AccueilMystique

ColloquePensée

Dates

Catégories

Mystique

La passion de l’Un, de l’Antiquité à nos jours

*  *  *

Publié le lundi 25 octobre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Que l’on soit croyant ou non, le domaine du religieux ne peut nous laisser indifférent. C’est devenu un lieu commun aujourd’hui de constater que, dans un monde occidental largement sécularisé, la demande de spiritualité n’a pas disparu. Individualiste et syncrétiste, la nouvelle spiritualité occidentale emprunte plus volontiers les chemins de la mystique que ceux, institutionnels, du dogme et de la pratique. Dès lors, il nous semble intéressant de faire un retour sur la tradition mystique de l’Antiquité jusqu’à nos jours, principalement en Occident.

Annonce

Université libre de Bruxelles

Département de Philosophie et de Sciences des Religions

Centre interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité

(CIERL, anciennement IERL)


Colloque international
Mystique : la passion de l’Un, de l’Antiquité à nos jours

9, 10 et 11 décembre 2004

Université libre de Bruxelles
Institut de Sociologie
Salle Baugniet, 44 avenue Jeanne - 1050 Bruxelles

Que l’on soit croyant ou non, le domaine du religieux ne peut nous laisser indifférent. C’est devenu un lieu commun aujourd’hui de constater que, dans un monde occidental largement sécularisé, la demande de spiritualité n’a pas disparu. Elle est au contraire devenue un phénomène de masse, sans que pour autant l’on se retourne vers les religions traditionnelles. Individualiste et syncrétiste, puisant aux différentes traditions culturelles auxquelles la mondialisation donne accès, la nouvelle spiritualité occidentale emprunte en outre plus volontiers les chemins de la mystique que ceux, institutionnels, du dogme et de la pratique : à la médiation des Églises, on préfère le Dieu immédiat. Dès lors, il nous semble intéressant de faire un retour sur la tradition mystique de l’Antiquité jusqu’à nos jours, principalement en Occident, afin de comprendre plus précisément ce qu’est l’expérience mystique, d’en rappeler l’histoire et d’en dégager les enjeux

Le terme mystique vient du verbe grec muô, « se fermer, se taire ». Dans l’Antiquité grecque, l’adjectif mustikos qualifiait l’initiation aux « mystères », cultes de salut d’origine agraire comme les célèbres mystères d’Éleusis. Le mystique ou plus exactement le myste (mustês) était celui qui avait reçu l’initiation : l’initié. C’est au XVIIe siècle que l’on créa le substantif pour évoquer une autre sorte d’initiation : l’union à Dieu moyennant un dépouillement radical des images, des sentiments et des pensées. Toutefois, si le sens moderne du terme date du XVIIe siècle, l’expérience, elle, est plus ancienne. Pour la tradition occidentale, l’origine de la mystique est à chercher dans le courant néoplatonicien, christianisé par Denys le pseudo-Aréopagite et poursuivi au Moyen Âge dans la mystique cistercienne (avec Bernard de Clairvaux et Guillaume de Saint-Thierry), la mystique franciscaine et surtout la mystique rhénane autour des dominicains Maître Eckhart, Henri Suso et Jean Tauler. Cette dernière a été prolongée avec moins d’audace en pays flamand par Jan van Ruusbroec. L’histoire de la mystique occidentale est marquée ensuite par le courant de la devotio moderna, le protestantisme luthérien, l’école espagnole du Siècle d’or (Thérèse d’Avila et Jean de la Croix) et l’école française du Grand Siècle, jusqu’au coup d’arrêt donné lors de la querelle du quiétisme au XVIIe siècle, avant une relative résurgence dans l’ésotérisme du XIXe siècle et le New Age contemporain. Par ailleurs, la mystique est un phénomène largement universel, que l’on retrouve — avec des variantes qu’il serait intéressant d’étudier — dans toutes les traditions : il y a une mystique musulmane (soufisme), juive (hassidisme), orthodoxe, des mystiques orientales (hindoue, bouddhiste, chinoise… ), etc. Nous tâcherons aussi de faire, dans le cadre de ce colloque, quelques percées comparatistes vers les aires non-occidentales, sans toutefois prétendre à l’exhaustivité.

Le colloque abordera le « phénomène mystique », en tentant de mettre au jour les structures et les présupposés de la mystique, et envisagera la question de « l’homme et l’expérience de Dieu », au travers d’approches monographiques sur des auteurs, des courants mystiques ou des thèmes particuliers.

Jeudi 9 décembre

Matin

9H00 Inscriptions

9H30 Accueil des participants

Jean-Philippe Schreiber

Directeur du CIERL

9H45 Introduction à la thématique du Colloque

Benoît Beyer de Ryke (ULB)

10H15 Les structures mentales de la mystique occidentale

Boris Todoroff (KUL)

10H45 Pause café

11H00 Les techniques de méditation et les inductions ‘théurgiques’ vers les états mystiques

Jean Dierkens (UMH - ULB)

11H30 La référence aux mystères chez Platon et dans l’histoire du platonisme

Luc Brisson (CNRS)

Après-midi

14H30 Philon d’Alexandrie et la mystique

Sabrina Inowlocki (ULB)

15H00 Le statut de l’intellect dans l’union mystique

Ysabel de Andia (CNRS)

15H30 Mystique et rationalité chez les penseurs latins des XIe-XIIe siècles

Christian Brouwer (ULB)

16H00 Pause café

16H15 Les fondements anthropologiques de la mystique cistercienne au XIIe siècle : une théorie de l’affectivité

Damien Boquet (Université de Provence Aix-Marseille I)

Vendredi 10 décembre


Matin

9H30 L’amour de Dieu dans la spiritualité cartusienne, l’héritage du XIIIe siècle

Nathalie Nabert (Institut catholique de Paris)

10H00 L’Un, l’Être et la Trinité chez Eckhart

Marie-Anne Vannier (Université de Metz)

10H30 Le sommet de la contemplation chez Nicolas de Cues

Jean-Michel Counet (UCL)

11H00 Pause café

11H15 La jouissance mystique selon Thérèse d’Avila et Jean de la Croix

Bernard Sesé (Université Paris X-Nanterre)

11H45 Marguerite du Saint-Sacrement, le roi et le petit Jésus

Jacques Marx (ULB)

Après midi

14H30 Les rapports entre mystique et théosophie (considérations méthodologiques)

Antoine Faivre (EPHE)

15H00 Quel amour devons-nous à Dieu ? La querelle du quiétisme

Laurence Devillairs (Collège de France)

15H30 Les premières histoires de la mystique au XVIIe siècle, signes de l’effacement de la mystique

Jacques Le Brun (EPHE)

16H00 Pause café

16H15 L’apostasie mystique de Shabbetai Zevi, le messie de Smyrne (1666)

Thomas Gergely (ULB)

Samedi 11 décembre

Matin

9H30 Mysticisme, Avant-Garde et Marginalité dans le sillage du Monte Verità

Wolfgang Wackernagel (Genève)

10H00 La mystique de la maternité divine

Michel Cazenave (France Culture)

10H30 Impacts de la mystique catholique féminine dans la conjoncture actuelle du fait religieux en France

Jacques Maître (CNRS)

11H00 Pause café

11H15 Soufisme et cosmographie musulmane aux XIIe et XIIIe siècles : convergence ou influence à propos d’une conception commune du monde ?

Jean-Charles Ducène (ULB)

11H45 De la commensurabilité des expériences mystiques en Occident et en Orient. Une comparaison entre Plotin et Shankara

Joachim Lacrosse (FNRS - ULB)

Après-midi

14H30 Manger de l’air, manger des mots. La recherche de l’aliment d’immortalité dans le taoïsme chinois

Françoise Lauwaert (ULB)

15H00 Conclusions

Baudouin Decharneux

Directeur du Département de Philosophie et de Sciences des Religions

15h30 Concert de musique soufie

Renseignements et inscriptions
:

Secrétariat CIERL : Carmen Louis + 32.(0)2/650.35.78

Courriel : Carmen.Louis@ulb.ac.be

Responsable scientifique :
Benoît Beyer de Ryke

Courriel : benoit.beyer@ulb.ac.be

Avec l’appui :
- du Fonds national de la Recherche scientifique (FNRS)
- de la Communauté française (Présidence)
- de la Direction générale de l’Enseignement non obligatoire et de la Recherche scientifique (Communauté française)
- du Recteur de l’Université libre de Bruxelles
- du Président de l’Université libre de Bruxelles
- du Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres (ULB)
- de la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Relations extérieures
- du Ministre de l’Économie, de l’Énergie, du Commerce extérieur et de la Politique scientifique
- avec le concours du projet FNRS (FRFC 2.4584.02, Centre De Wulf - Mansion, UCL / Centre de Philosophie Ancienne, ULB)
- et avec la collaboration de France Culture

Talon d’inscription à renvoyer à :

Centre Interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité - CIERL

Secrétariat

C.P. 108

17 avenue Fr. D. Roosevelt

1050 Bruxelles

ou par fax au 02/650.39.18

ou par courriel à Carmen.Louis@ulb.ac.be

Nom :…………………………………………………………………………………………..

Prénom :………………………………………………………………………………………

Adresse :…………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………..

S’inscrit au colloque Mystique : la passion de l’Un, de l’Antiquité à nos jours et verse la somme de 10 EUROS

(étudiants de moins de 25 ans : 5 EUROS)

Au CIERL, compte Fortis n° 001-4384796-84, bien spécifier en communication « Colloque mystique »

Le Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité

Les activités de recherche de l’Institut d’Étude des Religions et de la Laïcité de l’Université libre de Bruxelles (IERL) sont, depuis le 1er octobre 2003, reprises sous une nouvelle appellation : le CIERL ou Centre interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité. Fort de plus de quarante chercheurs de haut niveau, le CIERL a pour ambition de constituer un pôle d’excellence visible au sein de l’Institution universitaire. Intégré dans le nouveau Département de Philosophie et de Sciences des Religions, le CIERL est agréé par le FNRS comme l’un des dix laboratoires de référence en Sciences humaines au sein de la Communauté Française.

Il continue les activités traditionnelles de l’IERL, à savoir l’organisation de séminaires et de colloques internationaux, ainsi que la publication d’une revue scientifique reconnue sur le plan international (« Problèmes d’histoire des religions ») et de la collection « Spiritualités et Pensées libres » aux Éditions de l’Université de Bruxelles. Il maintient et renforce ce qui a fait l’originalité et la spécificité de la démarche menée par l’IERL durant près de vingt ans, et qui fut elle-même la perpétuation des activités et de l’esprit de l’Institut d’Histoire du Christianisme, créé en 1965.



Catégories

Lieux

  • Bruxelles, Belgique

Dates

  • jeudi 09 décembre 2004

Contacts

  • Benoît Beyer de Ryke
    courriel : benoit [dot] beyer [at] ulb [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • CIERL #
    courriel : urhm [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Mystique », Colloque, Calenda, Publié le lundi 25 octobre 2004, http://calenda.org/189520