AccueilL’expression lycéenne : enjeux et contenus des journaux produits par les jeunes

*  *  *

Publié le vendredi 29 octobre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Appel à communications

Colloque international 13 & 14 mai 2005, « L’expression lycéenne : enjeux et contenus des journaux produits par les jeunes ».

En Sorbonne, Amphithéâtre Louis Liard.

Organisateurs : Jacques Gonnet, Michael Palmer, Professeurs à l’UFR Communication, Paris III – Sorbonne Nouvelle ; coordinatrice : Laurence Corroy, ATER à Paris III, Laboratoire Communication Information Médias ( CIM, EA1484).

Deux centres sont particulièrement investis du projet : le Centre de recherche historique sur l’information et les médias en Europe (CHRIME) et le Centre de recherche sur l’éducation aux médias (CREDAM).

De nombreux acteurs se mobilisent actuellement sur la scène internationale en s’interrogeant sur la pratique des médias par les jeunes. Le colloque a pour but d’identifier et de promouvoir les problématiques des équipes de recherche qui travaillent autour de cette thématique.

Elle sert aussi à valoriser les activités scientifiques autour de cette parole des jeunes dont on commence à prendre conscience qu’elle doit être conservée . La circulaire 2002-025 du 1er février 2002 impose en effet un dépôt pédagogique de tous les médias réalisés en milieu scolaire et estudiantin qui représente une ressource importante pour les jeunes chercheurs. Le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Moyens d’Information (CLEMI) est chargé de cette dimension patrimoniale.

Les enjeux de cette parole sont aussi bien politiques, éducatifs et intergénérationnels. L’intérêt d’un état des lieux pour une réflexion sur la presse produite par les jeunes vient du fait qu’il n’existe presque pas, aujourd’hui, d'éléments de connaissance sur l’importance de ce phénomène et son impact. Toutefois, on ne saurait se contenter d’une simple description des pratiques. Cette presse pose des questions qui relèvent principalement des sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation pouvant apporter des éléments précieux.

Le colloque s’attachera autant à mettre en valeur les communications qui traitent de corpus méconnus (journaux lycéens, presse jeune alternative, expériences de radio, prise de parole sur Internet) que celles qui s’attachent à éclairer les acteurs susceptibles d’influencer leur expression.

Des enseignants chercheurs, des doctorants, des professionnels sont invités à s’exprimer.

Trois axes sont privilégiés :

   1. Jeunes et Histoire : penser les origines

L’expression médiatique des jeunes prend forme dès le XIXe siècle et s’épanouit au XXe siècle. La situation particulière de la presse au XIXe siècle ainsi que l’évolution des établissements scolaires n’y sont pas étrangères.

Il s’agit donc de donner des repères historiques, sans omettre l’apport des grands pédagogues qui se sont investis dans cette problématique (Decroly, Freinet, Korcjak) en montrant leur actualité, mais aussi en montrant les différences entre un "projet pédagogique" et une "expression" revendiquée par des jeunes qui prennent leur distance avec les adultes.

   2. Pouvoir et contrepouvoir

Cet axe comporte deux pôles :

- Interroger les usages des médias par les jeunes. Quelles sont les pratiques que les jeunes ont des médias qu’ils affectionnent ? Peut-on parler d’un « agenda » médiatique particulier pour les jeunes ? L’actualité prend-elle le même sens pour les adolescents ?

- Situer les publications des jeunes au sein de l’espace public, en s’interrogeant sur le statut de leur parole des origines à aujourd’hui, sur les mécanismes de pouvoir et de contre pouvoir. Les rapports parfois difficiles avec les institutions seront évoqués. Que disent les jeunes journalistes des institutions ? Quelles sont leurs préoccupations citoyennes ?

Quel type de parole spécifique la presse alternative jeune apporte-t-elle ?

   3. Expression identitaire

Comment envisagent-ils le rapport à l’autre, l’altérité, l’autre sexe ? Peut-on parler d’une écriture sexuée ?

La condition féminine, le port du voile mais aussi les rapports amoureux sont-ils abordés de manière stéréotypée ou plurielle ?

Conditions de l’appel à communication :

Les propositions de communications (500 mots) sont à faire parvenir au plus tard le 15 janvier 2005 à Laurence Corroy (lcorroy@voila.fr).

Après avoir décliné les cinq mots clés, les propositions de communications seront structurées en trois parties (problématique, méthodologie et plan de communication).

Un avis d’acceptation du résumé par le comité scientifique sera envoyé le 1er février 2005, avec en fichier attaché les normes typographiques à respecter pour l’édition dans les Actes.

Les textes complets, longs de 20 000 signes espaces compris doivent parvenir avant le 15 avril 2005.

Les Actes du Colloque seront publiés début novembre 2005.



Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 15 janvier 2005

Contacts

  • L. Corroy
    courriel : lcorroy [at] voila [dot] fr

Source de l'information

  • L. Corroy
    courriel : lcorroy [at] voila [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’expression lycéenne : enjeux et contenus des journaux produits par les jeunes », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 29 octobre 2004, http://calenda.org/189535