gérer et corriger ces périls mondiaux. Et dont la corruption n’est pas le moindre défi.

Programme prévisionnel et intervenants pressentis

VENDREDI 12 NOVEMBRE 2004

MATIN

09 h 00 : Accueil des participants
10 h 00 : Séance plénière d’ouverture - Salle Médicis (1 et 2) - Salle Clemenceau

Présentation du Forum : Emile H. MALET, délégué général du Forum

Nous avons invité Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République, à prononcer le discours d’ouverture, et sommes en attente de sa réponse.

10 h 30 - 12 h 30 : Séance plénière introductive - Salle Médicis (1 et 2)- Salle Clemenceau

MULTILATERALISME ET EXIGENCE DEMOCRATIQUE
Si la plupart des nations pratiquent ou s’orientent vers un fonctionnement démocratique, cette exigence est plus difficile à mettre en œuvre au niveau multilatéral. L’Union européenne est la première à prévoir le fonctionnement institutionnel dont le Parlement européen élu au suffrage universel est le meilleur garant. Au niveau mondial, le déficit démocratique est important tant dans le fonctionnement de l’ONU que dans celui de ses agences et de l’OMC. Comment combler cette lacune ? par quelle forme de démocratie représentative et participative ?

Président : Sege LEPELTIER, ministre de l’Ecologie et du développement durable
Modérateur : Jürg ALTWEGG, journaliste, FAZ
Rapporteur : Olivier GISCARD d’ESTAING, président Fondation INSEAD et COPAM, ancien député lecture d’un message de la part de Christian PONCELET, président du Sénat par Alain MEAR, directeur du Cabinet

Intervenants :
Helmut SCHMIDT, ancien chancelier d’Allemagne fédérale
Abdoulaye WADE, président de la République du Sénégal
Dominique STRAUSS-KAHN, député, ancien ministre
Howard H.LEACH, ambassadeur des Etats-Unis
Shirin EBADI, Prix Nobel de la Paix
Jacques LANXADE, amiral, ancien chef d’état-major des Armées
Jacques NIKONOFF, président, Attac
Jean-Louis ETIENNE, médecin, explorateur

APRES-MIDI

LES GRANDS ENJEUX ET DEFIS DU DEVELOPPEMENT DURABLE
Les défis démographiques et climatiques constituent des enjeux majeurs et des périls du XXIe siècle. La question de l’emploi demeurera une priorité. Elle est liée aux évolutions différenciées de la productivité mais également au partage des emplois au niveau mondial avec notamment les délocalisations. Ces enjeux seront mis au regard des échanges et des investissements mondiaux. L’accent sera mis également sur les ONG qui ont joué un rôle central dans l’émergence des questions du développement durable et participent comme acteurs importants dans les débats internationaux. Les principaux défis et périls du XXIe siècle, les interdépendances entre les défis démographiques, les investissements et les échanges. Cette session sera déclinée autour de quatre grandes questions :

Session 1 - 14 h 30 - 16 h 15 - salle Médicis (1)
Les défis démographiques et les échanges
Les diagnostics et perspectives démographiques conduisent à différencier les pays pauvres connaissant une transition démographique tardive, les grands pays (Chine, Inde) dont le poids démographique est croissant et les pays industriels en voie de vieillissement démographique. Le monde est également caractérisé par de grandes disparités concernant les échanges. En quoi dans un contexte de globalisation peut on relier ces disparités ? Quelles sont les perspectives envisageables tant au niveau des échanges matériels qu’immatériels ?

Président : Jean-Pierre RODIER, président du Comité développement durable, Medef
Modérateur : Yves MESSAROVITCH, journaliste, Le Figaro
Rapporteur : Michel-Louis LEVY, rédacteur en chef, revue Annales des Mines

Intervenants :
Alassane OUATTARA, ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international
Xavier PATIER, directeur, Pierre-Fabre
Joël DECAILLON, secrétaire confédéral, Confédération européenne des syndicats - CES
Michel FORST, secrétaire général, CIMADE
Pierre-Marc JOHNSON, ancien Premier ministre du Québec
François HERAN, directeur, INED
Osama AL GHAZALI HARB, directeur Al Siyassa-Al Ahram, Egypte

Panel :
Jean-Pierre RODIER, Pierre-Marc JOHNSON, Yves MESSAROVITCH, Joël DECAILLON, Michel-Louis LEVY, Xavier PATIER, Michel FORST, François HERAN, Alassane OUATTARA,Osama AL GHAZALI HARB.

Session 2 - 16 h 30 - 18 h 30 : salle Médicis (1)
Les défis climatiques et les choix d’investissements
Des investissements considérables sont rendus nécessaires par les changements climatiques : quelles priorités ? quels montants ? quels financements ? dans quels domaines ? quel impact sur la croissance économique ? Il y a accord sur le réchauffement de la planète et les risques climatiques planétaires même s’il y a débat sur les facteurs explicatifs et le rôle des investissements réalisés par les pays industriels et les pays émergents. Certains pays notamment les Etats-Unis mettent en place face à ces défis des investissements très élevés. Des investissements sont en cours pour produire moins de CO2. En quoi le protocole de Kyoto est-il une réponse adaptée à ces défis ? Quels choix alternatifs sont possibles et souhaitables ?

Président : Jacques BOUCHARD, directeur de l’énergie nucléaire, CEA
Modérateur : Yves MESSAROVITCH, journaliste, Le Figaro
Rapporteur : Jean-Pierre HAUET, consultant, BEA Consulting

Intervenants :
Christian BRODHAG, délégué interministriel au développement durable
Hage GEINGOB, ancien Premier ministre de Namibie
Hadelin DE BEER DE LAER, président, Service public fédéral du développement durable, Belgique
Michèle PAPPALARDO, présidente, Ademe
Zac GOLDSMITH, directeur de la rédaction, The Ecologist
Abdoulaye BIO TCHANE, directeur, Département Afrique, Fonds Monétaire International
Henri PROGLIO, président, Veolia Environnement
Joaquin NIETO, secrétaire de la confédération espagnole CC. OO, chargé de l’environnement et de la santé au travail

Panel :
Jacques BOUCHARD, Yves MESSAROVITCH, Jean-Pierre HAUET, Hage GEINGOB, Hadelin DE BEER DE LAER, Abdoulaye BIO TCHANE, Henri PROGLIO, Serge LEPELTIER, Michèle PAPPALARDO, Joaquin NIETO.

Session 3 : Salle Clemenceau

14 h 30 - 16 h 15 : Les enjeux de l’emploi et les investissements
Les questions d’emploi sont stratégiques. Dans un monde en voie de mondialisation on observe à la fois des effets liés à la productivité et aux délocalisations. Des investissements sont nécessaires pour créer des emplois. La session traitera de la manière dont les enjeux de l’emploi sont étroitement dépendants des investissements nationaux de productivité et des investissements délocalisés. Quels sont les enjeux stratégiques en termes de politiques d’emploi, d’attractivité territoriale des investissements et de développement durable ?

Président : Jacques DERMAGNE, président, Conseil économique et social
Modérateur : Jean-Marc SYLVESTRE, journaliste, TF1
Rapporteur : Yves LE BARS, délégué général adjoint du FMDD, président Andra
Jean-Jack MOREAU, professeur des Universités

Intervenants :
Jean-Louis BORLOO, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale
Daniel LEBEGUE, président, Transparency International France
Bernard THIBAULT, secrétaire général CGT
Jean ARTHUIS, ancien ministre, président de la commission des finances du Sénat
Patrick HAAS, président, BP France
Danièle POLIAUTRE, adjointe au Maire de Lille, chargée du développement durable

Panel :
Jacques DERMAGNE, Daniel LEBEGUE, Jean-Marc SYLVESTRE, Yves LE BARS, Jean-Jack MOREAU, Jean-Louis BORLOO, Bernard THIBAULT, Jean ARTHUIS, Patrick HAAS, Danièle POLIAUTRE

Session 4 - 16 h 30 - 18 h 30 : salle Clemenceau
Les ONG et les stratégies de développement durable
Les ONG jouent un rôle important tant au niveau des débats et des agendas des conférences internationales que des actions locales sur les questions de développement durable. Le panel regroupant les grandes ONG permettra de confronter leurs principes et actions.

Président : Michel MOUSEL, président, 4D
Modérateur : Jean-Louis VALIDIRE, journaliste, Le Figaro
Rapporteur : Teddy FOLLENFANT, journaliste

Intervenants : Trevor NEILSON, directeur exécutif, Coalition mondiale des entreprises contre le sida
Sylvie BRUNEL, professeur des Universités, ancienne présidente d’ACF
Michel TUBIANA, président, Ligue des droits de l’homme
Gustave MASSIAH, président, CRID
Daniel RICHARD, président, WWF France
Jacques-Noël LECLERCQ, responsable de la commission entreprises, Amnesty International
Henri ROUILLE D’ORFEUIL, président, Coordination Sud
Bruno REBELLE, durecteur des programmes, Greenpeace International
John HONTELEZ, secrétaire général, Bureau européen de l’environnement

Panel : Michel MOUSEL, Jean-Louis VALIDIRE, Teddy FOLLENFANT, Trévor NEILSON, Sylvie BRUNEL, Michel TUBIANA, Bruno REBELLE, Gustave MASSIAH, Daniel RICHARD, Jacques-Noël LECLERCQ, Henri ROUILLE D’ORFEUIL, John HONTELEZ.

SAMEDI 13 NOVEMBRE 2004

MATIN

EUROPE : AGIR OU SUBIR
L’Europe s’élargit tout en approfondissant le marché, le droit et la monnaie. Son élargissement et le flou de ses frontières conduit aux yeux de certains à la diluer dans une zone de libre échange. Peut elle émerger comme acteur et puissance pesant dans le débat international, ayant des liens spécifiques avec ses espaces de proximité et se construisant sur une histoire et des valeurs communes ?

Session 5 - 09 h 00 - 10 h 30 : salle Clemenceau
Les enjeux de l’élargissement et des mises à niveau de l’Europe
L’élargissement en cours de l’Europe est généralement considéré comme une opportunité en termes d’expansion des marchés et de mise en place de processus démocratiques durables. Il pose également des problèmes en termes d’approfondissement des institutions et peut conduire à des délocalisations de chaînes de valeur vers les nouveaux entrants. Comment mettre à niveau les nouveaux entrants au sein de l’Union européenne ? Quels sont les enjeux de cet élargissement en termes de développement durable ?

Président : Jacques BARROT, commissaire européen
Modérateur : Ralph PINTO, éditorialiste France Info
Rapporteur : François SCHEER, ambassadeur de France

Intervenants :
Günther BACHMANN, directeur, Conseil allemand du développement durable
Jorge BRAGA DE MACEDO, président, Centre de développement, OCDE
Jean-Christophe LE DUIGOU, secrétaire confédéral, CGT
Pavel BEM, maire de Prague, république Tchèque
Pierre MOSCOVICI, ancien ministre des Affaires européennes
André MERLIN, président, Forum européen des transports et de l’énergie
Chris CHURCH, co-président, AMPED

Panel :
Jacques BARROT, Ralph PINTO, François SCHEER, Pierre MOSCOVICI, Chris CHURCH, André MERLIN, Jean-Christophe LE DUIGOU, Günther BACHMANN, Pavel BEM, Jorge BRAGA DE MACEDO.

Session 6 - 10 h 45 - 12 h 45 : salle Clemenceau
L’Europe et les Etats-Unis (En relation avec le Council on Foreign Relations)
Entre unilatéralisme, régionalisme et multilatéralisme, déclinaison autour de grands enjeux du développement durable.
Les Etats-Unis hyperpuissance apparaissent à la fois comme une menace, comme une fascination et comme un exemple pour l’Europe en combinant le pouvoir militaire, technologique, financier, et culturel. En quoi les Etats-Unis et l’Europe conduiront-ils à privilégier l’unilatéralisme, le bilatéralisme, le régionalisme ou le multilatéralisme ? Quels seront les impacts de ces relations sur les principaux enjeux du développement durable ?

Président : François SCHEER, ambassadeur de France
Modérateur : Christian MALAR, journaliste, France 3
Rapporteur : Marina EZDIARI, consultante internationale

Intervenants :
Herman J. COHEN, ancien sous-secrétaire d’Etat pour l’Afrique, Etats-Unis
Björn STIGSON, directeur général, World Business Council for Sustainable Development
Alexandre ADLER, journaliste, écrivain
Rszard GROBELNY, maire de Poznan, Pologne
John HOLMES, ambassadeur de Grande Bretagne
Francisco Javier ELORZA, ambassadeur de Grande Bretagne
John VINOCUR, éditorialiste, Inernational Herald Tribune
Thomas LINDENBERGER, ZZF Potsdam

Panel :
François SCHEER, Christian MALAR, Herman J. COHEN, Björn STIGSON, Alexandre ADLER, Ryszard GROBELNY, Docteur Claire A. AUPLAT, John HOLMES, Francisco Javier ELORZA, John VINOCUR, Thomas LINDENBERGER

L’EUROPE ET LES RELATIONS INTERNATIONALES
L’Union européenne s’est construite en dehors de son approfondissement et de son élargissement par des relations spécifiques de solidarité et de coopération avec les pays en développement et émergents. Ces relations ont évolué dans un contexte à la fois d’émergence de nombreux pays d’Asie et de relative marginalisation de l’Afrique. Les sessions en parallèle traiteront de ces deux types contrastés de relations.

Session 7 - 09 h 00 - 10 h 30 : salle Médicis (1)
L’Europe et le Nepad : quelles influences et quel bilan ?
Le Nepad est une tentative d’origine africaine de penser le développement de l’ensemble de l’Afrique. Il n’est pas toutefois exempt d’ambiguïtés. Il demeure insuffisamment approprié, tant pour certains Etats que pour les acteurs de la société civile. L’Europe peut-elle aider à rompre avec les logiques de conditionnalités imposées de l’extérieur et instaurer un dialogue politique et un partenariat permettant la mise en place de véritables stratégies nationales de développement ? le secteur privé peut il répondre aux objectifs ambitieux de financement du Nepad ?

Président : Abdellatif BENACHENHOU, ministre des Finances, Algérie
Modérateur : Laïla HAFEZ, correspondante, chef du bureau parisien, Al-Ahram
Rapporteur : Thierry NAUDIN, journaliste

Intervenants :
Abdou Aziz SOW, ministre délégué du Nepad, Sénégal
Charles KONAN BANNY, gouverneur de la BCEAO
Denis SCHERRER, directeur central, SAUR
Michel LEVALLOIS, président, ENDA
Philippe HUGON, professeur des Universités

Panel :
Abdellatif BENACHENHOU, Laïla HAFEZ, Thierry NAUDIN, Abdou Aziz SOW, Charles KONAN BANNY, Sylvie BRUNEL, professeur des Universités, ancienne présidente ACF, Denis MAUGENEST, directeur du CERAP, Denis SCHERRER, Michel LEVALLOIS, Philippe HUGON.

Session 8 - 10 h 45 - 12 h 45 : salle Médicis (1)
L’Europe et l’Asie
Déclinaison autour des grandes questions du développement durable et des liens entre démographie, investissements et échanges. La montée en puissance de l’Asie est porteuse de croissance mondiale et d’élargissement des marchés tout en apparaissant comme une menace vis-à-vis de nombreux secteurs et emplois européens. Elle conduit également à de nouvelles donnes du développement durable notamment par ses effets sur la consommation énergétique et les matières premières. Quels types de relations entre l’Europe et l’Asie permettent-ils de répondre à ces défis en termes de développement durable ?

Président : Yves LE BARS, délégué général adjoint du FMDD, président Andra
Modérateur : Hubert COUDURIER, administrateur, directeur de l’information, Le Télégramme
Rapporteur : Thierry NAUDIN, journaliste

Intervenants :
Yves CABANA, directeur développement durable Veolia Environnement
Pierre DELAPORTE, président d’honneur, EDF
Jacques VALADE, ancien ministre, sénateur
Dilip LAHIRI, ambassadeur de l’Inde en France
Anne LAUVERGEON, présidente, Areva
Hiroshi HINABAYASHI, ambassadeur du Japon en France
Adian SILALAHI, ambassadeur d’Indonésie en France
MY HAMIDAH, ambassadeur de Malaisie en France
Christian LECHERVY, sous-directeur Asie du Sud-Est au ministère des Affaires étrangères
Axel BERKOFSKY, senior policy analyst, The Europeen policy centre-EPC

Panel :
Yves LE BARS, Hubert COUDURIER, Thierry NAUDIN, Yves CABANA, Docteur Henri TSIANG, président Association médicale franco-chinoise, Pierre DELAPORTE, Jacques VALADE, Dilip LAHIRI, Hiroshi HINABAYASHI, Adian SILALAHI, MY HAMIDAH, Christian LECHERVY, Axel BERKOVSKY.

APRES-MIDI

INVESTISSEMENTS ET BIENS ESSENTIELS
L’alimentation, la santé, l’eau et l’énergie sont des enjeux stratégiques du XXIe siècle. Il s’agit de biens et services en forte mutation sur le plan international tant sur le plan de leur production que de leur financement. La question peut également être déclinée selon les régions : économies industrielles, économies en transition, économies émergentes et économies prises dans les trappes à pauvreté. Les trois premiers biens et services feront l’objet de trois sessions ; l’eau et l’énergie seront traitées en ateliers parallèles.

Session 9 - 14 h 30 - 16 h 15 : salle Clemenceau
Agriculture et sécurité alimentaire
Le rôle des subventions agricoles et la sécurité alimentaire. Faut-il supprimer les subventions agricoles ? Les investissements nécessaires pour lutter contre la faim

Président : Henri NALLET, ancien ministre, directeur international, Servier
Modérateur : Salim BADAOUI, journaliste, RMC Moyen-Orient
Rapporteur : Philippe HUGON, professeur des Universités

Intervenants :
Klaus TOEPFER, directeur général, Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE)
Gilles HIRZEL, fonctionnaire régional chargé de l’information, Bureau régional pour l’Europe, FAO
Robert LION, président, AGRI-Sud International
Xavier BEULIN, président, Sofi-Protéol
Alain PIERRET, ambassadeur, président du Comité interministriel de l’agriculture et de l’alimentation, France
Alain PIERRET, ambassadeur, président du Comité interministériel de l’agriculture et de l’alimentation, France
Michel GRIFFON, Cirad

Panel :
Salim BADAOUI, Philippe HUGON, Klaus TOEPFER, Henri NALLET, Gilles HIRZEL, Robert LION, Xavier BEULIN, Alain PIERRET, Michel GRIFFON

Session 10 - 16 h 30 - 18 h 30 : salle Clémenceau

Comment sécuriser l’accès aux médicaments dans les PVD, les partenariats privés-publics. Obstacles juridiques et commerciaux à la diffusion des médicaments.

La santé

Président : Alain CALMAT, ancien ministre
Modérateur : Alain MARIE, journaliste, Le Quotidien du Médecin
Rapporteur : Patrice HERNU, Forum France Durable.

Intervenants :
William DAB, directeur général de la Santé
Philippe BERNAGOU, directeur général Fondation Pierre-Fabre
Jean-François GIRARD, président IRD
Mourad REDJIMI, ministre de la Santé, Algérie
Christian BAZANTAY, secrétaire général, Servier
Mohamed-Cheikh BIADILLAH, ministre de la Santé, Maroc

Panel :
Alain CALMAT, Alain MARIE, William DAB, Philippe BERNAGOU, Jean-François GIRARD, Mourad REDJIMI, Christian BAZANTAY, Mohamed-Cheikh BIADILLAH, Jacques MILLIEZ, professeur des Universités, Geneviève FOULD, présidente de l’Association des cadres de l’industrie pharmaceutique, Bruno de BUZONNIERE, directeur Santé, Veolia Environnement

ENTREPRISES ET DEMOGRAPHIE
Les sociétés en développement ont à gérer un doublement de leur population et un quadruplement de leur population urbaine d’ici 2025. Elles doivent reconstituer leurs écosystèmes, réaliser les investissements collectifs et productifs nécessaires à la croissance et se repositionner positivement dans la division internationale du travail. Ces différents défis impliquent des progrès de productivité et une accumulation à long terme. La maîtrise de la croissance démographique et l’éducation sont des priorités. Leurs effets ne se feront sentir toutefois qu’à long terme. Inversement les pays industrialisés notamment européens doivent gérer leur vieillissement et une stagnation démographique.

Session 11 - 14 h 30 - 16 h 15 : salle Médicis (1 et 2)
Les déséquilibres démographiques Nord-Sud : investissements, migrations, emploi et délocalisations
L’Europe demeure en stagnation voire en déclin démographique avec les conséquences sur le financement des retraites et la montée des dépenses de santé alors que ses espaces de proximité sont caractérisés par une montée du chômage et des actifs. La logique économique supposerait une montée des flux migratoires qui se heurtent aux comportements protectionnistes vis-à-vis des flux de main-d’œuvre. L’alternative se trouve dans le financement de l’investissement dans les pays à actif croissant. Y aura-t-il accroissement des flux d’investissement dans les pays ayant de fortes potentialités de croissance avec les risques de chômage qui en résultent pour les pays du Nord ? Par ailleurs, en quoi les délocalisations ont elles, comparées aux progrès de productivité, des effets significatifs en termes de niveau et de structures d’emploi à l’échelle macroéconomique, par grands secteurs, par catégories, par territoires ?

Président : Christian de BOISSIEU, président délégué du Conseil d’analyse économique
Modérateur : Serge MARTI, journaliste Le Monde
Rapporteur : Paul CASEAU, Académie des technologies

Intervenants :
Hervé LE BRAS, démographe, EHESS
Jean-Michel SEVERINO, directeur général, AFD
Robert MAHLER, président, Alstom France
Mohammed M’BARKI, Walli de Tétouan, ancien secrétaire à l’Aménagement du territoire, Maroc
François CHEREQUE, secrétaire général, CFDT
Daniel DEWAVRIN, président de l’UIMM et du GFI
Marie-Claude TESSON-MILLET, présidente, Association Equilibres et Populations
Clara GAYMARD, haut fonctionnaire
Luc-Joël GREGOIRE, économiste principal, PNUD Panel :
Serge MARTI, Paul CASEAU, Christian de BOISSIEU, Hervé LE BRAS, Jean-Michel SEVERINO, Robert MAHLER, Flemming LARSEN, François CHEREQUE, Daniel DEWAVRIN, Marie-Claude TESSON-MILLET, Mohammed M’BARKI, Clara GAYMARD, Paul CALANDRA, Antée SA, Luc-Joël GREGOIRE

Session 12 - 16 h 30 - 18 h 30 : Salle Médicis (1 et 2)
L’entreprise et les stratégies du développement durable
L’entreprise est nécessairement l’un des partenaires essentiels de toute politique du développement durable. Le premier Forum recommandait que les entreprises fassent l’effort d’élaborer de façon concertée avec leurs salariés, une stratégie de développement durable. Il s’agira d’approfondir les modalités de mise en œuvre et de veiller à maintenir le dialogue engagé avec les pouvoirs publics, les ONG et les partenaires sociaux.

Président : Jean-Paul BAILLY, président, La Poste
Modérateur : Teddy FOLLENFANT, journaliste
Rapporteur : Valéry LUCAS-LECLAIN, directeur adjoint, responsable de la Recherche ISR, CIC Securities

Intervenants :
Didier HAMON, directeur de la communication et environnement, Aéroports de Paris
Anne-Marie IDRAC, présidente, RATP
Laurence LOUBIERES, analyste en placements éthiques, Meeschaert
Claude NAHON, directrice du développement durable et de l’environnement, EDF
Elisabeth DELORME, Fondation Gaz de France
Charles BEIGBEDER, président, Poweo
Paul DUBRULE, président honoraire, Accor
Jean-Pierre SICARD, directeur du développement durable, Caisse des dépôts et consignations
Xavier DRAGO, directeur du développement durable, Air Liquide

Panel : Jean-Paul BAILLY, Teddy FOLLENFANT, Valéry LUCAS-LECLAIN, Didier HAMON, Anne-Marie IDRAC, Laurence LOUBIERES, Claude NAHON, Philippe JURGENSEN, Elisabeth DELORME, Charles BEIGBEDER, Jean-Pierre SICARD, Xavier DRAGO.

DIMANCHE 14 NOVEMBRE 2004

MATIN

LA GOUVERNANCE ET LES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT DURABLE
Comment trouver des modes de négociation légitimes permettant des accords sur des objectifs à long terme entre différents acteurs dont les intérêts, les savoirs, les capacités d’accès aux informations stratégiques, les représentations, les pouvoirs, les horizons temporels et les échelles territoriales de référence diffèrent ? Quel rôle de la démocratie, quel itinéraire pour le renforcement des capacités de gouvernance pour le développement durable, quelles évolutions des droits et du rôle des femmes ? Quelle présence de l’Europe dans les formes de régulations mondiales et dans les processus de négociations Nord-Sud ? Le rôle du régionalisme et du multilatéralisme. On aura vu combien il est important que les Etats puissent élaborer leurs propres stratégies de développement durable : comment l’Europe peut-elle les y aider ?

Session terminale I - 09 h 00 - 10 h 50 : Salle Clemenceau - Salle Médicis (1 et 2)

(en relation avec la Carnegie Endowment for International Peace, sous réserve)

Démocratie, droit des femmes et développement

Ce temps doit permettre d’aborder des questions comme :
• la place des femmes, condition de la démocratie locale, en particulier dans les pays en développement, comme pédagogie de la gouvernance,
• la démocratie au niveau d’une région française, et la contribution aux stratégies de développement durable. Y a-t-il une présence spécifique des femmes à promouvoir ?
• quelles priorités dans l’amélioration des droits des femmes ?

Présidente : Edith CRESSON, ancien Premier ministre
Modérateur : Françoise LABORDE, journaliste, France 2
Rapporteur : Yves Le BARS, délégué général adjoint du FMDD, président Andra

Intervenants :
Ségolène ROYAL, députée, présidente du conseil régional Poitou-Charentes
Bettina LAVILLE, Conseil d’Etat
Jacques MILLIEZ, président du comité d’éthique, Fédération internationale de gynécologie et obstétrique
Aileen MARSHALL, Global Coalition for Africa
Corinne LEPAGE, présidente, CAP 21
Dominique VOYNET, ancien ministre
Michèle TRIBALAT, démographe, INED

Session terminale II - 10h50 - 12h30 : Salle Clemenceau - Salle Médicis (1 et 2)

Gouvernance européenne, la gouvernance Nord-Sud et les régulations mondiales
(en relation avec la Global Coalition for Africa, sous réserve).
Cette session doit permettre de faire la synthèse du Forum pour des propositions sur la gouvernance et les stratégies de développement durable, au niveau de l’Europe, pour les processus de négociation Nord-Sud et pour les régulations mondiales du développement et de l’environnement. Les points de vue de différents acteurs sont sollicités : gouvernants de pays du Sud et du Nord (USA, Europe), responsables associatifs, scientifiques, entreprises, responsables d’organisations internationales. Comment ces différents acteurs doivent-ils interagir, quelles plates-formes de dialogue, quels comportements induire ? Quelles institutions, quelles régulations privilégier ? Quelle pédagogie pour mettre ces enjeux du développement durable dans les agendas politiques ? Quelle articulation entre les dimensions locales, nationales, régionales et internationales ?

Président : Jack LANG, ancien ministre, député
Modérateur : Gérard SEBAG, directeur général adjoint, France Télévisions
Rapporteur : Yves Le BARS, délégué général adjoint du FMDD, président, Andra

Intervenants :
François BAYROU, ancien ministre, député
Tesfaye DINKA, ancien Premier ministre, Ethiopie
James LINDSAY, vice-président, Council on Foreign Relations
Chérif RAHMANI, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, Algérie
François ROUSSELY, président, EDF
Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, député, France
Michel MOUSEL, président, 4D
Marco Aurélio GARCIA, conseiller politique du président du Brésil
Laurence TUBIANA, directrice, IDDRI
Jean-François BURGELIN, procureur général près la Cour de cassation

Panel :
Edith CRESSON, Françoise LABORDE, Yves LE BARS, Ségolène ROYAL, Gérard SEBAG, Tesfaye DINKA, James LINDSAY, Jack LANG, Bettina LAVILLE, François ROUSSELY, Michel MOUSEL, Marco Aurélio GARCIA, Corinne LEPAGE, Jean-François BURGELIN, Jacques NIKONOFF, Dominique VOYNET, Docteur Claire A. AUPLAT, Chérif RAHMANI, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Sonia GANDHI, Aileen MARSHALL, Jacques MILLIEZ, Michèle TRIBAULT.

12 h 30 - 13 h 30 : Intervention du délégué général ouvrant le débat à une conférence de presse


Ateliers du forum

Les ateliers organisés parallèlement aux sessions doivent permettre de jeter un coup de projecteur sur des questions importantes en relation directe avec les thèmes du Forum (confrontation d’expériences, analyses de situations, propositions, etc.).

Coordination : Pierre PAPON, professeur, Ecole de physique et chimie, Paris

VENDREDI 12 NOVEMBRE 2004

14 h 30 - 16 h 30 : salle Medicis 2
Santé : cancer, environnement et équité

Président : Claude HURIET, président, Institut Curie
Rapporteurs : Isabelle BAUDELAIRE et Maya MALET

Intervenants :
Peter BOYLE, directeur, Centre de recherche international sur le cancer
Pierre BEY, directeur, Hôpital Curie
Jean-François GIRARD, président, IRD
Denis HEMON, directeur, Unité INSERM 170
Maurice TUBIANA, Faculté de Médecine
Brahim EL GUEDDARI, directeur, Institut national d’oncologie, Maroc
Mourad REDJIMI, ministre de la Santé, de la population et réforme, Algérie
Mohamed-Cheikh BIADILLAH, ministre de la Santé, Maroc
Henri NALLET, directeur international, Servier Monde
Etienne ANDRE, médecin de santé publique, Laboratoire Pierre-Fabre
Jean-Paul ORTONNE, dermatologue, Centre hospitalier universitaire de Nice

16 h 45 - 18 h 15 : salle Médicis 2
L’énergie : un meilleur accès à l’énergie, comment atteindre les objectifs du Millenium ?
Des projets pour l’Afrique, un objectif du Nepad.

Président : François AILLERET, (président section française Conseil mondial de l’énergie)


Rapporteurs : François MOISAN, (Ademe), Michel MOUSEL, Bruno WEYMULLER (Total), un représentant du Nepad, un parlementaire, Michel DERDEVET (RTE), Pierre JACQUET, directeur de la Stratégie (AFD), Fanny BAZILE (CEA).

 

SAMEDI 13 NOVEMBRE 2004

10 h 00 - 12 h 00 : salle Médicis (2)
L’eau : comment atteindre les objectifs du Millenium ?
Le rôle des investissements publics et privés. La coopération entre entreprises et collectivités locales.


Président : Pierre-Louis PETRIQUE, SAUR
Rapporteur : Jacques ANTOINE, consultant
Intervenants pressentis :
Pierre CHEVALIER, directeur de Recherche, IRD, Montpellier
Jean-Pierre ELONG MBASSI, président, PDM-Cotonou, Bénin
Jean-Luc REDAUD, ingénieur en chef du génie rural, des eaux et des fôrets, Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des affaires rurales
Koos RICHELLE, directeur général, Office de Coopération Europeaid, Commission européenne
Henri SMETS, memebre de l’Académie de l’Eau, membre de l’Association des juristes européens pour l’environnement
Laurence TUBIANA, directrice de l’IDDRI
Marc VEZINA, consultant

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 12 novembre 2004

Mots-clés

  • développement durable, commerce équitable, environnement

Contacts

  • Liouba Assayag
    courriel : contact [at] equitable-forum [dot] org

Source de l'information

  • Newsletter Conflits.org
    courriel :

Pour citer cette annonce

« Périls mondiaux et gouvernance », Colloque, Calenda, Publié le mardi 14 septembre 2004, http://calenda.org/189312