AccueilDe la parité en politique à l'égalité des sexes: la problématisation du genre dans la presse de référence

*  *  *

Publié le mardi 10 mai 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Le 28 juin 1999, le projet de réforme constitutionnelle en faveur de l’inscription du principe de parité entre hommes et femmes en politique était adopté au Congrès, par une confortable majorité de 741 voix contre 42 : la cause semblait entendue, au point de transcender les clivages qui opposent traditionnellement la droite et la gauche parlementaires. Pourtant, l’adoption définitive du texte d’application aura nécessité que le mot « parité », justement, n’apparaisse pas dans la Constitution. C’est que l’apparente lisibilité des enjeux qui se dégage de l’arithmétique parlementaire recouvre en réalité un débat protéiforme, orchestré bien au-delà des enceintes législatives. Les Horizons du Monde en seront une arène exemplaire : « Contre l’effacement des sexes », Sylviane Agacinski y défend en solitaire la parité ; « Contre l’enfermement des sexes », Evelyne Pisier, rejointe par Elisabeth Sallenave et Elisabeth Roudinesco, s’y oppose en vertu de l’égalité. Deux concepts, articulés autour du même enjeu de la différence : celle du sexe, qui substituée au genre, a pu contribuer à nourrir les agendas politique et médiatique, jusqu’à offrir à la représentation du débat un référentiel d’autant plus efficace qu’il semblait s’être imposé de lui-même.

Annonce

Cycles de séminaires MSH

" Rapports sociaux de sexe "
"De la parité en politique à l’égalité des sexes :
la problématisation du genre dans la presse de référence"

par Aurélie Tavernier
laboratoire GERICO

Chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lille 3,

Jeudi 19 mai 2005, 17h
Université Charles-de-Gaulle Lille 3,
Maison de la Recherche / Salle 020

Le 28 juin 1999, le projet de réforme constitutionnelle en faveur de l’inscription du principe de parité entre hommes et femmes en politique était adopté au Congrès, par une confortable majorité de 741 voix contre 42 : la cause semblait entendue, au point de transcender les clivages qui opposent traditionnellement la droite et la gauche parlementaires. Pourtant, l’adoption définitive du texte d’application aura nécessité que le mot " parité ", justement, n’apparaisse pas dans la Constitution. C’est que l’apparente lisibilité des enjeux qui se dégage de l’arithmétique parlementaire recouvre en réalité un débat protéiforme, orchestré bien au-delà des enceintes législatives. Les Horizons du Monde en seront une arène exemplaire : " Contre l’effacement des sexes ", Sylviane Agacinski y défend en solitaire la parité ; " Contre l’enfermement des sexes ", Evelyne Pisier, rejointe par Elisabeth Sallenave et Elisabeth Roudinesco, s’y oppose en vertu de l’égalité. Deux concepts, articulés autour du même enjeu de la différence : celle du sexe, qui substituée au genre, a pu contribuer à nourrir les agendas politique et médiatique, jusqu’à offrir à la représentation du débat un référentiel d’autant plus efficace qu’il semblait s’être imposé de lui-même.

Nous partirons des rhétoriques journalistiques qui peuvent éclairer la configuration du problème paritaire en problème public égalitaire. Nous limiterons notre regard à un moment de cristallisation du débat, borné aux quatre premiers mois de sa mise en discussion dans les arènes discursives de trois quotidiens de référence, Le Monde, Libération et Le Figaro. Nous ne prétendons pas en offrir une vue globale : il s’agit plus modestement d’observer la stabilisation d’un référentiel adapté au traitement médiatique d’une nébuleuse thématique, par l’analyse des problématisations et des manières de dire la parité, le genre, l’égalité.

Catégories

Lieux

  • Lille, France

Dates

  • jeudi 19 mai 2005

Contacts

  • Chebrek Djazia
    courriel : djazia [dot] chebrek [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Chebrek #
    courriel : djazia [dot] chebrek [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De la parité en politique à l'égalité des sexes: la problématisation du genre dans la presse de référence », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 10 mai 2005, http://calenda.org/190219