AccueilLa Vie monastique dans le miroir de la parenté/Monastic life in the mirror of kinship

La Vie monastique dans le miroir de la parenté/Monastic life in the mirror of kinship

Vers une comparaison des différentes formes de vie monastique/Towards a comparison of the different forms of monastic life

*  *  *

Publié le mercredi 19 janvier 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Cet atelier a pour dessein d’amorcer une réflexion comparatiste et pluri¬disciplinaire sur la manière dont ceux que l’on dit « moines » et « moniales » se situent, au sein de la société, par rapport à l’organisation de la parenté, notamment en empruntant le langage de la famille pour penser leur communauté. Une question fondamentale se pose : existe-t-il un dénominateur commun entre les modes de vie communautaires assurément hétérogènes des moines dans le monde ? L’une des hypothèses avancées est la suivante : ce qui singularise ces hommes et ces femmes qui décident de partir pour le monastère, c’est qu’ils doivent rompre avec leur famille de façon temporaire (le temps de l’initiation ou d’une retraite) ou définitive (en faisant vœu de célibat) et, par là même, qu’ils défient alors dans leur vocation et/ou dans leur vie communautaire l’organisation de la parenté tout entière. Cette réunion est la première du groupe de travail organisé autour de ce thème. Elle rassemble historiens et anthropologues spécialistes de différentes régions du monde. Our prospect with this workshop is to open a comparative and pluridisciplinary approach on the ways the said “monks” live and place themselves in relation to the kinship organization and on how they use the language of kinship to think of their monastic community. At the beginning of this reflection is the question whether there is a common factor between the obviously heterogeneous communal life styles of monks in the world. One of the assumptions is the following: What marks out these men and women who decide to leave for the monastery is that they have to break with their family whether temporarly (initiation, retreat) or definitively (through vows of celibacy) challenging in that way through their vocation and/or their community life the whole kinship organization. This meeting is the first one of the research group organized on this subject. It gathers together historians and anthropologists specialized in different regions of the world.

Annonce

Atelier international
La Vie monastique dans le miroir de la parenté
Vers une comparaison des différentes formes de vie monastique.


International Workshop
Monastic life in the mirror of kinship
Towards a comparison of the different forms of monastic life.

_____________

Mercredi 2 et jeudi 3 février 2005
February 2005, Wednesday 2nd and Thursday 3rd
_____________

Maison de l’archéologie et de l’ethnologie
Université Paris X Nanterre
4e étage de la Maison de l’archéologie et de l’ethnologie
(salle du conseil)
sur le campus de l’Université Paris X, Nanterre

Dans le cadre d’un programme transversal du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (avec le soutien de l’ACI TTT Ethnohistoire)

Organisateurs :
Adeline HERROU (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative)
Gisèle KRAUSKOPFF (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative)

Cet atelier a pour dessein d’amorcer une réflexion comparatiste et pluri¬disciplinaire sur la manière dont ceux que l’on dit « moines » et « moniales » se situent, au sein de la société, par rapport à l’organisation de la parenté, notamment en empruntant le langage de la famille pour penser leur communauté.
Une question fondamentale se pose : existe-t-il un dénominateur commun entre les modes de vie communautaires assurément hétérogènes des moines dans le monde ? L’une des hypothèses avancées est la suivante : ce qui singularise ces hommes et ces femmes qui décident de partir pour le monastère, c’est qu’ils doivent rompre avec leur famille de façon temporaire (le temps de l’initiation ou d’une retraite) ou définitive (en faisant vœu de célibat) et, par là même, qu’ils défient alors dans leur vocation et/ou dans leur vie communautaire l’organisation de la parenté tout entière.
Cette réunion est la première du groupe de travail organisé autour de ce thème. Elle rassemble historiens et anthropologues spécialistes de différentes régions du monde.

Our prospect with this workshop is to open a comparative and pluridisciplinary approach on the ways the said “monks” live and place themselves in relation to the kinship organization and on how they use the language of kinship to think of their monastic community.
At the beginning of this reflection is the question whether there is a common factor between the obviously heterogeneous communal life styles of monks in the world.
One of the assumptions is the following: What marks out these men and women who decide to leave for the monastery is that they have to break with their family whether temporarly (initiation, retreat) or definitively (through vows of celibacy) challenging in that way through their vocation and/or their community life the whole kinship organization.
This meeting is the first one of the research group organized on this subject. It gathers together historians and anthropologists specialized in different regions of the world.

Programme

Mercredi 2 février 2005

9 h 30 Accueil des participants / Reception of the participants

10 h 00 Adeline HERROU (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, CNRS/Université Paris X)
Introduction : Le projet « L’organisation monastique dans le miroir
de l’organisation de la parenté ».

10 h 50 Bernard FAURE (Stanford Center for Buddhist Studies, Stanford University)
Sans famille : théorie et pratique du monachisme zen.

11 h 40 Pause / break

12 h 00 Kim GUTSCHOW (Williams College, Massachusetts)
Natal nuns and village monks: How nuns and monks rely on kin differently.

12 h 40 Déjeuner / lunch

14 h 00 Isabelle RIVOAL (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, CNRS/Université Paris X)
Une mystique communautaire. Ascétisme, secret et transmission du savoir
dans la religion druze.

14 h 50 Louis GABAUDE (Centre de Chiang Mai en Thaïlande, EFEO)
Hors du monde ou dans la famille ? la règle, le droit et les mœurs du moine bouddhiste thaï.

15 h 30 Pause / break

15 h 45 Claude MACHEREL (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture, CNRS/Ministère de la culture)
Deux visites à la Visitation. Filiations, femmes consacrées et part des pères.


16 h 30 Olivier HERRENSCHMIDT (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, CNRS/ Université Paris X)
Ascétisme et mysticisme dans l’oeuvre de Max Weber.

Jeudi 3 février 2005

9 h 30 Isabelle RIABOFF (Langues et cultures de l’aire tibétaine, EPHE/CNRS)
Monachisme et parenté au Zanskar : de l’intronisation monastique
comme mariage ?

10 h 20 David GELLNER (School of Anthropology, Oxford University) & Sarah LEVINE (Department of Sanskrit & Indian Studies, Harvard University)
All In The Family: money, kinship and Theravada monasticism in Nepal.

11 h 10 Pause / break

11 h 25 Katell BERTHELOT (Laboratoire Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale, Centre Paul-Albert Février, CNRS/Université Aix-Marseille 1)
Les Esséniens, une forme de monachisme juif dans l’Antiquité ?

12 h 15 Déjeuner / lunch

14 h 00 Vincent GOOSSAERT (Groupe de sociologie des religions et de la laïcité, CNRS/EPHE)
Réflexions d’un historien sur les institutions lignagères des spécialistes religieux en Chine.

14 h 50 Véronique BOUILLIER (Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du sud, CNRS/EHESS)
Y a-t-il des « monastères » dans l’hindouisme ? Quelques exemples sivaïtes.

15 h 40 Pause / break

16 h 00 Martin MILLS (School of Divinity, History and Philosophy, University of Aberdeen)
The economics of renunciation: Monasteries and households in Buddhist Ladakh.

16 h 50 Discussion finale / final discussion

18 h 00 Pot de clôture / closure drink

Lieux

  • Nanterre, France

Dates

  • mercredi 02 février 2005

Contacts

  • Adeline Herrou
    courriel : adeline [dot] herrou [at] mae [dot] u-paris10 [dot] fr
  • Gisèle Krauskopff
    courriel : gisele [dot] krauskopff [at] mae [dot] u-paris10 [dot] fr

Source de l'information

  • Adeline Herrou
    courriel : adeline [dot] herrou [at] mae [dot] u-paris10 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La Vie monastique dans le miroir de la parenté/Monastic life in the mirror of kinship », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 19 janvier 2005, http://calenda.org/189795