AccueilLa contestation dans les mondes périphériques des années 1950 au milieu des années 1970

*  *  *

Publié le mardi 09 novembre 2004 par Claire Lemercier

Résumé

Journée d’étude – Vendredi 19 novembre 2004 Auditorium de la Maison de l’Amérique latine, 9h30-17h30 217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

Annonce

Journée d’étude – Vendredi 19 novembre 2004
Auditorium de la Maison de l’Amérique latine, 9h30-17h30
217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

Matin (9h30-13h)

9h45 : présentation de la journée (Geneviève Verdo, Université de Paris I)

Session 1 (10h-11h15) : acteurs et réseaux de la contestation

10h : Guia Migani (Institut d’Etudes Politiques de Paris / Université de Florence), Sekou Touré et la contestation de l’ordre colonial en Afrique francophone, 1958-1963.

10h30 : Judith Manya (Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux / Centre d’Etudes sur l’Afrique Noire), Les réseaux politiques des mouvements d’émancipation dans des colonies portugaises d’Afrique.

11h : commentaire de la session 1 (Christine Deslaurier, Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux / Centre d’Etudes de l’Afrique Noire)

Session 2 (11h15-12h30) : les lieux de la contestation

11h15 : Laurent Coumel et Cristobal Dupouy (Université de Paris I / Institut Pierre Renouvin), L’Université Lumumba de Moscou comme pôle de contestation.

11h45 : Fabrice Argounes (Université de Paris IV), L’UNESCO et la production d’un discours contestataire

12h15 : commentaire de la session 2 (Sabine Dullin, Université de Paris I)

12h30 : discussion générale des deux premières sessions

Après-midi (15h-17h30)

Session 3 (15h-16h15) : discours et pratiques contestataires

15h : Cécile Casen et Romain Braun-Arduz (Université de Paris III / Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine), D’une contestation à l’autre : la Bolivie de la Révolution de 1952 au Katarisme des années 1970

15h30 : Erwan Sommerer (Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg / Centre de Recherche sur l’Amérique latine et les Caraïbes), Le malentendu castro-péroniste : un syncrétisme latino-américain au cœur des échanges idéologiques internationaux.

16h00 : commentaire de la session 3 (Olivier Compagnon, Université de Paris III / Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine).

16h15 : discussion générale de la troisième session et de la journée d’étude

Conclusion générale (17h-17h30)

Jean Piel (Université de Paris VII) et Stéphane Boisard (Université de Paris III)

Cette journée d’étude est organisée avec le soutien financier de l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle (Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine), de l’UMR IRICE (Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe) et de l’UMR 8565 (Empires, Sociétés, Nations. Amérique latine et Méditerranée occidentale, XVe-XXe siècles)

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 19 novembre 2004

Contacts

  • Olivier Compagnon
    courriel : olivier [dot] compagnon [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Olivier Compagnon
    courriel : olivier [dot] compagnon [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La contestation dans les mondes périphériques des années 1950 au milieu des années 1970 », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 09 novembre 2004, http://calenda.org/189571