AccueilDialogues autour de Norbert Elias

Dialogues autour de Norbert Elias

Le corps et la santé : lieux d'avènement d'un individu "auto-contrôlé"?

*  *  *

Publié le samedi 21 mai 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Argument

1. Autonomisation des «individus» face aux institutions, aux collectifs, aux groupes sociaux, individualisation des pratiques et des liens sociaux : ainsi aurait évolué depuis quelques décennies le monde social, dit-on de toutes parts, pour s’en féliciter souvent, pour s’en plaindre parfois. Très chargés idéologiquement, ces termes de sujet, de personne, d’individualisation suggèrent l’avènement d’une figure maîtresse de son destin, ayant à la fois le désir, les capacités, voire l’ardente obligation de s’autodéterminer en toutes choses. Cette représentation semble habiter de plus en plus souvent politiques publiques, discours politiques et savants. En avons-nous besoin ? Quelle validité empirique a-t-elle ? Comment construire face à elle une posture à la fois intellectuellement distanciée et capable d’entendre ce qu’elle nous dit malgré tout du monde social : par les agents, les instances et les auteurs qui la reprennent et par le poids bien réel qu’elle fait peser sur les autres ?

2. L’idée - théorisée par Norbert Elias - de l’« auto-contrôle » croissant d’un sujet pris dans un processus « d’individuation » à long terme représente à la fois un possible instrument de justification savante de cette représentation et un outil pour la mettre à distance. Pourquoi ne pas adresser notre questionnement à ceux qui furent les élèves du sociologue allemand ? Le «corps », par ailleurs, et ses usages sociaux, sont un des lieux privilégiés où se vérifierait aujourd’hui, comme chez Elias déjà, l’individuation des pratiques et la construction du sujet. Patient érigé en gardien privilégié de sa propre santé, exigence accrue de la part des malades de contrôler leur fin de vie, normes du « contraceptif parfait », obsession des régimes alimentaires, méfiance croissante à l’égard des dépendances orales (alcool, tabac) : l’auto-surveillance des pratiques sanitaires et corporelles semble être devenue depuis 40 ans un idéal fort exigeant – au moins pour certains.

3. Une manière d’interroger avec précision l’actuelle, ambiguë et très pressante « rhétorique de l’individu » consiste donc à se demander ce qu’il faut entendre par individu auto-contrôlé quand on l’applique au très contemporain. Auto-contrôle de quoi ? Des pulsions, des discours, des pensées, du destin corporel ? Auto-contrôle de qui ? Cette auto-surveillance vaudrait pour quels groupes sociaux ? Auto-contrôle contre quoi ? Il est réclamé et découragé par quelles instances ? Au cours d’une journée d’études rapprochant spécialistes étrangers de Norbert Elias (Stephen Mennell, Johan Goudsblom, Cas Wouters et Jason Hughes) et spécialistes français des pratiques sanitaires et corporelles (Patrice Pinell, Patrice Bourdelais, Serenella Nonnis, Jean-Pierre Poulain et Dominique Memmi), nous proposons de soumettre à l’enquête la notion d’« auto-contrôle » individuel : en décrivant sa diffusion dans le temps et, surtout, dans l’espace social, mais aussi le contenu précis à laquelle une telle notion pourrait renvoyer dans la période très contemporaine.
La journée d’études portera essentiellement sur trois types de pratiques sociales ayant à voir avec le corps et la santé : celles entourant la mort, l’oralité et la maladie.

Programme

8 h 30
Accueil des participants

9 h
Introduction par Dominique Memmi (CNRS, MSH Paris Nord)

9 h - 11 h
La mort et la fin de vie
Cas Wouters (université d’Utrecht – Pays-Bas), Serenella Nonnis (universités de Turin - Italie et de Paris 13) et Dominique Memmi

11 h 15 - 13 h 15
Oralité: la consommation de tabac, d‘alcool et de produits alimentaires
Stephen Mennell (university College Dublin - Irlande), Jason Hugues (university of Leicester – Grande-Bretagne), Jean-Pierre Poulain (université Toulouse - Le Mirail)

13 h 15 / 14 h 30 : pause repas

14 h 30 - 16 h 30
La maladie
Johan Goudsblom (université d’Amsterdam - Pays-Bas), Patrice Pinell (Inserm), Patrice Bourdelais (EHESS)

16 h 30 – 17 h 30
Synthèse par Johan Goudsblom, Didier Fassin (université Paris 13 - EHESS – Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord) et Dominique Memmi.
Discussion

Entrée libre

Lieu : MSH de Paris Nord,  4, rue de la Croix Faron, Plaine Saint-Denis, 93210 Saint-Denis

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 09 juin 2005

Fichiers attachés

Contacts

  • Organisation scientifique : Dominique Memmi ~
    courriel : memmi [at] iresco [dot] fr
  • Service communication de la MSH Paris Nord : Myriam Danon-Szmydt ~
    courriel : mdanon [at] mshparisnord [dot] org

Source de l'information

  • Samuel Lézé
    courriel : sleze [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Dialogues autour de Norbert Elias », Journée d'étude, Calenda, Publié le samedi 21 mai 2005, http://calenda.org/190265