AccueilTerritoires, oubli, disparition

Territoires, oubli, disparition

Séminaire Lamic 2004-2005 organisé par Agnès Jeanjean

*  *  *

Publié le vendredi 19 novembre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

Le séminaire 2004-2005 du Lamic portera sur le territoire. La notion sera discutée et sur ce point la géographie humaine sera interpellée. Mais nous proposons plus précisément d'aborder le territoire à partir du questionnement suivant : comment les démolitions, les disparitions et les mécanismes d'occultation travaillent-ils l'espace et participent-ils de ses structurations ?

Annonce

Séminaire 2004-2005
LAMIC (Laboratoire d'anthropologie mémoire identité et cognition sociale) Université de Nice

Territoires, oubli, disparition


Contact et organisation
Agnès Jeanjean (agnes.jeanjean@unice.fr)


Le séminaire 2004-2005 du Lamic portera sur le territoire. La notion sera discutée et sur ce point la géographie humaine sera interpellée. Mais nous proposons plus précisément d'aborder le territoire à partir du questionnement suivant : comment les démolitions, les disparitions et les mécanismes d'occultation travaillent-ils l'espace et participent-ils de ses structurations ? Si la disparition peut donner lieu à des commémorations, des mises en scènes, des discours officiels, ceux-ci comportent toujours une part d'oubli et des mécanismes de refoulement. Il est des restes dont la société ne veut pas entendre parler même si ceux-ci sont inhérents à son fonctionnement. L'accent sera mis sur cette "part maudite" et sur ses résurgences (traces ténues, lapsus, toponymes, gestes, déplacements, souffrances, violences, créations, tactiques...) Y a-t-il transmission ? Sous quelles formes ? Selon quels cheminements ? Comment, s'il y a lieu, le silence, l'oubli, le refoulement dont on sait l'importance dans le fonctionnement des groupes humains (cf. Freud, Elias, Halbwachs, Balandier, Ricoeur, Godelier...) déterminent-ils des modes d'inscription dans l'espace ? L'exposition de matériaux ethnologiques et historiques nourrira la réflexion. Il s'agira dès lors de prêter attention aux modalités selon lesquelles sont traitées et vécues sur chacun des terrains considérés des cessassions d'activités (friches industrielles, industrialisation ou urbanisation de zones agricoles...), des démolitions de bâtiments (destructions de cités, de quartiers, de places, de rues, etc. dans le cadre de restructurations spatiales, de guerres, de politiques étatiques, de catastrophes naturelles). Ces démolitions pouvant accompagner, provoquer ou justifier des déplacements de populations, des situations d'exil. Nous considérerons aussi des activités, des états de la matière et des individus dont la présence, objet d'opprobre et/ou d'enfermement est occultée.


Programme

Mercredi 24 novembre 2004 : 16h30-18h30 (Lamic)

Les noms des lieux qui, eux, se souviennent… Jean-Charles DEPAULE (LAU- CNRS)

Les camps de réfugiés palestiniens de Palestine : des lieux de mémoire, d'attente du droit au retour et de création urbaine. Le camp d'Al Bureij (Bande de Gaza). Hélène SEREN-ATEYA (Université de Provence)

Jeudi 16 décembre 2004 : 16h30-18h30 (Lamic)

Campagne : les voies de l'ambiguïté. Usages et évolution du concept de campagne dans la zone périurbaine de Nice. Michelle DUCERISIER (LAMIC)

Miettes pour une anthropologie de la nostalgie. Charlie GALIBERT (LAMIC)


Jeudi 6 janvier 2005 : 16h-18h (Lamic)

Mémoire ethnique ou mémoire de migrant ? Un exemple en pays bwanu (Bondoukuy, Sud Ouest du Burkina Faso). Aperçu sur les bouleversements politiques actuels et les tensions ethniques en Afrique de l’Ouest : De l’ethnie comme prétexte, de la migration comme raison, du manque de terre comme cause. Bernard LACOMBE (IRD)

Mine d’or de Saint-Pierre Montlimart (Maine et Loire) : mémoire des gens, mémoire des lieux. Marie PERCOT (LAU-CNRS)


Jeudi 24 février 2005 : 16h30-18h30 (Lamic)

Evolution du concept de territoire chez les géographes. Robert ESCALLIER (CMMC)

Appropriation, accès et gestion hiérarchique des ressources naturelles : coopération et conflits politiques tribaux au Maroc. Toufik FTAITA (LAMIC)


Jeudi 24 mars 2005 : 16h-18h (Lamic)

Objets du vide. Anna ZISMAN (GTMS-CNRS)

Retour sur la mémoire à Manhattan. Anne RAULIN ( LAU-CNRS / Université Paris V)


Jeudi 28 avril 2005 : 16h -18h (Lamic)

La fermeture d'un lieu de travail. Dernières traces : marquage et mémoire d'un territoire. Anne MONJARET (CERLIS-Paris V-CNRS)

Sous la ville : égouts et égoutiers. A propos de substances, de techniques et de travail occultés, refoulés, fantasmés. Agnès JEANJEAN (LAMIC / LAU)


Jeudi 26 mai 2005 : 16h30-18h30 (Lamic)

Lieux de culte, lieux de mémoire. Marie-Hélène FROESCHLÉ-CHOPARD (CNRS-EHESS)

Les territoires oubliés des hommes de néandertal et des hommes modernes. Emmanuel DESCLAUX (Laboratoire départemental de Préhistoire du Lazaret / LAMIC)


Juin

Séance en préparation.

Lieu du séminaire :

LAMIC
Bâtiment H salle 226
Université de Nice Sophia Antipolis
UFR LASH
98 boulevard Edouard Herriot
Nice

Catégories

Lieux

  • Nice, France

Dates

  • mercredi 24 novembre 2004

Contacts

  • Agnès Jeanjean
    courriel : agnes [dot] jeanjean [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Gilles Durrenmath
    courriel : gilles [dot] durrenmath [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoires, oubli, disparition », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 19 novembre 2004, http://calenda.org/189625