AccueilLaver, monder, blanchir

Laver, monder, blanchir

Fonctions pratiques et symboliques de la toilette et du lavage dans l'univers médiéval

*  *  *

Publié le mercredi 02 mars 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Toilette et lavage. Deux sujets qui ne sont souvent abordés que de manière périphérique dans les ouvrages dédiés aux usages de l’eau, au thermalisme médiéval, à la nudité et aux soins du corps. Cette journée d’étude se propose de montrer la diversité des fonctions que peuvent revêtir les gestes du lavage. Fonctions érotiques d’une part, qui correspondent au discret parfum de scandale des étuves ou des bains privés ; fonctions hygiéniques et thérapeutiques de l’autre qui, à travers le prisme déformant de la littérature, donnent lieu à deux images antithétiques, bain guérisseur ou bain meurtrier, bain qui nettoie ou bain qui souille. Dans tous les cas, le lavage apparaît comme l’agent d’une transformation concrète ou symbolique. Il révèle, sous un masque de saleté, la blancheur de la peau ; il ôte à l’âme sa noirceur. Opéré, selon les circonstances, avec de l’eau, du vin, des herbes ou du sang, il invite à interroger les pouvoirs limpides ou troublants qui font son efficace. Autant de pistes qui feront l’objet de réflexions croisées à partir d’approches diverses, historiques, linguistiques et littéraires, des discours

Annonce

Laver, monder, blanchir
Fonctions pratiques et symboliques de la toilette et du lavage dans l’univers médiéval


Samedi 14 mai 2005, 9h-18h
Université Paris IV-Sorbonne, Salle des Actes
1, rue Victor Cousin – Paris, Ve arrondissement


Présentation

Journée d’étude organisée par Questes, groupe de doctorants médiévistes,
avec le soutien de l’UMR 8092 (dir. Jacqueline Cerquiglini-Toulet)
et de l’EA 2556 (dir. Elisabeth Crouzet-Pavan).

Toilette et lavage. Deux sujets qui ne sont souvent abordés que de manière périphérique dans les ouvrages dédiés aux usages de l’eau, au thermalisme médiéval, à la nudité et aux soins du corps. Cette journée d’étude se propose de montrer la diversité des fonctions que peuvent revêtir les gestes du lavage. Fonctions érotiques d’une part, qui correspondent au discret parfum de scandale des étuves ou des bains privés ; fonctions hygiéniques et thérapeutiques de l’autre qui, à travers le prisme déformant de la littérature, donnent lieu à deux images antithétiques, bain guérisseur ou bain meurtrier, bain qui nettoie ou bain qui souille. Dans tous les cas, le lavage apparaît comme l’agent d’une transformation concrète ou symbolique. Il révèle, sous un masque de saleté, la blancheur de la peau ; il ôte à l’âme sa noirceur. Opéré, selon les circonstances, avec de l’eau, du vin, des herbes ou du sang, il invite à interroger les pouvoirs limpides ou troublants qui font son efficace. Autant de pistes qui feront l’objet de réflexions croisées à partir d’approches diverses, historiques, linguistiques et littéraires, des discours

Programme


MATINÉE

Président de séance : Andrea MARTIGNONI

9h Présentation du groupe Questes par Jacqueline CERQUIGLINI-TOULET
9h15 Introduction à la journée d’étude par Sophie ALBERT

THÉRAPIES DU BAIN

9h30 Anne-Laure LALLOUETTE, « Bains et soins du corps dans les textes médicaux (XIIe-XIVe siècle) »

10h Pierre LEVRON, « La clinique cosmétique, ou comment laver la mélancolie. Enquête sur les textes littéraires des XIIe et XIIIe siècles »

10h30 Discussion

11h Pause


SÉDUCTIONS ET DANGERS DU BAIN

11h15 Mathilde GRODET, « L’eau et le sang. Bains délicieux, bains périlleux dans les récits des XIIe et XIIIe siècles »

11h45 Natalia BERCEA-BOCSKAI, « Amour, jennesse et carmerie ou sur trois types de bains dans L’Histoire de Jason de Raoul Lefèvre (XVe siècle) »

12h15 Discussion

APRÈS-MIDI

Présidente de séance : Clotilde DAUPHANT

LAVER LE CORPS, LEVER LES MASQUES

14h Damien DE CARNÉ, « Toilette et reconnaissance (I). Permanences et évolutions d’un motif littéraire du XIIe au XVe siècle »

14h30 Sophie ALBERT, « Toilette et reconnaissance (II). Usages sociaux, réalisme et merveilleux féerique dans quelques scènes de dévoilement (XIIe-XIVe siècle) »

15h Discussion

15h30 Pause


TOILETTE ET SPIRITUALITÉ

15h45 Audrey SULPICE, « La toilette de l’âme dans le monde monastique cartusien (XIe-XIVe siècle) »

16h15 Débat ouvert des participants
16h45 Conclusion de la journée par Julien ABED

17h Buffet offert par l’UMR 8092

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 14 mai 2005

Contacts

  • Sophie Albert
    courriel : sophie [dot] albert [at] paris-sorbonne [dot] fr

Source de l'information

  • Andrea Martignoni
    courriel : martignoni [dot] andrea [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Laver, monder, blanchir », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 02 mars 2005, http://calenda.org/189933