AccueilL'école et la diversité culturelle : nouveaux enjeux, nouvelles dynamiques

*  *  *

Publié le mercredi 16 mars 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Les politiques gouvernementales française et européennes affichent la lutte contre les discriminations comme un véritable enjeu de société. Ces journées permettront de confronter les pratiques professionnelles des acteurs de l'école - instance décisive d'intégration - à une approche pluridisciplinaire alliant les différents apports de la recherche.

Annonce

Les politiques gouvernementales française et européennes affichent la lutte contre les discriminations comme un véritable enjeu de société.
Ces journées permettront de confronter les pratiques professionnelles des acteurs de l'école - instance décisive d'intégration - à une approche pluridisciplinaire alliant les différents apports de la recherche.

Mardi 5 avril 2005

Modérateur : Monsieur Bernard Bier, chargé d'études à l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire

A partir de 9 heures : accueil des participants

9 h30 : Ouverture du colloque par Monsieur le Préfet de Région Provence Alpes Côte d'Azur et Olivier ROUSSELLE, directeur général du FASILD

10 h 00 - 12 h 30 : Conférence introductive et débat avec la salle :

Mondialisation des échanges humains, économiques, politiques
Dans quel contexte l'école vit-elle ?
Comment traite-t-elle la question de la diversité culturelle ?

Intervenants :

Françoise Lorcerie : chercheur au CNRS, IREMAM, Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme
Joël Roman, écrivain, philosophe
Jean-Robert Henry, chercheur au CNRS, Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme

Pour expliquer les difficultés qui résultent de tensions territoriales et institutionnelles, sur fond de précarité sociale et de ségrégation, des explications faisant référence à l'origine nationale, voire ethnique, des populations se développent. Cette approche ethnique risque, à terme de valider des conceptions ethnicisantes du lien social... L'école n'est pas épargnée par ce processus.
Comment comprendre la place particulière des politiques éducatives dans un tel contexte ?
De nouvelles grilles de lecture des problèmes sociaux se sont mises en place, et progressivement, la question des discriminations a émergé dans la compréhension des processus jusqu'à la requalification des politiques gouvernementales en 1998 en termes de lutte contre les discriminations et les représentations ségrégatives qui les inspirent.
Cette réorientation interroge l'école : comment et en quoi est-elle concernée ? Peut-elle ou doit-elle agir ?

12 h 30 : Repas libre

14 h 00 - 16 h 00 : Table ronde : Autres regards, ailleurs qu'en France

Intervenants :

Christiane Perregaux, Professeur en sciences de l'éducation, Université de Genève
Michèle Vatz Laaroussi, Professeur au département de service social, Université de Sherbrooke, Québec
Joëlle Bordet, Psychosociologue, chercheur au Centre scientifique et technique du bâtiment.

Les regards portés dans différents pays sur les populations migrantes et l'histoire de chaque entité nationale face à ses migrations permettront de s'interroger sur les modèles d'organisation sociale et d'intégration, sur les difficultés repérées dans les différents espaces, sur les politiques linguistiques mises en oeuvre, sur la façon dont les pays prennent en compte les parcours, l'appartenance, et les références de chacun dans leurs politiques éducatives.

16 h 00 - 16 h15 : Pause

16 h 15 - 17 h 30 : Conférence : Ethnicité et genre

Intervenante :

Nacira Guenif-Souilamas, sociologue, maître de conférence Paris-XIII

L'école, les associations, les collectivités locales, constatent un raidissement des attitudes des garçons envers les filles - et réciproquement - en particulier dans "les quartiers"., La question des rapports de genre constitue un enjeu fondamental pour l'école de demain ... Il importe donc d'analyser le processus en oeuvre, en veillant à ne pas reporter sur les garçons immigrés le poids de la stigmatisation qu'induit la victimisation des jeunes filles.

Mercredi 6 avril 2005

Modérateur : Monsieur Bernard Bier, chargé d'études à l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire

9 h 30-11 h 00 : Conférence et débat

Ethnicité/discrimination à l'école : de quoi parle-t-on ?
De la disqualification à la reconnaissance et à la participation dans l'espace scolaire.

Intervenants :

Vijé Franchi : Enseignante en psychologie sociale, Maître de conférence Lyon-II
Jean Paul Payet : Professeur de sociologie, Université de Genève
Christian Poiret : Sociologue, Maître de conférence, Université Rennes-II
Claire Schiff : Maître de conférence en sociologie, Université Bordeaux-II

Au delà du constat partagé d'une montée des revendications identitaires ; il convient d'observer, de décrire, et d'analyser les processus d'ethnicisation qui résultent des interactions entre les représentations respectives de la société "d'accueil" et les populations dites "immigrées", ainsi que les interactions entre école et le cadre social et urbain dans lequel elle agit. A cet effet, il apparaît essentiel de tenter de comprendre les processus à l'origine des discriminations et ségrégations ainsi que les phénomènes qui contribuent au développement des revendications identitaires et de l'ethnicisation des rapports sociaux.
Cette analyse des phénomènes liés à la discrimination en contexte scolaire doit également inclure une observation pointue des pratiques d'orientation, fréquemment imprégnées de représentations figées de certaines populations et résultant aussi de stéréotypes produits par les structures de socialisation.

11 h 00 - 11 h 15 : pause


11 h 15 - 13 h 00 : quatre ateliers :

Les pratiques des professionnels face aux nouveaux enjeux

· La scolarisation des primo-arrivants :
Claire Schiff et Robert Gerny, chargé de mission pour la scolarisation des primo arrivants - Inspection d'Académie du Var

· Le rapport parents-écoles :
Jean Paul Payet et Nadia Brya, directrice de l'association Pacquam-Marseille

· Les revendications identitaires :
Vijé Franchi et Ramzi Tadros, Cidim -Marseille

· Mixité sociale :
Christian Poiret et un chef d’établissement

13 h 00 : Buffet/déjeuner sur place

14 h 00 - 15 h 45 : Table ronde

Pluralité à l'école, perspectives d'actions et nouveaux enjeux pédagogiques : la question des formations et des enseignements

Intervenants :

Maryse Esterle-Audibert : Maître de conférence IUFM de Lille
François Audigier : Professeur en didactique des Sciences Sociales, Université de Genève
Benoît Falaize : Professeur d'histoire, chargé de mission à l'Institut National de la Recherche Pédagogique
Sabine Contrepois : professeur de lettres en lycée professionnel (académie de Créteil)

Face aux nouvelles situations auxquelles est confrontée l'école et face aux nouveaux enjeux qui redéfinissent un "vivre ensemble", quelles peuvent être les perspectives d'action et les nouveaux outils pédagogiques que peuvent s'approprier les enseignants et les acteurs de la communauté éducative ?
Comment poser l'enseignement de l'Histoire et l'enseignement du fait religieux ?
Quelles formations pour les enseignants et les acteurs du monde éducatif ?

15 h 30 - 16 h 00 : pause

16 h 00 - 17 h 30 : Table ronde de clôture

Synthèse et perspectives

Jean-Paul Payet et Françoise Lorcerie

Conclusions

Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l'académie d'Aix Marseille
Olivier Rousselle - Directeur Général du Fasild

Lieu

Parc Chanot
Parc des Expositions et des Congrès de Marseille
13008 MARSEILLE

Catégories

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • mardi 05 avril 2005

Fichiers attachés

Contacts

  • Fasild #
    courriel :

Source de l'information

  • Direction régionale du FASILD
    courriel :

Pour citer cette annonce

« L'école et la diversité culturelle : nouveaux enjeux, nouvelles dynamiques », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 16 mars 2005, http://calenda.org/189986