AccueilHistoire militaire et sciences humaines

Histoire militaire et sciences humaines

Psychologie, psychiatrie, psychanalyse et sciences cognitives

*  *  *

Publié le vendredi 17 décembre 2004 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Cinquième édition des journées d’étude que, depuis sa création, le CEHD consacre à l’exploration des liens et « passerelles » pouvant exister entre l’histoire militaire et d’autres sciences humaines.

Annonce

Le mercredi 2 février prochain se tiendra la cinquième édition des journées d’étude que, depuis sa création, le CEHD consacre à l’exploration des liens et « passerelles » pouvant exister entre l’histoire militaire et d’autres sciences humaines.
Après la sociologie, la philosophie, l’anthropologie, l’ethnologie, la linguistique et la démographie, la psychologie, la psychiatrie, la psychanalyse et les sciences cognitives seront invités à dialoguer avec notre discipline dans le but de réfléchir à de nouveaux objets d’étude, de nouvelles problématiques et de nouvelles méthodologies. L’histoire de la chose militaire a tout à gagner à de tels enrichissements, à l’heure où les réflexions globales sur les questions de la violence, du stress post-traumatique et de la perception du combat par les combattants eux-mêmes sont étudiées tant par les spécialistes des sciences du cerveau que par les historiens appelés à se pencher sur les hommes et les femmes dans le chaos de la guerre, et ce quelle que soit l’époque.

Lieu :

Amphithéâtre Lacoste (CHEAr), École militaire, 1 place Joffre 75007 Paris

Programme

*Matin, 9 h 30 – 12 h : psychologie, psychiatrie, psychanalyse

Président de séance: général (2S) André Bach, ancien chef du Service historique de l’armée de Terre

* Laurent Henninger, chargé de mission au CEHD : " L’état des problématiques dans le monde anglo-saxon "

* Dominique Vallet, médecin en chef, professeur agrégé du Val-de-Grâce : " De Salman à nos jours : les perspectives de la psychiatrie en situation opérationnelle "

* Frédéric Rousseau, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Montpellier III, chercheur à l’ESID/CNRS : " Le traitement des névroses de guerre en 1914-1918 – Apports de la neurologie à l’histoire des combattants "

* Françoise Sironi, psychologue, maître de conférences à l’Université de Paris VIII : " Les apports de la psychologie géopolitique clinique à l’étude des phénomènes de violence "

* Un représentant de l’Institut des sciences cognitives (CNRS / Lyon) – sous réserve…

* Chef de bataillon Michel Goya, Centre de la doctrine et de l’emploi des forces de l’armée de Terre : " Sciences cognitives et étude du combat "

* Laurent Chaudron, chercheur à l’ONERA, et Hervé Drévillon, maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Paris I : " Le combat d’épée : regards croisés du cognitiviste et de l’historien "

* Marie-Anne Paveau, maître de conférences en sciences du langage à l’Université de Picardie/EA 3119 Céditec-Paris XII : " Les cadres mentaux de la guerre – Formulations discursives du fait de guerre dans les citations à l’ordre (1915-2002) "

Après-midi, 14 h – 17 h : sciences cognitives

Président de séance : général Gérard Bezacier, commandant le Centre de doctrine et d’emploi des forces de l’armée de Terre


Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mercredi 02 février 2005

Contacts

  • Carine BOBBERA
    courriel : cehd [at] sga [dot] defense [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • Carine BOBBERA
    courriel : cehd [at] sga [dot] defense [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire militaire et sciences humaines », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 17 décembre 2004, http://calenda.org/189726