AccueilLe vin entre crises et conflits

Le vin entre crises et conflits

Le vin à l’épreuve du déclin : destruction, dépression et mutation

*  *  *

Publié le mercredi 24 novembre 2004 par Natalie Petiteau

Résumé

D’une manière traditionnelle, les études relatives aux mondes du vin s’appuient sur un discours soutenant l’image caractéristique de la permanence. Les maladies, les guerres, les procès ou les fraudes sont ainsi restés souvent en marge des principales études sur le vin. En choisissant d’ancrer l’analyse sur les moments de rupture, le thème retenu pour ce séminaire s’attache donc à porter un regard nouveau sur les équilibres et les dynamiques qui initient les changements politiques, économiques, sociaux et culturels au sein des sociétés viti-vinicoles. Aussi, le troisième volet de ce parcours s’inscrit dans une réflexion sur les crises conjoncturelles, bouleversements économiques, dérèglements des marchés, crises biologiques et les formes d’adaptation et de mutation qu’elles impliquent ou engagent. La crise phylloxérique à la fin du XIXe siècle a ainsi directement conduit à une transformation exceptionnelle des vignobles, au déclin de certaines formes de production et à une évolution sans précédent d’un marché soumis à de nouveaux équilibres. La conjoncture économique mondiale et la sclérose des marchés durant l’entre-deux-guerres, le renouveau de l’internationalisation des échanges et l’effondrement du modèle socialiste soviétique à l’Est constituent encore autant d’axes d’analyse possibles pour interpréter les mutations des mondes viti-vinicole sous l’angle des mécanismes du changement.

Annonce

D’une manière traditionnelle, les études relatives aux mondes du vin s’appuient sur un discours soutenant l’image caractéristique de la permanence. Les maladies, les guerres, les procès ou les fraudes sont ainsi restés souvent en marge des principales études sur le vin.
 En choisissant d’ancrer l’analyse sur les moments de rupture, le thème retenu pour ce séminaire s’attache donc à porter un regard nouveau sur les équilibres et les dynamiques qui initient les changements politiques, économiques, sociaux et culturels au sein des sociétés viti-vinicoles.
 Aussi, le troisième volet de ce parcours s’inscrit dans une réflexion sur les crises conjoncturelles, bouleversements économiques, dérèglements des marchés, crises biologiques et les formes d’adaptation et de mutation qu’elles impliquent ou engagent.
 La crise phylloxérique à la fin du XIXe siècle a ainsi directement conduit à une transformation exceptionnelle des vignobles, au déclin de certaines formes de production et à une évolution sans précédent d’un marché soumis à de nouveaux équilibres.
 La conjoncture économique mondiale et la sclérose des marchés durant l’entre-deux-guerres, le renouveau de l’internationalisation des échanges et l’effondrement du modèle socialiste soviétique à l’Est constituent encore autant d’axes d’analyse possibles pour interpréter les mutations des mondes viti-vinicole sous l’angle des mécanismes du changement.

Françoise Plet (Pr, université de Paris VIII) –
Le vignoble de tokaj entre privatisation (1992) et entrée dans l’Union Européenne (2004)

Sophie Lignon-Darmaillac (MCF, université de Paris IV) –
Crises et mutations du négoce viticole de Jerez : XIXe-XXe siècles


Université de Bourgogne - Salle G. Chevrier - bâtiment droit - 4 bd Gabriel - 21000 Dijon

Catégories

Lieux

  • Dijon
    Dijon, France

Dates

  • mercredi 08 décembre 2004

Contacts

  • Lilian Vincendeau
    courriel : lilian [dot] vincendeau [at] u-bourgogne [dot] fr
  • Jean-Marc Bourgeon
    courriel : jean-marc [dot] bourgeon [at] u-bourgogne [dot] fr

Source de l'information

  • Lilian Vincendeau
    courriel : lilian [dot] vincendeau [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le vin entre crises et conflits », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 24 novembre 2004, http://calenda.org/189656