AccueilIls nous avaient promis la paix. Opérations de l’ONU et populations locales

*  *  *

Publié le mardi 09 novembre 2004 par Claire Lemercier

Résumé

Ils nous avaient promis la paix. Opérations de l’ONU et populations locales Editions - Presses de Sciences Po – octobre 2004 Le premier livre à analyser les missions de paix de l’ONU du point de vue des populations locales. Phnom Penh, Mogadiscio, Maputo, Sarajevo, Port-au-Prince, Freetown… autant de noms de capitales où les casques bleus de l’ONU ont débarqué un jour avec les promesses d’une paix à venir. Pourtant, au-delà de l’anecdote ou du sensationnel, on ne sait rien ou presque de la façon dont les populations locales ont vécu leur présence. L’ouvrage de Béatrice Pouligny vient combler ce manque. Pour la première fois, l’image des missions internationales qui nous est présentée est celle que nous tendent les acteurs locaux et les populations elles-mêmes.

Annonce

A l’occasion de la parution du livre de Béatrice Pouligny, rencontre publique avec l’auteur le 1er décembre 2004 à 17h30 à la Fnac des Ternes, avenue des Ternes, 75017 Paris

Ils nous avaient promis la paix. Opérations de l’ONU et populations locales, Presses de Sciences Po, octobre 2004

Le premier livre à analyser les missions de paix de l’ONU du point de vue des populations locales.

Phnom Penh, Mogadiscio, Maputo, Sarajevo, Port-au-Prince, Freetown… autant de noms de capitales où les casques bleus de l’ONU ont débarqué un jour avec les promesses d’une paix à venir. Pourtant, au-delà de l’anecdote ou du sensationnel, on ne sait rien ou presque de la façon dont les populations locales ont vécu leur présence.

L’ouvrage de Béatrice Pouligny vient combler ce manque. Pour la première fois, l’image des missions internationales qui nous est présentée est celle que nous tendent les acteurs locaux et les populations elles-mêmes.

Ce qui se reconstruit ou continue d’être détruit, dans ces pays tout juste sortis de la guerre, intervient très souvent dans un quotidien banal, sinon « ordinaire », qui échappe aux intervenants extérieurs. Or, ce qui se joue dans le quotidien des missions peut s’avérer aussi important que ce qui se produit au « centre » des négociations politiques, au Conseil de sécurité de l’ONU ou encore devant un Tribunal pénal international.

Béatrice Pouligny s’interroge sur les conséquences d’une politique qui considère la population locale comme le récipiendaire passif des largesses de la communauté internationale ou comme un obstacle potentiel au bon déroulement de l’opération de paix.

L’analyse s’attache rigoureusement à éclairer les intérêts et les stratégies d’acteurs et institutions habituellement négligés. Elle met en évidence les limites des opérations de paix engagées à ce jour et l’urgence planétaire à redéfinir une politique et des actions plus soucieuses des populations qu’elles sont censés servir.

Ils nous avaient promis la paix, opérations de l’ONU et populations locales est le fruit de 15 années de recherches et d’enquêtes approfondies, de plus de quatre cents entretiens menés dans tous les milieux, et de missions effectuées par l’auteur dans des zones de conflits. Abondantes et diversifiées, les sources utilisées comptent aussi des milliers de pages d’archives et de documents de nature diverse collectés sur le terrain. L’auteur a également assisté à des débats sur la présence onusienne organisés en milieu populaire, passé du temps dans les transports en commun, sur les routes, sur les marchés, dans des veillées, à écouter, au-delà des mots, des silences, des regards.

En se rapprochant du vécu des habitants d’un monde en guerre en apparence si éloigné du nôtre, l’auteur invite à une réflexion engagée et urgente sur les manières de gagner la paix.

___________________________________________________

L’auteur - Béatrice Pouligny est chercheur au CERI (Centre d’études et de recherches internationales – Sciences Po). Elle a travaillé pour l’ONU et des ONG dans différentes régions du monde. Quête personnelle, force de conviction et engagement ont mené l’auteur sur la voie de la recherche. Elle accomplit une rare synthèse entre qualités humaines, morales et rigueur intellectuelle au service de la recherche et de l’action.

Une bibliographie détaillée, ainsi qu’une liste complète des sources seront consultables à l’adresse internet suivante : http://www.ceri-sciences-po.org/cherlist/pouligny/index.htm.

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 01 décembre 2004

Fichiers attachés

Contacts

  • Graziella Niang
    courriel : presses [at] sciences-po [dot] fr

Source de l'information

  • Graziella Niang
    courriel : presses [at] sciences-po [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ils nous avaient promis la paix. Opérations de l’ONU et populations locales », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 09 novembre 2004, http://calenda.org/189572