AccueilTravestissement féminin et liberté(s) (Moyen Âge - XXe siècle)

*  *  *

Publié le lundi 13 juin 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Le travestissement, qui peut apparaître comme un phénomène marginal, est en réalité un problème d'anthropologie relevant de l'histoire des mentalités (Marc Bloch, Peter Burke, Jean-Louis Flandrin, Peter Laslett, Lawrence Stone.) et se situe au confluent de l'histoire événementielle et de la littérature. Tout à la fois connexe de la perception du moi et de l'autre, de l'identité sexuelle ("gender") et de la construction de la féminité dans la société patriarcale, il pose la question de l'"interaction entre 'réalité' sociale et littérature (ou mythe)" (voir Peter Burke dans Rudolf M. Dekker et Lotte C. van de Pol, The Tradition of Female Transvestism in Early Modern Europe (London: Macmillan, 1989) xii). L'examen du travestissement féminin revêt, depuis une dizaine d'années, une importance croissante dans l'étude de la construction de la notion de différenciation sexuelle, de la féminité, de la création de la conscience préféministe. Ce thème, à rattacher aux études sur l'histoire des femmes, sera envisagé dans une perspective anthropologique et non clinique (donc indépendante de toute perversion sexuelle), comme un mode de déguisement représentant une mobilité sociale et une liberté relative pour les femmes. Selon Kant (Anthropologie du point de vue pragmatique [1798]), la femme désire toujours devenir un homme pour disposer d'une plus grande liberté mais jamais aucun homme ne voudrait être une femme.

Annonce

Université Charles-de-Gaulle - Lille 3

"Travestissement féminin et liberté(s)

(Moyen Âge - XXe siècle)"


Colloque organisé par ÉCLA
(Équipe d'accueil Cultures et Langue Anglo-Saxonnes, EA 1763)

Composante "Voix et voies de femmes"

les 16, 17 et 18 juin 2005
Maison de la Recherche (Salle des colloques)

Le travestissement, qui peut apparaître comme un phénomène marginal, est en réalité un problème d'anthropologie relevant de l'histoire des mentalités (Marc Bloch, Peter Burke, Jean-Louis Flandrin, Peter Laslett, Lawrence Stone.) et se situe au confluent de l'histoire événementielle et de la littérature. Tout à la fois connexe de la perception du moi et de l'autre, de l'identité sexuelle ("gender") et de la construction de la féminité dans la société patriarcale, il pose la question de l'interaction entre 'réalité' sociale et littérature (ou mythe); (voir Peter Burke dans Rudolf M. Dekker et Lotte C. van de Pol, The Tradition of Female Transvestism in Early Modern Europe (London: Macmillan, 1989) xii).L'examen du travestissement féminin revêt, depuis une dizaine d'années,une importance croissante dans l'étude de la construction de la notion de différenciation sexuelle, de la féminité, de la création de la conscience préféministe. Ce thème, à rattacher aux études sur l'histoire des femmes,sera envisagé dans une perspective anthropologique et non clinique (donc indépendante de toute perversion sexuelle), comme un mode de déguisement représentant une mobilité sociale et une liberté relative pour les femmes. Selon Kant (Anthropologie du point de vue pragmatique [1798]), la femme désire toujours devenir un homme pour disposer d'une plus grande liberté mais jamais aucun homme ne voudrait être une femme.


Les résumés des communications seront en ligne, à partir de la fin mai, sur
le site de l'université de Lille 3 (www.univ-lille3.fr), en cliquant
successivement sur recherche / actualités / agenda ou bien en allant sur
le site de l'UFR Angellier.

jeudi 16 juin


9h00 Accueil

9h15 Ouverture du colloque par Laurence Broze, Vice-présidente chargée
de la recherche

Président de séance: Jean-François Gournay (Lille 3)

9h30 Sylvie Steinberg (Rouen): "L'Histoire du travestissement à
l'épreuve de la pluridisciplinarité"

10h05 Nicole Pellegrin (ENS Ulm, CNRS): "Comment habiller Jeanne d'Arc?
Les Embarras des artistes français et anglais (XVIe-premier XIXe siècle)"

10h40 Florence Binard (Paris 7): "Lesbianisme, féminisme et
'genderqueerness': Le Débat entre féministes essentialistes et féministes
'post-modernes'''

11h15 pause

11h30 Juliette Dor (Liège): "Christine de Pizan, de la transsexualité au
travestissement"

12h05 Marie-Élisabeth Henneau (Liège): "Le Voile et l'étole: Usages et
détournements du vêtement monastique féminin à l'époque moderne"

12h40 déjeuner


Présidente de séance: Suzy Halimi (Paris 3)

14h15 Frédérique Verrier (Paris 4): "'Larvata prodeo': Travestissements
divers dans les autoportraits des femmes-artistes italiennes à la
Renaissance"

14h50 Mercedès Blanco (Lille 3): "Tirso de Molina: Une Dramaturgie du
travesti féminin"

15h25 Frédérique Villemur (EHESS): "Omphale travestie: Gestes, postures
et stratégies de renversement dans l'aliénation amoureuse (peinture des
XVIe-XVIIIe siècles )"

16h pause

16h15 Line Cottegnies (Paris 3): "'A Princely brave woman with a
masculine presence': Le Topos du travestissement dans l'ouvre de Margaret
Cavendish"

16h50 Florence March (Avignon): "Travestissement féminin et libertés sur
la scène comique de la Restauration anglaise (1660-1710)"


vendredi 17 juin


Présidente de séance: Françoise Barret-Ducrocq (Paris 7)

9h00 Catherine Velay-Vallantin (EHESS): "Travestissement féminin et
sanctuaire masculin: Les Contes de pouvoir du XVIIe siècle à nos jours"

9h35 Claire Boulard (Paris 3): "Stratégies narratives et travestissement
dans le Female Spectator d'Eliza Haywood (1744-1746)"

10h10 Christina Ionescu (Mount Allison, Canada): "Le Travestissement en
images: Les Portraits en miniature dans Les Amours du chevalier de Faublas
(1787-1790) de Jean-Baptiste Louvet"

10h45 pause

11h Françoise Genevray (Lyon 3): "Aurore Dupin Dudevant, alias George
Sand: De quelques travestissements sandiens"

11h35 Annette Runte (Siegen, Rouen): "'Cet ami qui n'en est pas un':
Jeux de camouflage dans l'oeuvre littéraire et dans les correspondances de
Karoline von Günderrode (1780-1806)"

12h10 Sylvie Lamy-Marchenoir (Bourgogne): "Louise Aston: une George Sand
allemande? Ou L'Art du travestissement au féminin dans l'Allemagne du
XIXe"

12h45 déjeuner


Présidente de séance: Juliette Dor (Liège)

14h15 Claude Rawson (Yale): "Killing or Kissing? The Amazon Battle of the
Sexes"

14h50 Claire Bazin (Paris 10): "Lucy Snowe a mauvais genre" (Villette de
C. Brontë)

15h25 Christine Huguet (Lille 3): "Jupon contre pantalon: Charles Dickens
et 'la doctrine des deux sphères'"

16h pause

16h15 Marianne Camus (Bourgogne): "Variations sur le travesti: The Grey
Woman d'Elizabeth Gaskell"

16h50 Françoise Barret-Ducrocq (Paris 7): "Travestissement de classe,
travestissement d'amour sous Victoria"

17h25 Évelyne Enderlein (Strasbourg 2): "Du 'hussard' au 'camarade': Deux
Exemples contraires de travestissement en Russie"


Samedi 18 juin


Présidente de séance: Mireille Calle-Gruber (Paris 8)

9h30 Pierre Degott (Metz): "Six personnages en quête d'eux-mêmes: Les
Implications du travestissement féminin dans Alcina de G. F. Haendel"

10h05 Fabrice Malkani (Lyon 2): "Transgression et convention dans Fidelio
de Beethoven: Le Travestissement salvateur de Leonore"

10h40 pause

10h55 Michel Lehmann (Toulouse 2): "'Ich will nicht eine Frau sein, so
wie du eine bist.' L'Antiféminisme selon Otto Weininger dans l'Arabella
de Richard Strauss et Hugo von Hofmannsthal: Rémanences et déviations"

11h30 Danièle Miglos (Lille 3): "Femmes en guerres (Colombine et Victoria
Kent): Correspondantes de guerres et autobiographies au masculin"

12h05 déjeuner

Présidente de séance: Danièle Miglos (Lille 3)

14h Sylvie Grimm-Hammen (Nancy 2): "'Je ne sors pas de mon rôle, qui
n'est pas le mien': Le Travestissement du corps et de la voix dans
l'ouvre d'Ingeborg Bachmann (1926-1973)"

14h35 Mireille Calle-Gruber (Paris 8): "Travestissement-traversée des
miroirs: Claude Cahun photographe"

15h10 pause

15h25 François-Yves Damon (Lille 3): "Un Travestissement impératif, les
gardes rouges"

16h Laurence Paris (Lille 3): "Le Travestissement dans la comédie de
Billy Wilder, Some Like It Hot (1959): Analyse du jeu de la voix et du
corps"


Responsable: Guyonne Leduc (guyonne.leduc@wanadoo.fr)
Pour toute demande de renseignements et de bulletin d'inscription, merci
de vous adresser à Brigitte Vanyper (brigitte.vanyper@univ-lille3.fr). Les
inscriptions aux repas seront prises en compte jusqu'au 27 mai 2005,
dernier délai.
Droits d'inscription: 45 euros pour les 3 jours, 15 euros pour 1 journée.
15 euros pour les étudiants, 5 euros pour 1 journée (sur présentation de
la carte d'étudiant)

Renseignements: Brigitte Vanyper
UFR Angellier
Tél / fax: 03.20.41.60.93
brigitte.vanyper@univ-lille3.fr

Catégories

Lieux

  • Lille, France

Dates

  • jeudi 16 juin 2005

Contacts

  • Caroline Simon
    courriel : simon [at] univ-lille3 [dot] fr
  • Chebrek Djazia
    courriel : djazia [dot] chebrek [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Chebrek Djazia
    courriel : djazia [dot] chebrek [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Travestissement féminin et liberté(s) (Moyen Âge - XXe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le lundi 13 juin 2005, http://calenda.org/190336