AccueilLes archives de Dioscore d'Aphrodité cent ans après leur découverte

Les archives de Dioscore d'Aphrodité cent ans après leur découverte

Histoire et culture dans l'Égypte byzantine

*  *  *

Publié le lundi 09 mai 2005 par

Résumé

Ce colloque tentera de faire un bilan des cent ans de recherches sur les archives papyrologiques de Dioscore d'Aphrodité du VIe s. apr. J.-C. (les plus importantes archives de l'Égypte byzantine), de présenter sous un éclairage nouveau certains des problèmes qu'elles posent et surtout de définir les priorités dans le travail qui reste à faire sur cette documentation.

Annonce

Présentation

Les archives de Dioscore d'Aphrodité (VIe s. après J.-C.) comptent parmi les ensembles papyrologiques les plus importants et les plus fameux jamais trouvés en Égypte. Découvertes pour une part à la fin de l'année 1905 par le Français Gustave Lefebvre, elles ont révélé au monde savant environ 650 papyrus couvrant les différents aspects de l'histoire et de la culture de l'Égypte byzantine. En même temps qu'elle livrait le premier exemplaire bien conservé de comédies de Ménandre, permettant la résurrection d'un des plus célèbres auteurs comiques athéniens, oublié par la tradition manuscrite, cette découverte mettait au jour des centaines de documents de tout genre illustrant toutes les facettes de l'histoire sociale, administrative, économique, culturelle et religieuse de cette province de l'empire byzantin un siècle avant la conquête arabe de l'Égypte. Bien des synthèses sur l'histoire protobyzantine en général continuent à s'appuyer sur cet ensemble. Et pourtant, de nouveaux textes sont encore à éditer; certains, déjà publiés, méritent d'être réédités; plus généralement la matière historique et littéraire de cet ensemble est encore sous-exploitée.

Ce colloque, le premier jamais organisé sur ces archives, tentera de faire un bilan des cent ans de recherches sur les archives de Dioscore d'Aphrodité, de présenter sous un éclairage nouveau certains des problèmes qu'elles posent et surtout de définir les priorités dans le travail qui reste à faire sur cette documentation. Les sujets qu'il abordera sont susceptibles d'intéresser non seulement les papyrologues, mais plus largement les historiens, les historiens des religions, du droit et les philologues et spécialistes de littérature.

A cette occasion, une exposition des papyrus de ces archives (connus ou inédits) de la collection de Strasbourg sera organisée en partenariat avec la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg.

Liste des participants et titre de leur communication :

· G. Agosti (Université de Messine), « Il ruolo di Dioscoro nella storia della poesia tardoantica »

· R.S. Bagnall (Université de Columbia), « Village landholding at Aphrodito in comparative perspective »

· A. Boud'hors (IRHT, CNRS, Paris), « L'apport des archives de Dioscore à la coptologie »

· J.-M. Carrié (EHESS, Paris), « Dioscore aux prises avec les réalités administratives de son temps »

· F. Colin (Université Marc-Bloch, IUF, UMR 7044), « Aphrodité avant Dioscore »

· L. del Corso (Université de Rome), « La scrittura di Dioscoro »

· J.H.F. Dijkstra (Université de Groningen), « The Church in Sixth-Century Aphrodite »

· D. Feissel (EPHE, Paris), « Les ordonnances de gouverneurs des archives de Dioscore »

· J.-L. Fournet (EPHE, IVe section, Paris, UMR 7044), « Archive ou archives de Dioscore ? »

· J. Gascou (Université Marc-Bloch, IUF, UMR 7044), « Le monachisme pachômien d'après les archives d'Aphrodité »

· N. Gonis (Wolfson College, Oxford), « Dioscorus the bad poet »

· J.G. Keenan (Loyola University of Chicago), « Villagers' Woes: A Commentary on P.Cair.Masp. II 67002 »

· M. Mircovic' (Université de Belgrade), « Landowners in Aphrodito »

· F. Mitthof (Österreichische Akademie der Wissenschaften, Vienne), « Militär und Gesellschaft im Lichte des Dioskoros-Archives »

· F. Morelli (Université de Vienne),« Die "flagornerie" des Dioskoros: Neues über den Patrikios Athanasios »

· B. Palme (Österreichische Akademie der Wissenschaften, Vienne), « Böser Pagarch und guter Dux: Dioskoros und die Obrigkeit »

· A. Papaconstantinou (Centre d'Histoire et Civilisation de Byzance, CNRS, Paris), « Dioscore et la question du bilinguisme dans l'Égypte du VIe siècle »

· G. Ruffini (Université de Columbia), « Anthropological, Sociological, and Statistical Approaches to Aphrodito »

· J. Urbanik (Université de Varsovie), « Dioscoros as a lawyer vs. Imperial Law »

· P. van Minnen (Université de Cincinnati), « More on the family papers of Dioscorus »

· E. Wipszycka (Université de Varsovie), « Le monastère d'Apa Apollos et son curateur, Aurelios Dioscore: un cas typique ou exceptionnel ? »

· K.A. Worp (Université de Leyde), « Witness subscriptions found in documents from the Dioscorus archive »

· C. Zuckerman (EPHE, IVe section, Paris), « La fiscalité d'Aphrodité à l'époque de Dioscore »

Lieu :

Université Marc Bloch de Strasbourg
Palais Universitaire
Salle Fustel de Coulanges
9, place de l'Université
67084 Strasbourg

Le 9 décembre, les séances auront lieu à la Bibliothèque Nationale et Universitaire (6, place de la République).


Catégories

Lieux

  • Strasbourg, France

Dates

  • jeudi 08 décembre 2005

Contacts

  • Jean-Luc Fournet
    courriel : coll [dot] Dioscore2005 [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-Luc Fournet
    courriel : coll [dot] Dioscore2005 [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les archives de Dioscore d'Aphrodité cent ans après leur découverte », Colloque, Calenda, Publié le lundi 09 mai 2005, http://calenda.org/190217