AccueilArchéologie monastique en pays charentais

Archéologie monastique en pays charentais

Bilan, exemples et perspectives.

*  *  *

Publié le lundi 21 février 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Les pays charentais ont vu la mise en place, parfois de manière très précoce dans le Moyen Age, d’établissements monastiques dont le rôle économique et politique apparaît fondamental pendant toute la période médiévale et moderne. La densité comme la diversité des implantations aux abords du fleuve se conjugue avec les particularités d’une zone frontière ou d’un espace littoral, ce qui contribue à donner aux abbayes et aux prieurés des caractéristiques propres, sans toutefois faire disparaître certaines constantes qu’on retrouve en d’autres lieux. L’ouverture du colloque à l’abbaye aux Dames de Saintes permettra de placer la manifestation, dès la première journée, sous le signe d’une approche croisée des sites, à travers l’étude des textes, la fouille archéologique et l’analyse architecturale. Le lendemain sera consacré à un bilan de nos connaissances archéologiques, avec une présentation rétrospective des fouilles dans la région, des travaux récents, voire des perspectives d’avenir. Plusieurs sites majeurs, qui ont fait l’objet d’études récentes, ont été choisies pour ce premier bilan. La dernière matinée sera consacrée à une réflexion générale sur les relations entre archéologie et mise en valeur du patrimoine monastique, à partir d’exemples extérieurs à la région qui permettront d’ouvrir le débat et de confronter expériences et résultats avec la situation des pays charentais. C’est sur une touche conviviale que se terminera le colloque avec l’inauguration de l’exposition « A la table des moines charentais », à l’heure du déjeuner.

Annonce

Les pays charentais ont vu la mise en place, parfois de manière très précoce dans le Moyen Age, d’établissements monastiques dont le rôle économique et politique apparaît fondamental pendant toute la période médiévale et moderne. La densité comme la diversité des implantations aux abords du fleuve se conjugue avec les particularités d’une zone frontière ou d’un espace littoral, ce qui contribue à donner aux abbayes et aux prieurés des caractéristiques propres, sans toutefois faire disparaître certaines constantes qu’on retrouve en d’autres lieux.

L’ouverture du colloque à l’abbaye aux Dames de Saintes permettra de placer la manifestation, dès la première journée, sous le signe d’une approche croisée des sites, à travers l’étude des textes, la fouille archéologique et l’analyse architecturale. Le lendemain sera consacré à un bilan de nos connaissances archéologiques, avec une présentation rétrospective des fouilles dans la région, des travaux récents, voire des perspectives d’avenir. Plusieurs sites majeurs, qui ont fait l’objet d’études récentes, ont été choisies pour ce premier bilan. La dernière matinée sera consacrée à une réflexion générale sur les relations entre archéologie et mise en valeur du patrimoine monastique, à partir d’exemples extérieurs à la région qui permettront d’ouvrir le débat et de confronter expériences et résultats avec la situation des pays charentais. C’est sur une touche conviviale que se terminera le colloque avec l’inauguration de l’exposition « A la table des moines charentais », à l’heure du déjeuner.



VOIR LE PROGRAMME SUR LE DOCUMENT JOINT CI-CONTRE

Catégories

Lieux

  • Saintes, France
  • Saint-Amant-de-Boixe, France

Dates

  • jeudi 31 mars 2005
  • samedi 02 avril 2005

Fichiers attachés

Contacts

  • Cécile Treffort
    courriel : cecile [dot] treffort [at] univ-poitiers [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Treffort
    courriel : cecile [dot] treffort [at] univ-poitiers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archéologie monastique en pays charentais », Colloque, Calenda, Publié le lundi 21 février 2005, http://calenda.org/189896