AccueilLe français fondamental

Le français fondamental

Corpus oraux, contenus d’enseignement : 50 ans de travaux et d’enjeux

*  *  *

Publié le jeudi 16 septembre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Il y a une cinquantaine d’années, le français fondamental était publié. Cette liste de mots et d’indications grammaticales, élaborée en vue de l’enseignement du français aux étrangers et aux populations de l’Union française, résultait notamment d’une vaste enquête portant sur un corpus oral enregistré. C’était un travail pionnier qui, sous la direction de G. Gougenheim et de P. Rivenc, et avec le concours de R. Michéa et d’A. Sauvageot, ouvrait des voies fécondes tant à l’étude de l’oralité qu’à la définition de contenus linguistiques pour l’enseignement.

Annonce


Il ne s’agissait pas seulement d’une avancée significative dans les modes de recueil et d’analyse de données langagières. Des enjeux de politique linguistique, des idéologies de la langue, des options éducatives se trouvaient d’un coup au centre de débats publics et académiques dont on a un peu oublié aujourd’hui l’intensité et la violence. Travailler de manière systématique sur l’oral bousculait des positions et des représentations dès longtemps établies, tant dans le champ de la linguistique que dans celui de l’enseignement, même si l’oralité n’était pas absente de l’histoire antérieure - souvent mêlée - de ces deux secteurs d’activité.

Bien d’autres déplacements ont eu lieu depuis lors, mais il est permis de considérer – c’est le choix fait pour ce colloque – que l’étude des corpus oraux d’une part, la détermination de contenus linguistiques à enseigner d’autre part, l’articulation entre ces deux ordres de travaux enfin, restent aujourd’hui des zones sensibles, voire « chaudes », des sciences du langage et de la didactique des langues.

C’est pour contribuer à l’étude des évolutions intervenues au cours de ce demi-siècle que la Société Internationale pour l’Histoire du Français Langue Etrangère ou Seconde (S.I.H.F.L.E.S.) a pris l’initiative d’un colloque qui se tiendra à l’E.N.S. Lettres et Sciences Humaines, à Lyon, les 8 et 9 décembre 2005. Ce colloque est organisé avec le concours du laboratoire ICAR (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations ; UMR 5191) et de l’ASDIFLE (Association de Didactique du Français Langue Etrangère). 

Comité scientifique : C. Bernet, H. Besse, C. Blanche-Benveniste, P. Blanchet, R. Bouchard, B. Cambiaghi, J.C. Chevalier, H. Christ, J.L. Chiss, J.P. Cuq, M. Dabène, F. Gadet, E. Galazzi, E. Gülich, M.A. Morel, N. Minerva, C. Plantin, L. Porcher, D. de Robillard, P. Rivenc.

Comité d’organisation : C. Cortier, D. Coste, M.A. Mochet, C. Parpette, V. Traverso, A. Zenati

Axes majeurs pour les propositions de communications

Cinq secteurs majeurs sont proposés pour ce premier appel à communications :

  1. L’élaboration et la descendance du Français fondamental

Contexte historique, circonstances et enjeux de l’enquête du Français fondamental. Méthodes et environnement scientifique et didactique de son élaboration. Dimensions institutionnelles. Modes et champs de diffusion des résultats. Extension à d’autres langues et évolution des démarches. Types d’usages et de dérives dans les outils et les pratiques pédagogiques. Ruptures et continuités. Apports durables à la constitution disciplinaire du « français langue étrangère ».

  1. Collecte et analyse des corpus oraux : évolution des modèles et des méthodes

Depuis les années 1950, les techniques de recueil, les objets de recherche, les observables, les modèles implicites ou explicites de référence, les modes d’analyse ont considérablement évolué. De la visée lexicale ou morphologique à la caractérisation syntaxique, de la contrastivité oral / écrit à l’analyse conversationnelle et aux recherches sur l’interaction verbale, l’oralité s’inscrit dans un jeu de configurations épistémiques qui marquent les sciences du langage.

  1. Choix des contenus d’enseignement : évolution des catégorisations et des sélections

Du Français fondamental aux différents Niveau-seuil ou au Cadre européen commun de référence pour les langues, la question du choix des contenus à enseigner, des normes et de la variation, connaît des reformulations multiples. La catégorisation des unités prises en compte (mots, structures, actes de parole, fonctions et notions, types de discours et genres textuels, capacités et compétences) varie fortement. Dans quels contextes et avec quels effets ?

  1. Evolution des représentations de l’oral dans l’analyse et l’enseignement

A l’arrière-plan de ces évolutions, ce sont les représentations de l’oral et de l’oralité qui se trouvent mises en branle. Et pas seulement sous les angles linguistique et didactique. Evolutions des images et des imaginaires de l’oral, effets des représentations « scientifiques » sur les pratiques pédagogiques, effets des modèles et des techniques d’analyse sur les représentations de l’oral, de la variation et des normes ; effets des enjeux du plurilinguisme…

  1. Il y avait un oral avant le Français fondamental !

Quels que soient les apports du Français fondamental, on ne saurait oublier que l’oral a eu aussi place auparavant dans l’analyse et l’enseignement, notamment mais non exclusivement à la charnière du XIXe et du XXe siècles, et que les mêmes questions de représentation, de variation et de normes se posaient. Au niveau phonétique sans doute, mais aussi en termes de contacts entre variétés orales d’une même langue ou de langues différentes, ainsi que pour les « corpus » ou modèles posés comme représentatifs des formes et usages à décrire ou à apprendre.

Calendrier

Juin-sept. 2004 : premier appel à communications

1er décembre : date limite pour les propositions de communications

Fin février 2005 : réponses aux propositions de communications

Juin 2005 : préprogramme

Forme des propositions de communications

Une page A4 en deux exemplaires, dont l’un anonymisé et l’autre personnalisé. Indication de l’adresse électronique et institutionnelle.

Adresse et contacts

Colloque « Français fondamental », SIHFLES-ICAR ENS LSH, 15, Parvis René Descartes, F - 69342, Lyon cedex 07

Mél : colloqueFF@ens-lsh.fr

Téléphone : Claude Cortier : 04 37 37 62 26 Marie-Anne Mochet : 04 37 37 62 25

Catégories

Dates

  • mardi 30 novembre 2004

Contacts

  • Claude Cortier, Marie-Anne Mochet ~
    courriel : colloqueFF [at] ens-lsh [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Laube
    courriel : Cecile [dot] Laube [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le français fondamental », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 16 septembre 2004, http://calenda.org/189323