AccueilLa groupalité en débat

La groupalité en débat

Émergence et travail du lien

*  *  *

Publié le dimanche 27 février 2005 par Marin Dacos

Résumé

Dans nos sociétés, les diverses manifestations collectives interrogent la fonction du lien groupal. Cette question se pose également avec le recours de plus en plus fréquent aux dispositifs de groupe auprès de sujets, de couples, de familles, d'équipes et d'institutions en souffrance ou en rupture de liens. Confrontés à la groupalité dans le quotidien des pratiques professionnelles, les praticiens s'appuient, de façon explicite ou implicite, sur différents concepts d'organisation intra, inter ou trans-subjectives des liens.

Annonce

Dans nos sociétés, les diverses manifestations collectives interrogent la fonction du lien groupal. Cette question se pose également avec le recours de plus en plus fréquent aux dispositifs de groupe auprès de sujets, de couples, de familles, d'équipes et d'institutions en souffrance ou en rupture de liens. Confrontés à la groupalité dans le quotidien des pratiques professionnelles, les praticiens s'appuient, de façon explicite ou implicite, sur différents concepts d'organisation intra, inter ou trans-subjectives des liens.

L'énigme d'une relation entre subjectivité, altérité et groupalité traverse le questionnement psychanalytique depuis son origine. La pratique psychanalytique des groupes problématise et met en tension différentes compréhensions de la groupalité. Au cœur de ces tensions émerge une conception groupale de la psyché: la notion de groupalité psychique est un leurre pour certains, lié aux effets de captation imaginaire dans le groupe, elle est une révolution pour d'autres, instaurant la groupalité au sein de la conflictualité subjective.

Au fil de ces journées, cette question et les conceptions du lien psychique qu'elle suppose, seront mises en débat, tant à partir des pratiques cliniques groupales et institutionnelles que d'une approche interdisciplinaire.

PROGRAMME


Samedi de 9h à 17h30


· R. Kaës : La groupalité psychique : genèse et enjeux d'un concept ; Discutant : B. Duez

· D. Martuccelli : Les dimensions qualitatives du lien social ; Discutant : D. Mellier

· J.-C. Rouchy : Le groupe "chaînon manquant" ; Discutant : B. Chouvier

· J.-C. Métraux : Reconstruction d'identités narratives collectives après les fractures d'un conflit armé ; Discutant : P.Benghozi

· O. Avron : L'émotionnalité groupale et la scénarisation ; Discutante : J. Falguière

Dimanche 20 mars de 9h à 12h 30


ATELIERS :

· Souffrance du sujet et lien en souffrance - Coordination : M. Dupré-la Tour

· Les apports des pratiques psychanalytiques groupales à la métapsychologie - Coordination : B. Duez

· Le lien groupal et l'institution - Coordination : D. Mellier et J. Mégard

· Les configurations du lien: couple, famille, groupe - Coordination : R. Jaïtin

· Le groupe et la fonction thérapeutique - Coordination : C. Duez et B. Chouvier

Lieu :


Salle Victor Hugo, 33 rue Bossuet, 69006




Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • samedi 19 mars 2005

Contacts

  • Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe
    courriel : sfppg [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Denis Mellier
    courriel : denis [dot] mellier [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La groupalité en débat », Journée d'étude, Calenda, Publié le dimanche 27 février 2005, http://calenda.org/189915