AccueilL’institutionnalisation des études « genre » dans l'enseignement supérieur

*  *  *

Publié le lundi 29 novembre 2004 par Marin Dacos

Résumé

Annonce

Groupe interdisciplinaire sur le genre, MISHA et
Laboratoire « Cultures et Sociétés en Europe » UMR du CNRS, 7043. Université Marc Bloch, Strasbourg.


L’INSTITUTIONNALISATION DES ETUDES « GENRE »
DANS L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Les 6 et 7 décembre 2004


Lundi 6 décembre
Salle Fustel de Coulanges, Palais Universitaire, Université Marc Bloch, Place de l’Université.

14h00 Accueil des participant-e-s
14h10 Ouverture des journées avec Patrick Watier (Directeur du Laboratoire « Cultures et Sociétés en Europe », UMR du CNRS n° 7043, Strasbourg 2), Catherine Marry (Co-responsable des journées) et Rebecca Rogers (Coordonnatrice du groupe interdisciplinaire sur le genre, MISHA).

Quelques mots sur les études genre dans l’aire géographique tri-nationale du Rhin supérieur (EUCOR) par Rebecca Rogers, Maîtresse de conférences HDR en histoire, Strasbourg 2.

Le « Genre » dans l’enseignement supérieur

14h40 Genre et professions académiques : esquisse d’un état des lieux dans la sociologie
par Catherine Marry, Directrice de recherches au CNRS, Lasmas/Iresco, Paris.
15h00 Intégrer les études genre dans la formation des futurs professeur-e-s à l’IUFM : bilan et perspectives par Mireille Baurens, Maîtresse de conférences en anglais, IUFM Lyon.
15h20 La double appartenance des études féministes : tension entre discipline et pluridisciplinarité
par Dominique Fougeyrollas, Chercheuse au CNRS, IRIS-CREDEP, Université Paris Dauphine.
15h40 Les conditions de la professionnalisation des études genre : l'exemple de Toulouse
par Muriel Andriocci, Doctorante en sociologie, ATER, Toulouse 2.

16h00 Discussion suivie d’une pause

Bilan de l’institutionnalisation des études féministes en Allemagne

17h00 Naissance de l’institutionnalisation des études féministes en Allemagne
par Carine Klein, Ingénieure d’études, Maison Interuniversitaire des Sciences Humaines d’Alsace (MISHA), Strasbourg 2.
17h20 Des études féministes aux gender studies en Allemagne
par Karine Chaland, Maîtresse de conférences en sociologie, Strasbourg 2.
17h40 Enjeux, questionnements et stratégies dans le contexte du processus d'harmonisation de l'enseignement supérieur en Europe
par Nathalie Hillenweck, Maîtresse de conférences en allemand, Strasbourg 2.

Women studies made in USA : une mise en perspective

18h00 Les women’s studies à l’université : l’ambiguïté d’un héritage reconnu
par Patricia Caillé, Maîtresse de conférences en anglais, Strasbourg 3.

18h20 Discussion suivie d’un apéritif

WORKSHOP

La première partie de la matinée est plus spécialement destinée aux doctorant-e-s.

Pour une approche comparée de l’institutionnalisation
des études « genre » : éléments de discussion


Mardi 7 décembre
salle A 24, Le Platane, Université Marc Bloch, 22, rue René Descartes.

9h00 Présentation de la journée

La parole aux doctorant-e-s

9h10 Premiers éléments d’un état des lieux des études genre dans les trois universités de Strasbourg
par Karen Denni, Céline Petrovic et Elodie Wahl.

9h30 Récit des parcours, échange d’expériences
Avec la participation de Aurélie Audeval (doctorante en histoire, Paris 7), Muriel Andriocci (doctorante en sociologie, Toulouse 2), Géraldine Gourbe (doctorante en philosophie, Paris 10), Alice Primi (doctorante en histoire, Paris 8), Céline Petrovic (doctorante en sciences de l’éducation, Paris 10), Juliette Amon-Smeralda (post-doctorante en sociologie, Strasbourg 2), Karen Denni (doctorante en sociologie, Strasbourg 2), Sandrine Roll (doctorante en histoire, Strasbourg 2), Elodie Wahl (doctorante en sociologie, Strasbourg 2).

11h00 Pause

11h15
Horizon mai 2005 : les journées franco-allemandes en construction

- Gender mainstreaming dans les institutions universitaires, centres de recherche féministes/sur le genre en France et en Allemagne : effets et limites.
- Questionnements et enjeux des enseignements du genre dans le cadre de la réforme universitaire (contenu des formations, pratiques pédagogiques, compétences spécifiques au cursus, insertion professionnelle, etc.).
- Approche comparée des filiations/questionnements théoriques/épistémologiques des études féministes en France et en Allemagne : points de convergence/divergence.
- Féminismes académiques, féminismes associatifs : quelle université pour quelle société?
- Perspective comparée de réalités institutionnelles locales françaises et allemandes sur la base de micro-états des lieux.

13h Clôture des travaux

Organisatrices :
Rebecca Rogers : Rebecca.Rogers@umb.u-strasbg.fr
Karine Chaland : Karine.Chaland@umb.u-strasbg.fr
Patricia Caillé : Patricia.Caille@urs.u-strasbg.fr

Lieux

  • Salle Fustel de Coulanges - Palais Universitaire - Université Marc Bloch - Strasbourg

Dates

  • lundi 06 décembre 2004

Contacts

  • Rebecca Rogers
    courriel : rebecca [dot] rogers [at] parisdescartes [dot] fr

Source de l'information

  • Patricia Caillé
    courriel : patricia [dot] caille [at] unistra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’institutionnalisation des études « genre » dans l'enseignement supérieur », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 29 novembre 2004, http://calenda.org/189675