AccueilGastronomie et identité culturelle française

Gastronomie et identité culturelle française

Discours et représentations XIXe –XXIe siècles

*  *  *

Publié le vendredi 04 mars 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Colloque international organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, en partenariat avec la Société d'ethnologie française à l'occasion du 250e anniversaire de la naissance de Brillat-Savarin

Annonce

Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
 
 

COLLOQUE – 17-19 mars 2005

« Gastronomie et identité culturelle française

Discours et représentations XIXe –XXIe siècles »

 


Colloque international organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, en partenariat avec la Société d'ethnologie française

à l'occasion du 250e anniversaire de la naissance de Brillat-Savarin

Présentation :

          Le rapport entre la gastronomie et la France semble aller de soi. Peu après «l'invention du restaurant » à Paris à la fin de l'Ancien Régime, ce sont des Français, Grimod de la Reynière, Antonin Carême, Brillat-Savarin, ..., qui fondent la gastronomie en élaborant un discours entièrement nouveau sur les plaisirs de la table. Au cours du XIXe siècle, de nombreux chefs français, et notamment ceux qui exercent leur talent à l'étranger, codifient une «haute cuisine» internationale. La gastronomie française se montre à la fois capable de recréer, en les « nationalisant », les cuisines régionales, et d'assimiler de nombreux produits et procédés provenant de cuisines étrangères. Les textes qui affirment son incontestable supériorité et son caractère national ne cessent alors de se multiplier, tandis qu'à l'étranger se modèlent, à travers l'examen de sa cuisine et de son art de vivre, des représentations de la France et des Français.
          Pour autant, la notion d'identité culturelle n'est pas à considérer comme un instrument mais bien comme un objet de l'étude que nous proposons ici. Si les pratiques alimentaires se diversifient considérablement en fonction de la géographie ou des cultures et peuvent contribuer à forger pour une population donnée un sentiment d'appartenance commune, il est impensable d'adopter une définition essentialiste de l'identité culturelle française. Bien au contraire, nous devons nous interroger sur les modalités et la chronologie de ses constructions.
          Nous savons, d'autre part, que le discours gastronomique évolue en fonction des mutations techniques, économiques, esthétiques, sociales, mais aussi politiques : la colonisation, les phénomènes migratoires, les relations internationales, les conséquences des guerres et la « mondialisation » influent beaucoup sur lui.
          Quelle identité culturelle française discours et représentations gastronomiques dessinent-ils depuis deux siècles? S'éloigne-t-on nettement des conceptions présentes dans les textes fondateurs et normatifs de la première moitié du XIXe siècle? Peut-on qualifier de rupture les mutations des dernières décennies qui se caractérisent, à la fois par un renouveau des «cuisines de terroir», parfois marqué par un repli identitaire régional, et par une diversification croissante des sources et des inspirations de la «haute cuisine» qui affaiblit la place internationale de la gastronomie française?
 
Contact et inscriptions :

Françoise Hache-Bissette ou Denis Saillard
de préférence par courriel : francoise.hache-bissette@chcec.uvsq.fr ou dssailor@club-internet.fr
Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines
UFR des sciences sociales et des humanités - 47, boulevard Vauban - 78047 Guyancourt cedex
Tel. 01 39 25 56 41
 
Adresses :

- Lycée Jean Drouant, 20 rue Médéric, Paris 17e, métro COURCELLES (ligne 2) .
- MNATP, 6 avenue du Mahatma Gandhi, Paris 16e, à côté du Jardin d'Acclimatation, métro LES SABLONS (ligne 1).
 

Programme du colloque


Jeudi 17 mars 2005, matin

Ecole hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant

Introduction :
8h30- 9h00 Accueil des participants

9h00 Ouverture du colloque par Alain NOUVET, proviseur du Lycée Drouant, Jean-Yves MOLLIER, directeur du CHCSC de l’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelineset Françoise LAUTMAN, présidente de la SEF.

9h15 Introduction : Françoise HACHE-BISSETTE et Denis SAILLARD (CHCSC), Discours gastronomique et identité culturelle.

9h30 Ouverture de la première séance présidée par Priscilla P.FERGUSON (Columbia University, New-York)

Discours fondateurs

9h30 Pascal ORY (Université Paris I) Retour sur La physiologie du goût de Brillat-Savarin.
9h50 Julia ABRAMSON (University of Oklahoma) L’internationalisme culinaire chez Grimod de la Reynière.

10h10 Discussion et pause

Vecteurs du discours gastronomique français au XIXe siècle

10h50 Michelle S. CHEYNE (Princeton University) Lettres sur la cuisine : Dumas père et la “gastrophisation” de la création littéraire au XIXe siècle.
11h10 Joëlle BONNIN-PONNIER (docteure ès lettres, Bordeaux) La gastronomie dans le roman naturaliste.
11h30 Jean-Claude YON (CHCSC) Un vrai opéra-bouffe : manger chez Offenbach.

11h50 Discussion
12h30 Déjeuner
 
Jeudi 17 mars 2005, après-midi
 

Ecole hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant

Réception et appropriation de la gastronomie française à l’étranger au XIXe siècle

Président : Anthony ROWLEY (IEP, Paris)
 
14h00 Amy B. TRUBEK (New England Culinary Institute / Vermont University) Comment les chefs français ont diffusé la Haute Cuisine dans le monde au XIXe siècle.
14h20 Eszter BALAZS (Université ELTE, Budapest et EHESS, Paris)  “ Bien manger pour bien servir la nation ” : l’échange gastronomique franco-hongrois, 1830-1914.
14h40 Yves SEGERS (ICAG, Leuven) La représentation de la cuisine française en Belgique. Les ouvrages culinaires de Philippe Cauderlier (1812-1887).

15h00 Discussion et pause

15h45 Murielle Lucie CLEMENT (Université ASCA, Amsterdam) “ Bartavelles et ortolans ” : menu gastronomique et protocole national dans la Russie vue par Andreï Makine.
16h05 Frédéric DUHART (EHESS, Paris) Une certaine image de la France: cuisine et gastronomie françaises dans El practicón. Tratado completo de cocina et le Diccionario general de cocina d’Angel Muro.
16h25 José Antonio Maia MARQUES (Institut Supérieur de Maia, Porto) Cuisine française – Cuisine portugaise. Un parcours parmi les livres de recettes.

16h45 Discussion

17h10 Présentation du livre "Bordeaux Grands Crus Classés 1855-2005",
paru à l'occasion du 150e anniversaire du classement.
 
Vendredi 18 mars 2005, matin

Ecole hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant

Régions et nation (1850-1945)

Présidente : Anne-Marie THIESSE (CNRS/EHESS)

9h15 Karin BECKER (Université de Stuttgart) L'éloge ambivalent des cuisines régionales dans le roman français du XIXe siècle.
9h35 Francis LACOSTE (Université Bordeaux III) Le discours gastronomique d’Eugène le Roy.
9h55 Julia CSERGO (Université Lyon II) Le Club des Cent : défense et promotion d'une culture française de la table (1912-1939).
 
10h15 Discussion et pause
 
11h00 Kyri W. CLAFLIN (Boston University) Le “ retour à la terre ” après la Grande Guerre : gastronomie et régionalisme.
11h20 Denis SAILLARD (CHCSC) Discours gastronomique et discours identitaires (1890-1945).
11h40 Keith READER (Glasgow University) Ce que dit Dodin Bouffant .
 
12h00 Discussion
12h30 Déjeuner

Vendredi 18 mars 2005, après-midi

Ecole hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant

Représentations et « Pédagogies »

Président : Jean-Pierre RIOUX (Inspecteur général de l'Education Nationale)

14h00 Bernard THAON (CHCSC) La gastronomie à l’Exposition universelle de 1867.
14h20 Françoise DENOYELLE (ENS L. Lumière / CHCSC) et Marie-France NOEL(MNATP), La revue La France à table et l’Exposition universelle de 1937.
14h40 Henriette TOUILLIER-FEYRABEND (MNATP) Images publicitaires des alcools de luxe français.

15h00 Discussion et pause
 
15h50 Didier FRANCFORT (Université Nancy II) Les chroniques de La Reynière (R. Courtine) dans Le Monde.
16h10 Françoise HACHE-BISSETTE (CHCSC) Comment on raconte la gastronomie française aux enfants.
16h30 Catherine d’HUMIERES (IUFM Versailles) Regards croisés sur la gastronomie française : itinéraire fléché à travers quelques manuels scolaires européens.

16h50 Discussion
 
Samedi 19 mars 2005, matin

MNATP

Le discours gastronomique à l ‘écran dans la seconde moitié du XXe siècle

Président : Pascal ORY (Université de Paris 1)

9h00 Ruth CRUICKSHANK (The Queen’s College, Oxford University) De l’Opéra Mouffe à la Grande Bouffe : consommation, contestation, destruction dans le cinéma français des Trente Glorieuses.
9h20 Raphaëlle MOINE (Université Paris X) L’expérience culinaire comme mise en scène nationale : Permanence et mutations des représentations de la gastronomie dans le cinéma français depuis les années 1970.
 
9h40 Discussion
 
10h00 Priscilla P. FERGUSON (Columbia University) Propos de cuisine, propos de table : Le Festin de Babette.
10h20 Fabien BOULLY (Université Lyon II) Le Festin de Babette : gastronomie, art et humanisme.

10h40 Discussion et pause

11h10 Vincent CHENILLE (BNF) La gastronomie française dans les séries télévisées britanniques.
11h30 Henri LARSKI (Université de Metz) La gastronomie française vue par le cinéma américain.
 
11h50 Discussion
12h30 Déjeuner

Samedi 19 mars 2005, après-midi

MNATP

A l’heure de la mondialisation

Président : Steven L. KAPLAN (Cornell University, Etat de New York)

14h00 Bertram GORDON (Mills University, Californie) La cuisine française dans la revue américaine Gourmet (1941-2003).
14h20 Françoise DAVREU (Université Paris XIII) Gastronomie et “ gourmania ”. La gastronomie française aux Etats-Unis.
14h40 Yumiko AIHARA (écrivain) La gastronomie française au Japon.

15h00 Discussion et pause
 
15h50 Marion DEMOSSIER (Bath University) Le discours oenologique contemporain.
16h10 Faustine REGNIER (Institut National de la Recherche Agronomique) L’exotisme dans la cuisine française : analyse des recettes des magazines féminins (1930-2000).
16h30 Olivier ASSOULY (Institut Français de la Mode) A la recherche de l’identité perdue : le discours gastronomique de la simplicité.

16h50 Discussion

17h30 - 17h45 Conclusions : Michel COLARDELLE (directeur du MNATP), Marie-France NOEL et Henriette TOUILLIER-FEYRABEND.
 

 
 
 
 
 
 

 

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 17 mars 2005

Contacts

  • Françoise Hache-Bissette
    courriel : francoise [dot] hache-bissette [at] uvsq [dot] fr

Source de l'information

  • Françoise Hache-Bissette
    courriel : francoise [dot] hache-bissette [at] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Gastronomie et identité culturelle française », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 04 mars 2005, http://calenda.org/189945