AccueilVieillissement et territoires

*  *  *

Publié le mercredi 01 décembre 2004 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Annonce

Colloque scientifique européen

sur le thème

VIEILLISSEMENT ET TERRITOIRES

A l'horizon 2030

sous l'égide de la DATAR et de l'association Population et avenir

À l’Université de Paris-Sorbonne 13-15 septembre 2005

Appel à communications

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, l’histoire démographique de l’Europe de l’Ouest a été dominée, concernant la natalité, par les générations du renouveau démographique, puis par une fécondité abaissée, concomitamment à la diffusion de moyens assurant la maîtrise de la fécondité, et, concernant la mortalité, par l’élévation de l’espérance de vie à tous les âges. En dépit de certains effets du mouvement migratoire international, il en a résulté une déformation progressive de la pyramide des âges, avec un élargissement du sommet de la pyramide et un rétrécissement de sa base. À moyen terme, la combinaison de la « gérontocroissance »[1] et du non-remplacement des générations depuis le milieu des années 1970 offrent comme perspective, pendant toute la première moitié du XXIe siècle, un vieillissement de la population dont l’intensité dépendra de la fécondité future.

Jusqu’à présent, le vieillissement a surtout alimenté les débats sur l’avenir des systèmes de retraites, comme s’il s’agissait uniquement d’un problème de politique économique, pour lequel les disparités régionales et locales seraient sans conséquence. Toutefois, le vieillissement et la gérontocroissance transforment également les politiques d’aménagement du territoire, dont les enjeux se déplacent, principalement aux échelons locaux et régionaux, dans le contexte de la décentralisation. Au niveau des territoires, l’effet différentiel des migrations résidentielles s’ajoute aux autres causes du vieillissement.

Comme la communauté scientifique ne s’est pas suffisamment exprimée sur la problématique des enjeux collectifs impliqués par les disparités territoriales du vieillissement et de la gérontocroissance, le colloque « Vieillissement et territoires » entend mobiliser les chercheurs en démographie, économie et géographie humaine pour capitaliser l’état des savoirs sur la question et stimuler la recherche fondamentale et appliquée autour de ces enjeux prospectifs.

Après avoir étudié les perspectives de vieillissement en Europe et en France, à différents échelons et selon les différents types de territoires (centre-ville, périurbain, paraurbain, à dominante rurale, littoral, montagne…), le colloque sera focalisé autour de deux axes principaux de réflexion :

L’impact du vieillissement sur les marchés du travail, l’activité et les services.

Compte tenu du vieillissement inégal des bassins d’emploi et des comportements migratoires différenciés des adultes, les territoires seront affrontés à des perspectives très différentes en matière de potentiel de population active régionale et locale. Les perspectives de diminution et de vieillissement de la population active représentent un enjeu majeur pour le développement, voire pour le maintien des activités économiques dans de nombreux territoires. Il convient d’identifier ces territoires à enjeu pour en anticiper les mutations économiques.

Les implications du recul de la population en âge de travailler peuvent également être analysées à partir d’exemples de territoires déjà affectés par la décrue de la population adulte. Comment les collectivités s’organisent-elles par exemple pour assurer la continuité des services d’intérêt collectif (éducation, santé, etc.) et en garantir l’accessibilité dans un contexte de raréfaction des ressources humaines ? Comment les entreprises abordent-elles la perspective d’un départ massif de leur personnel à la retraite dans des régions où les jeunes actifs qualifiés sont peu nombreux ?

Les enjeux de la gérontocroissance sur l’aménagement et le développement local : opportunités et contraintes

Disposant de revenus relativement importants, géographiquement mobiles, politiquement actifs, les retraités ont et auront plus encore à l’avenir une influence puissante sur l’économie et l’aménagement de leurs territoires de résidence. Déjà, sur les rivages de l’Atlantique et de la Méditerranée, comme dans des régions rurales de la moitié sud de la France, des villes et des bassins d’emploi semblent préfigurer 2030 en raison des préférences résidentielles spécifiques des retraités et de l’héritage des évolutions démographiques passées. Cette évolution est porteuse d’opportunités et de contraintes.

Le développement de ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui « l’économie résidentielle » est aujourd’hui une chance pour certains territoires, tout particulièrement pour ceux qui ne disposent guère de base productive significative par ailleurs. En effet, les revenus des retraités impliquent une demande économique qui induit la création d’emplois, notamment dans le secteur des services. Or, il semble indispensable de mesurer aujourd’hui l’apport précis de la consommation des seniors sur les économies locales et de dresser une typologie des territoires au regard de leur attractivité pour les retraités.

Toutefois, ce « modèle » d’économie locale n’est pas exempt de contraintes. En raison de la structure de la demande des seniors, il existe d’importants effets d’éviction pour les activités productives, perçues comme génératrices de nuisances de voisinage. De même, la gérontocroissance et le vieillissement ne sont pas sans conséquence sur les politiques d’aménagement, qui sont immanquablement influencées par les intérêts de la majorité de l’électorat. De plus, les jeunes retraités, en devenant au fil du temps des retraités plus âgés, modifient leurs besoins et leurs comportements, générant des effets territoriaux différents. Il convient donc de s’interroger, à partir d’études de cas, sur les effets de la gérontocroissance et du vieillissement pour la définition de priorités en matière de services locaux, d’affectation des sols, et de développement économique. Il convient aussi d’étudier l’impact territorial des tendances précitées sur les mobilités (quotidiennes, touristiques ou résidentielles) et de distinguer les effets des évolutions des ménages seniors de celui des populations âgées vivant dans des institutions et les effets de leurs disparités socio-économiques et socioculturelles.

Outre les axes de réflexion précisés ci-dessus, le colloque pourra accueillir d’autres communications thématiques ou géographiques entrant dans le cadre la problématique posée ci-dessus, qui peut se résumer par la question suivante : quelles politiques publiques sont-elles envisageables face aux changements démographiques territoriaux à venir ?

***

Ce colloque scientifique européen se tiendra les 13, 14 et 15 septembre 2005 à l’Université de Paris-IV Sorbonne à Paris. Les propositions de communications doivent être adressées au plus tard le 15 janvier 2005 à M. Philippe Boulanger, Institut de géographie, 191, rue Saint-Jacques 75005 Paris. Philippe.Boulanger@paris4.sorbonne.fr

***

Président du Comité scientifique et du Comité d’organisation du colloque « Vieillissement et territoires » : Recteur Gérard-François Dumont (Université de Paris IV).

Membres du Comité scientifique :

Jeanne-Marie Amat-Roze (Créteil), Chantal Blayo (Bordeaux IV), Michèle Dion (Dijon), Alfred Dittgen (Idup, Paris 1), Thierry Eggerickx (Louvain-la-Neuve, Belgique), Maria Carmen Faus Pujol (Saragosse), Vincent Fouchier (Datar), Michel Godet (Cnam), Frank Heins (Irppf-Cnr, Rome), Daniel Noin (Paris I), Jean Ollivro (Rennes II), Alain Parant (INED), Gabriel Poulalion (Tours), Jean-Pierre Renard (Artois), Jean-Paul Sardon (Ined-Ode), Josef Schmid (Bamberg, Allemagne), Pierre-Jean Thumerelle (Lille I), Francisco Zamora Lopez (Complutense, Madrid).

Membres du Comité d’organisation :

Philippe Boulanger (Paris IV), secrétaire général,

Assisté de Sylvie Coupleux (Artois) et de Jean-Marc Zaninetti (Orléans).

Partenaires (liste provisoire) :

Aidelf (Association internationale des démographes de langue française), Cng (Comité national de géographie et sa Commission géographie de la population), Collège européen de prospective territoriale, Cudep (Conférence universitaire de démographie et d’études des populations), Espace, Populations, Sociétés, Futuribles, Observatoire démographique européen, Population & Avenir (revue des questions géodémographiques), Société de Géographie.

***

Appel à communications*

Dates importantes :

- Envoi des propositions (sujet) : avant le 15 janvier 2005

- Envoi des articles : avant le 10 juillet 2005

Propositions à adresser avant le 15 janvier 2005 à :

M. Philippe Boulanger, Université Paris IV-Sorbonne, Institut de géographie

191, rue Saint-Jacques 75005 Paris

Renseignements complémentaires :

M. Philippe Boulanger Université Paris IV-Sorbonne, Institut de géographie

191, rue Saint-Jacques 75005 Paris

Mel : Philippe.Boulanger@paris4.sorbonne.fr

Proposition de communication

Pour le colloque scientifique européen Vieillissement et territoires

(à retourner avant le 15 janvier 2005)

Nom : …………………………………
Prénom : ……………………………………

Fonction………………………………………

Adresse :………………………………………

………………………………………………

Téléphone : ……………………………

Courriel – e-mail :…………………………

Sujet proposé (joindre un résumé de 200 mots maximum) :

………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………….



[1] Définie comme « l’augmentation du nombre de personnes âgées dans une population ». Cf. Gérard-François Dumont. Les spécificités démographiques des régions et l'aménagement du territoire, Paris, Editions des journaux officiels, 1996, page 161. Un même territoire peut connaître quatre types différents selon le sens combiné du vieillissement (effet de structure) et de la gérontocroissance (effet de flux).

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mardi 13 septembre 2005

Contacts

  • Philippe Boulanger
    courriel : PBoulanger1 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Population et avenir ~
    courriel : Philippe [dot] Boulanger [at] paris4 [dot] sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Vieillissement et territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 01 décembre 2004, http://calenda.org/189684