AccueilSources et ressources pour les sciences sociales

Sources et ressources pour les sciences sociales

Nature / traitement / modélisation

*  *  *

Publié le mardi 05 octobre 2004 par Marin Dacos

Résumé

Le thème de ce colloque s’est imposé à la suite des discussions animées qui se sont déroulées au sein du collectif TIME (Traitement Informatique des Matériaux Ethnographiques) dont l’objectif est d’aboutir à la mise en réseau de banques de connaissances des faits sociaux. Au préalable, il est apparu nécessaire de mieux questionner la nature des matériaux dont disposent les sciences sociales, le traitement et les types de modélisation dont ces matériaux sont l’objet. L’approche, dans ces disciplines, telle qu’elle est pensée aujourd’hui, conduit en effet à s’interroger tant sur le statut de ces corpus de connaissances, que sur les pratiques impliquées dans leur production et sur les techniques utilisées pour leur traitement.

Annonce

APPEL  À  COMMUNICATIONS

COLLOQUE ORGANISÉ À PARIS LES 9, 10 et 11 DÉCEMBRE 2004

SOURCES ET RESSOURCES POUR LES SCIENCES SOCIALES : NATURE / TRAITEMENT / MODELISATION 

            Le thème de ce colloque s’est imposé à la suite des discussions animées qui se sont déroulées au sein du collectif  TIME (Traitement Informatique des Matériaux Ethnographiques) dont l’objectif est d’aboutir à la mise en réseau de banques de connaissances des faits sociaux. Au préalable, il est apparu nécessaire de mieux questionner la nature des matériaux dont disposent les sciences sociales, le traitement et les types de modélisation dont ces matériaux sont l’objet. L’approche, dans ces disciplines, telle qu’elle est pensée aujourd’hui, conduit en effet à s’interroger tant sur le statut de ces corpus de connaissances, que sur les pratiques impliquées dans leur production et sur les techniques utilisées pour leur traitement.

Les questions qui se posent dans cette perspective sont de trois ordres :

I – Quelle est la nature de ces données et faut-il leur assigner certaines délimitations ?

            Les gisements de savoirs auxquels les chercheurs s’intéressent ont changé, surtout ils se sont diversifiés. Leurs gestes méthodologiques ne sont plus les mêmes, ils s’échelonnent du plus concret – observations directes, enquêtes orales – au plus « virtuel » – collectes on line, interrogations de sites internet – en passant par la manipulation des fonds muséographiques, archivistiques, littéraires ou audio-visuels. Dès lors, quelle est la cohérence de la démarche des sciences sociales confrontées à un assemblage aussi hétéroclite ? Toute source de savoir est-elle bonne à exploiter ?

II – Qu’en est-il de leur collecte et de leur restitution ?

            Quels sont les niveaux d’observation et les modes d’objectivation auxquels le chercheur doit recourir pour accéder à ces données brutes ? De quelles banques de connaissances, en sciences sociales, dispose-t-on aujourd’hui ? Qu’en est-il de la définition et de la recherche de nouveaux instruments ?

III – Comment aborder leur traitement et leur modélisation ?

            Quels sont les outils et les techniques d’analyse dont disposent actuellement les différentes communautés de savoir dans les sciences sociales  pour traiter ces corpus ? Ainsi, les technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment toutes les technologies basées sur le web, sont un formidable outil de capitalisation et de partage dans les communautés qui créent de la connaissance : bases de données, serveurs web, bases de connaissances et de documents, outils de travail collaboratif, etc… En quoi ces TIC peuvent-elles être un vecteur de création de nouvelles connaissances en sciences sociales ? Quels besoins peuvent-ils être satisfaits par l’apparition de nouvelles technologies ?

Colloque de l’ÉCOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES,  organisé par le groupe  TIME,
 en collaboration avec :

 l’Institut national des télécommunications,

 le Centre national de la recherche scientifique,

le Collège de France,

l’École pratique des hautes études.

 Les communications peuvent prendre la forme soit d’exposés oraux, soit de posters ou encore de démonstrations informatiques. Les propositions(1 page maximum) devront être adressées, avant le 31 octobre 2004, à l’adresse suivante :

colloque-sources@ehess.fr

               Elles seront examinées par un comité scientifique pluridisciplinaire.

 

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • dimanche 31 octobre 2004

Contacts

  • Contact colloque sources ~
    courriel : colloque-sources [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Françoise Zonabend
    courriel : francoise [dot] zonabend [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sources et ressources pour les sciences sociales », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 05 octobre 2004, http://calenda.org/189399