AccueilNos récits : Temps - Images - Témoignages - Publics

Nos récits : Temps - Images - Témoignages - Publics

Colloque de l'Institut français de presse

*  *  *

Publié le mercredi 15 septembre 2004 par Olivier Tur

Résumé

Le colloque se propose d'interroger la notion de récit en distinguant quatre problèmatiques : Temps, Images, Témoignages, Publics.

Annonce

Université Paris 2
Mardi 10 et mercredi 11 mai 2005 : quatre demi journées thématiques

Nos récits : Temps - Images - Témoignages - Publics

Comité scientifique : Marc Abélès (CNRS, LAIOS) ; Jocelyne Arquembourg (Université Paris 2) ; Annik Dubied (Université de Genève) ; Hélène Eck (Paris 2) ; Frédéric Lambert (Paris 2) ; Guy Lochard (Université Paris 3) ; Philippe Marion (Université Catholique de Louvain, Belgique) ; Gianfranco Marone (Université de Bologne, Italie).

Comment les sciences sociales (anthropologie, sémiologie, sociologie, histoire) interrogent-elles les récits médiatiques ? De quelle façon les récits médiatiques participent-ils aujourd'hui à l'élaboration d'un vivre ensemble ? Ces deux journées de colloque sont une invitation à se déplacer dans des cieux disciplinaires multiples, autour de la notion de récit.
Nos récits :  ceux qui nous identifient, ceux qui dessinent les contours de nos pouvoirs, ceux qui nous confortent, évoquent implicitement les récits de l'autre, ceux qui nous interrogent, ceux que l'on méconnaît, ceux qui nous racontent autrement. Nos récits aujourd'hui, diffusés aussi par les nouvelles technologies s'affranchissent parfois de leur ancrage territorial au gré de multiples circulations, s'hybrident et se reconfigurent.

Le colloque se propose d'interroger la notion de récit en distinguant quatre problèmatiques : Temps, Images, Témoignages, Publics.
Temps, parce que la temporalisation des événements d'actualité que mettent en oeuvre les médias et les nouvelles modalités de la simultanéité (le direct télévisé et Internet) engage des modes d'appropriation des événements d'un genre nouveau. Elle invite l'anthropologue et l'historien à comparer les modalités narratives de différents types de récits d'événements et soulève la question de la manière dont s'élabore, dans les conditions actuelles, la mémoire collective.
Images, tant ces dernières sont présentes aujourd'hui dans les textes que nous proposent les médias, celles d'un jour qui cachent leurs généalogies, celles qui portent nos récits comme des mythographies. Les formes éditoriales et narratives qui les accueillent semblent conditionner la fabrique de nos histoires.
Témoignages, car la matière de nos récits est composée de vécus particuliers et collectifs qui posent la question du dit d'une vérité dans l'espace public. Cette question n'interpelle pas que les médias mais aussi diverses institutions, notamment judiciaire, où le rôle du témoin et le relais du journaliste-témoin occupent une situation centrale. D'un point de vue scientifique elle se situe au coeur d'une réflexion sur la collecte et l'interprétation des témoignages.
Publics enfin, parce que les récits d'événements médiatiques font émerger des problèmes publics et de manière concomitante, les publics qui les prennent en charge. Leurs structures, leurs formes, le vocabulaire qu'ils mobilisent et les émotions qu'ils suscitent, préparent ainsi le déploiement des arguments qui organisent les débats publics.

Mise en oeuvre
Frédéric Lambert, Professeur des Universités, IFP, Université Paris 2, Equipe CNRS Centre d'étude de l'écriture et de l'image ERS 662

Jocelyne Arquembourg, Maître de conférences, IFP, Université Paris  2, Chercheur associé au LAIOS (CNRS)

Ce colloque sur les récits médiatiques est conçu pour mettre à l'épreuve les ouvertures disciplinaires qui s'imposent aux chercheurs travaillant sur les récits. Les propositions doivent être envoyés avant le 1er novembre 2004 à Jocelyne Arquembourg et Frédéric Lambert, Université Paris 2, Institut français de presse, 92 rue d'Assas, 75006 Paris. La proposition, déjà titrée, doit être rédigée en deux pages. L'intervention ne devra pas dépasser vingt minutes et le texte pour la publication des Actes fera entre 20 000 et 30 000 signes.
Nous privilégierons un programme peu chargé en conférences pour favoriser l'échange entre les participants.


Diffusion de l'Appel à communiquer : 15 septembre.
Date limite de réception des propositions : 1er novembre.
Réunion du Conseil scientifique pour le choix définitif des conférenciers : lundi 6 décembre.
Diffusion du programme du colloque : janvier 2005.
Dates du colloque : mardi 10 et mercredi 11 mai 2005.

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 01 novembre 2004

Mots-clés

  • récits, langage, linguistique, images, médias

Contacts

  • Jocelyne Arquembourg
    courriel : jocelyne [dot] arquembourg [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nos récits : Temps - Images - Témoignages - Publics », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 15 septembre 2004, http://calenda.org/189318