AccueilRisque et économie : une mise en perspective historique

*  *  *

Publié le mercredi 02 mars 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Colloque

Annonce

Risque et économie : une mise en perspective historique


Journée "jeunes chercheurs" de l'Association française des historiens économistes (AFHE)

Cette journée est ouverte aux doctorants et post-doctorants, adhérents ou non de l’AFHE. Leurs communications seront discutées par des chercheurs ou enseignants-chercheurs plus avancés, membres de l’AFHE. Elles pourront être publiées, probablement sous forme électronique.

La journée aura lieu à Paris, le 19 novembre 2005 (les frais de déplacement pourront être remboursés s'ils ne le sont pas par les Universités/laboratoires d'origine).

Appel à communications

Depuis quelques décennies, le discours économique paraît saturé par la notion de risque. La question n’est pourtant pas neuve : la prise de risque et l’anticipation calculée sont au cœur de la démarche économique. Le but de cette journée d’études n’est cependant pas de se livrer à l’établissement d’un inventaire raisonné des différents types de risques qui ont pesé et qui pèsent sur l’activité économique. La finalité s’inscrit plutôt dans une démarche inverse : rechercher dans quelle mesure l’analyse historique des évolutions dans la perception et la gestion du risque enrichit notre compréhension du fonctionnement des économies et des sociétés anciennes et contemporaines.

Les propositions de communication des jeunes chercheurs doivent s’inscrire dans le cadre d’une des quatre thématiques suivantes :

  • « Jeux marchands » : il s’agit d’étudier les risques issus du commerce et ceux qui pèsent sur les activités marchandes dans le cadre de contraintes multiples (temps, distance, information…).
  • « La dangerosité du quotidien » s’attache à étudier l’attitude des acteurs économiques face aux risques industriels et aux risques du travail. Il s’agit de comprendre comment les acteurs combattent, contournent ou intègrent ces risques, en étudiant aussi bien les stratégies individuelles que collectives.
  • « Spéculation financière et productive » porte sur le problème des anticipations – entendues d’une manière très large comme des paris sur l’avenir – dans des domaines aussi variés que la spéculation boursière, la finance internationale, l’investissement minier, la mise en place de nouvelles productions agricoles ou de nouveaux procédés de production industrielle…
  • « L’économie du risque » : son étude interroge les manières dont il peut être socialisé. Au travers d’analyses portant sur les assurances, les caisses de prévoyance ou encore l’épargne, la protection ou la prévention des risques seront considérées aussi bien en tant que secteur économique que comme action sociale collective.
Des communications portant sur toutes les périodes historiques et aires géographiques sont éligibles.

Envoi des projets


Les projets (une page, présentant le thème à aborder et les sources utilisées) sont à envoyer à Philippe Minard (philippe.minard@ens.fr) et/ou Olivier Raveux (raveux@mmsh.univ-aix.fr) avant le 30 juin 2005 (appel prolongé !).
Les textes seront envoyés aux discutants pour le 20 octobre 2005.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 30 juin 2005

Mots-clés

  • risque, spéculation

Contacts

  • Olivier Raveux
    courriel : raveux [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr
  • Philippe Minard
    courriel : philippe [dot] minard [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Claire Lemercier
    courriel : claire [dot] lemercier [at] sciencespo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Risque et économie : une mise en perspective historique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 02 mars 2005, http://calenda.org/189925