AccueilLouise Michel

ColloqueHistoire

Dates

Catégories

Louise Michel

11 et 12 mars 2005, Sorbonne, Paris (France)

*  *  *

Publié le samedi 22 janvier 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Comment rendre compte aujourd’hui de l’œuvre artistique et de l’engagement intellectuel de Louise Michel ? Comment révéler l’intimité des liens entre création artistique et destin politique, entre l’imaginaire créateur et l’action sociale ?

Annonce

Vendredi 11 et samedi 12 mars 2005 en Sorbonne

Sous le Haut patronage de la Délégation Générale à l’Outre-mer de la Mairie de Paris

dans le cadre de l’Université Paris I - Panthéon-Sorbonne

organisé par l’Association ACTAZE & l’IDEAC (UMR 8592, CNRS)

A l’initiative de Madame George PAU LANGEVIN, Déléguée Générale à l’Outre-mer Avec le soutien de Madame Anne HIDALGO, Première adjointe au Maire de Paris

Coordination scientifique : Valérie MORIGNAT, Maître de conférences

APPEL A COMMUNICATION

La Délégation Générale à l’Outre-mer de la Mairie de Paris et ses partenaires vous invitent proposer une communication pour ce Colloque interdisciplinaire qui se déroulera les 11 et 12 mars 2005, en Sorbonne.

L’objet du colloque est de mettre en lumière la personnalité créatrice de Louise Michel et d’en analyser l’œuvre artistique et littéraire au regard de ses liens avec les engagements sociaux et politiques de l’auteur.
On ouvrira également ce colloque aux approches de l’environnement de Louise Michel, par exemple : Histoire de la Commune, Histoire des femmes et du féminisme, Histoire de la déportation, Histoire de la Nouvelle-Calédonie, Sciences politiques, Littérature du XIXème siècle, Littérature de Voyage, Figures et représentations exotiques, etc.

A travers ce colloque, il s’agit de mettre en lumière le lien fondateur entre l’univers fictionnel et l’engagement social qui fait de Louise Michel une figure résolument contemporaine. Ce lien entre les deux univers passe nécessairement par une analyse pluridisciplinaire qui s’intéressera aux contextes dans lesquels ils naissent.

ARGUMENT GENERAL

« Vienne le cyclone révolutionnaire, le peuple apprendra ainsi la vie nouvelle »Mémoires

Louise Michel,

Figure de la Commune de Paris, Louise Michel est aussi l’icône de la libre conscience dans la Nouvelle-Calédonie de la déportation et des colonies.

Contestataire et féministe révolutionnaire, elle s’est immortalisée par son engagement sur les barricades, mais également par les positions idéologiques qu’elle aura toujours défendues, soutenant les kanak et les déportés, dénonçant la condition sociale des femmes d’Europe et d’Outre-mer. Traduite aux Assises, condamnée et emprisonnée de multiples fois, Louise Michel meurt en héroïne du peuple le 5 janvier 1905 après une vie de haute lutte contre l’injustice sociale et l’oppression instituée.

Par-delà le portrait historique, s’imposent avec force d’autres visages qui exposent toute la modernité de Louise Michel.
Écrivaine, poète, auteure dramatique, dessinatrice, musicienne, compositrice, passionnée de botanique, traductrice des langues kanak, pédagogue d’avant-garde, correspondante de certains grands noms de la Littérature, lectrice et conférencière, Louise Michel traverse aussi les années d’oppression en artiste et en intellectuelle engagée.

Comment rendre compte aujourd’hui de l’œuvre artistique et de l’engagement intellectuel de Louise Michel ? Comment révéler l’intimité des liens entre création artistique et destin politique, entre l’imaginaire créateur et l’action sociale ?

Sa vie durant, Louise Michel a cultivé la transversalité de son personnage, refusant toute catégorisation individuelle ou collective, ouvrant des lignes de traverse dans les cartes imposées par l’oppression. La puissance lyrique de son œuvre poétique en témoigne avec force, résidant précisément dans les présences métaphoriques de la Révolution sociale et de la figure du Peuple libre qui irriguent les poèmes. « Les cyclones », qui « hurlent dans l’ombre », sont pour Louise Michel autant de « Marseillaises d’ouragans », autant de promesses de changement par lesquelles « les luttes sont belles ». Dans les textes d’observation botanique écrits en Nouvelle-Calédonie ou dans les poèmes sur la Mer, la même voix poétique supporte le discours politique. « Comme la grande foule éperdue et grondante, Cette houle éternelle est magnifique à voir », elle promet « le progrès calme et fort si longtemps appelé ».

Alors que 2005 célèbre le centième anniversaire de sa mort, il apparaît aujourd’hui fondamental de faire émerger Louise Michel comme figure de la transversalité.

MODALITES D’ORGANISATION

La première journée de Colloque se déroulera :

Le vendredi 11 mars 2005, en Sorbonne.

La journée s’achèvera par un Cocktail à l’appartement Décanal de la Sorbonne.

La deuxième journée de Colloque se déroulera :

Le samedi 12 mars 2005 en Sorbonne.

La soirée de clôture du Colloque prévoit :

Des lectures de textes choisis de Louise Michel par une personnalité du monde du Spectacle.
Un Concert classique dans l’Amphithéâtre Richelieu.

Les actes du Colloque seront publiés dans un ouvrage consacré à Louise Michel qui comprendra, outre les communications, une biographie, des textes de Louise Michel, des autographes, photographies et illustrations d’artistes de Nouvelle-Calédonie.

Association ACTAZE

27 rue Camille Claudel

34090 Montpellier

Informations complémentaires :

L’initiative du Colloque est celle de Madame George PAU LANGEVIN, Déléguée Générale à l’Outre-mer, Mairie de Paris.

Sa coordination scientifique est assurée par Valérie MORIGNAT, Maître de conférences (Université Montpellier III), chercheur à l’IDEAC. Vous pouvez la joindre pour toute information à l’adresse v.morignat@free.fr , par Téléphone ou Fax au 04 67 45 25 77 et par voie postale à l’adresse de l’Association ACTAZE. Le comité d’organisation.

Catégories

Dates

  • vendredi 11 mars 2005

Contacts

  • Valérie Morignat
    courriel :

Source de l'information

  • Hamelin David
    courriel : david [dot] hamelin2 [at] libertysurf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Louise Michel », Colloque, Calenda, Publié le samedi 22 janvier 2005, http://calenda.org/189807