AccueilSociologie des arts, sociologie des sciences

Sociologie des arts, sociologie des sciences

Colloque international du GDR OPUS

*  *  *

Publié le vendredi 22 octobre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Colloque SOCIOLOGIE DES ARTS, SOCIOLOGIE DES SCIENCES

Toulouse, Maison de la recherche de l’Université de Toulouse le Mirail, 18-20 Novembre 2004

Colloque annuel du GDR « OPUS » organisé par le Centre Interdisciplinaire de Recherches Urbaines et Sociologiques (CIRUS, UMR 5193), équipe CERS (Centre d’étude des rationalités et des savoirs).

Les sciences et les arts sont souvent opposés dans les discours : raison contre émotion ; objectif contre subjectif ; froideur des techniques contre chaleur humaine ; etc. Les images et les clichés ne manquent pas.

Pourtant, les deux types d’activité sont confrontés à des problèmes similaires: l’attribution de la paternité et de la propriété des créations ; l’établissement de la valeur de ces créations ; l’existence et l’évolution de spécialités et de courants ; l’importance prise par les moyens techniques dans le travail de conception, de réalisation, de diffusion. Ces similarités sont dues au fait qu’il s’agit dans les deux cas d’activités de création et d’opérations de connaissance.

En sociologie, chacun des deux types d’activité a donné lieu à la constitution d’une spécialité autonome : sociologie des sciences, sociologie des arts. Chacune de ces spécialités est impliquée dans des échanges importants avec d’autres disciplines abordant les mêmes objets. Les sociologues des sciences dialoguent avec des historiens, des anthropologues, des philosophes, des spécialistes de la communication et des économistes dans un ensemble que l’on nomme habituellement les « études sociales sur les sciences ». Les sociologues de l’art travaillent aussi sur leur objet avec des spécialistes de l’esthétique, des historiens, des philosophes et des économistes. Pourtant, un peu curieusement, les sociologues des sciences et les sociologues des arts ont peu dialogué au sein de leur discipline commune, alors même que la proximité des problèmes rencontrés a été l’occasion de multiples circulations plus ou moins souterraines d’idées, de notions, de problématiques.

Le projet de ce colloque est de favoriser le dialogue entre les deux communautés. Celle des sociologues de l’art sera représentée dans ce cas par le GDR OPUS, le Comité de Recherche n°18, « Sociologie de l’art » de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF) et le réseau thématique n°14, « Sociologie de l’art et de la culture » de l’Association Française de Sociologie (AFS). Les sociologues des sciences seront représentés par le groupe de travail n°6, « Sciences, innovations technologiques et sociétés » de l’AISLF et le réseau thématique n°29 de l’AFS.

Le colloque aura pour mission de mettre en relief une certaine communauté des interrogations, des approches théoriques et des démarches méthodologiques investies par ces deux champs. De nombreuses questions transversales pourront être abordées en différents points sociologiques largement sécants et bénéficier des compétences de disciplines voisines (histoire de l'art, histoire des sciences, épistémologie, etc.).

Catégories

Lieux

  • Toulouse, France

Dates

  • jeudi 18 novembre 2004

Fichiers attachés

Source de l'information

  • Michel Grossetti
    courriel : rgros [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sociologie des arts, sociologie des sciences », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 22 octobre 2004, http://calenda.org/189510