AccueilHistoire, genre et migration

*  *  *

Publié le jeudi 07 avril 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Annonce

Appel à communication

Histoire, genre et migration

(Mondes atlantiques, XIXe et XXe siècle)


Colloque organisé par le Centre d’histoire sociale (Université Paris I), l’équipe Réseaux-Savoirs-Territoires (École Normale Supérieure)

Avec le soutien du laboratoire « Identités, cultures, territoires » de l’Université Paris VII et du laboratoire de sciences sociales de l’École Normale Supérieure, et du Centre d’enseignement, de Documentation et de Recherches pour les Etudes Féministes (Université Paris VII)


Lieu : Paris, École Normale Supérieure et Université Paris I
Dates du colloque : 27-29 mars 2006
Date limite de remise des propositions 1/10/2005
Date de remise des contributions 1/3/2006


L’histoire du genre et l’histoire des migrations sont depuis quelques années deux des champs les plus actifs de la recherche historique. Le croisement des catégories mises en œuvre dans les études migratoires et les études du genre est encore rare cependant. Nous souhaitons, par ce colloque, favoriser une réflexion sur les conditions de possibilité de la combinaison des notions propres aux deux champs, dont nous considérons la pertinence comme acquise et stimuler la production de travaux les mettant en œuvre à partir d’un terrain délimité et d’un appareil de sources pertinent. À travers le genre, nous pouvons en effet relire et réfléchir l’ensemble des catégories et des thèmes de l’histoire des migrations. L’expérience immigrée, dans ses différents moments, est structurée par le genre en ce qu’elle ne prend pas les mêmes formes pour les hommes et pour les femmes. De même, images et représentations des populations en migrations sont genrées, tant parce que le regard porté sur les migrants distingue entre eux en fonction du genre que parce que migrants et migrantes ne proposent pas les mêmes récits, ou ne portent pas la même mémoire de l’expérience migratoire. La distinction est aussi opératoire dans la sphère juridique et politique. Tant les dispositifs législatifs, que les textes réglementaires ou les pratiques administratives, opèrent des distinctions entre migrants et migrantes, dont le statut et les possibilités d’action, en ce que les états les définissent, diffèrent. Les formes de l’engagement et la participation active dans la société civile des migrants aussi se déclinent selon des modalités spécifiques suivant le genre. À l’inverse, la migration, en transformant l’environnement matériel et institutionnel des rapports de genre, en donnant l’occasion aussi à la société hôte de percevoir des rapports de genre comme pure contingence, tend à la fois à dévoiler les implicites qui fondent ceux-ci, et à être un puissant facteur de leur transformation.
Nous examinerons toute proposition qui s’inscrira dans ce cadre de réflexion, en accordant un intérêt particulier aux textes proposés par des doctorants ou de jeunes docteurs et/ou se proposant d’examiner :

- La détermination par le genre de l’expérience migrante
o Trajectoires, cycle de vie, travail, métiers

- Images et mémoire genrées des migrant(e)s
o Récits, stéréotypes

- Évolution des rapports de genre dans et par la migration
o Lieux de départ et lieux d’arrivée, populations migrantes et non-migrantes

- Sociabilité et engagement des migrant(e)s dans leurs rapports avec le genre
o Participation politique, activités syndicales et associatives …

- Politiques du genre et politique migratoires
o Sélection, conditions d’accès au marché du travail, aux études supérieures


La proposition de contribution comprendra
- Une présentation du projet en deux feuillets (environ 6000 signes)
- Un court CV précisant l’appartenance à une institution de recherche, le statut de l’auteur(e) et une adresse électronique permettant de le/la joindre
- Une liste de publications antérieures
- Si possible du texte d’une publication antérieure
-
Elle devra parvenir avant le 1/10/2005 à
Nicole Fouché : nfouche@ehess.fr

Langues de travail : Français et anglais


Hébergement et transport
Les auteurs de proposition dont les institutions ne prendraient pas en charge leur déplacement et leur séjour sont invités à le signaler aux organisateurs. Une prise en charge partielle est possible dans certains cas.

Comité scientifique
Natacha Lillo (Université Paris VII, laboratoire ICT, CEDREF)
Nancy Green (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
Manuela Martini (Université de Paris VII, laboratoire ICT, CEDREF)
Philippe Rygiel (Université Paris I, CHS, ERST)
Serge Weber (Université Aix-Marseille)
Fulvio Caccia
Nicole Fouché (CNRS)
Natalia Tikhonov (Université de Genève)
Gérard Noiriel (EHESS)

Contact
- Mail prygiel@ens.fr
- Philippe Rygiel
Centre d’histoire sociale du XXe siècle
9 rue Mahler
75004 Paris

Renseignements http://barthes.ens.fr/clio/

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 01 octobre 2005

Contacts

  • Philippe Rygiel
    courriel : prygiel [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Philippe Rygiel
    courriel : prygiel [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire, genre et migration », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 07 avril 2005, http://calenda.org/190081