AccueilLa Franc-maçonnerie en Méditerranée XVIIIe-XXe siècles

*  *  *

Publié le mardi 12 octobre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Colloque international, Nice 20-22 octobre 2005 organisé par le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, Maison des Sciences de l’Homme de Nice

Annonce

Colloque international, Nice 20-22 octobre 2005

Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine,

Maison des Sciences de l’Homme de Nice

Dès le XVIIIe siècle, la Franc-maçonnerie organise et polarise l’espace méditerranéen. A Marseille, Saint-Jean d’Ecosse, la puissante loge de la Chambre de commerce crée des loges filles en Ligurie, en Sicile, à Malte et, au Levant, de Smyrne à Alep. Elle tisse un extraordinaire réseau de correspondance et d’échanges de visiteurs. En quelques décennies seulement, des foyers maçonniques s’animent de Gibraltar à Istanbul en passant par Naples et la côte dalmate. La rive méridionale est aussi concernée avec des témoignages pour Alger et Alexandrie notamment. L’importance du fait maçonnique en Méditerranée est tout aussi éclatante aux XIXe et XXe siècles. La Franc-maçonnerie se politise alors au sens fort et plein du terme : les frères et les sœurs s’engagent dans les débats et les combats de la cité, les crises politiques, les luttes nationales aussi. Par-delà la désunion des francs-maçons et les rivalités entre obédiences, la Franc-maçonnerie unit les deux rives de la Méditerranée, le bassin occidental et son pendant oriental. Elle mobilise dès l’origine voyageurs, militaires, négociants, savants, artistes, diplomates, figures de proue et ouvriers obscurs sur le chantier du temple en d’intenses circulations profanes et initiatiques.

Ce colloque international organisé par le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine a l’ambition de dépasser les frontières traditionnelles entre histoire moderne et histoire contemporaine pour interroger la Franc-maçonnerie méditerranéenne sur la longue durée, mettre en évidence ses continuités et ses inflexions. Rompant avec la juxtaposition des tableaux nationaux voire des monographies locales où les études maçonniques se sont trop longtemps enfermées, cette rencontre veut privilégier l’étude des circulations et des appropriations culturelles dans l’espace méditerranéen, l’attention à la réception des « modèles » maçonniques et à l’élaboration des syncrétismes.

Pierre-Yves Beaurepaire

Professeur d'histoire moderne à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, CMMC

 

Catégories

Lieux

  • Nice, France

Dates

  • jeudi 20 octobre 2005

Contacts

  • Pierre-Yves Beaurepaire
    courriel : pybeaurepaire [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pierre-Yves Beaurepaire
    courriel : pybeaurepaire [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La Franc-maçonnerie en Méditerranée XVIIIe-XXe siècles », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 12 octobre 2004, http://calenda.org/189466