AccueilLe téléachat : dispositifs, pratiques, consommation

*  *  *

Publié le mardi 14 juin 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Annonce

Université Paul Verlaine – Metz
UFR Sciences humaines et Arts
Centre de recherche sur les médiations (EA 3476)

Appel à communications

Journée d’étude

Le téléachat : dispositifs, pratiques et consommation

Vendredi 17 mars 2006


Dans le paysage audiovisuel français, la fin des années 80 a vu naître sur certaines chaînes de télévision une émission d’un genre nouveau : le téléachat. Fruit d’une adaptation des expérimentations que des sociétés de production italiennes et américaines ont conduites respectivement en 1974 et 1978, il occupe aujourd’hui une place importante sur les réseaux hertziens, câblés et satellitaires du monde entier. Point de rencontre du spectacle et du commerce, il allie des facteurs économiques et socioculturels qui sont encore, à l’heure actuelle, producteurs de débats et de polémiques dont la presse se fait parfois l’écho. En matière de télédiffusion, la politique européenne régit la libre circulation de ces programmes à l’intérieur de l’Union européenne grâce à la directive « Télévision sans frontières » et à l’instauration d’un mécanisme de soutien financier, le « Programme MEDIA », lesquels engendrent et facilitent leur transnationalisation.

En s’intéressant plus précisément aux dispositifs télévisuels, on remarque que, depuis leurs premières diffusions, ces émissions ont su gagner en crédibilité même si elles ont toujours pour objectif d’amener les téléspectateurs à passer commande de tel et/ou tel produit(s) et/ou service(s). Autrement dit, l’argumentation des animateurs, qui se couple aux démonstrations et aux témoignages d’utilisateurs et de professionnels, est de plus en plus persuasive. Ce rapprochement développe un conditionnement particulier de l’instance émettrice vers l’instance réceptrice qui vise à imposer des points de vue en tentant de réduire la déduction rationnelle pour privilégier les réactions impulsives.

Au-delà, fort des nouvelles technologies, le concept se (sur)développe aujourd’hui en proposant des fonctionnalités innovantes qui confèrent un rapport très différent avec les émissions : inscription à des newslettersvariées et personnalisables ; offres promotionnelles exclusivement réservées aux internautes ; possibilité de passer des commandes via le Wap et la télécommande du téléviseur ; développement des bouquets UMTS (Universal Mobile Telecomminications System) par les opérateurs de téléphonie mobile, etc.

Pourtant, malgré la transdisciplinarité appelée par un tel rayonnement, il est surprenant de constater que trop peu d’études ont émergé jusqu’à ce jour en Europe… Par conséquent, nous choisissons de ne pas imposer ou de limiter les axes d’études possibles, mais nous aimerions qu’ils s’intègrent – pour partie – dans les six thématiques énoncées ci-après. Pour multiplier les angles d’approche et enrichir les débats, nous favoriserons également celles qui traiteront de ce thème dans une perspective transnationale.

Axes privilégiés

1) Approches historiques / contextes politico-économiques (causes et conséquences de l’émergence et de la circulation des émissions à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne : privatisation des chaînes de télévision, politique de diversification, apparition du câble et des satellites, émergence des chaînes thématiques…)

2) [Pré-/post-] Production des émissions (élaboration des scénarios de présentation, format des programmes, sélection des produits, détermination des cibles clientèles…)

3) Analyses sémio-discursives des émissions (mise en scène/démonstrations, argumentation des animateurs et des intervenants extérieurs [témoins-utilisateurs, professionnels]…)

4) Inscriptions dans le champ du marketing (similitudes et/ou disparités avec la VPC et la publicité, programmes de fidélisation…)

5) Sociologie de la consommation (profil des acheteurs, comportements…)

6) Intégration et apports des nouvelles technologies (l’internet, la télévision numérique terrestre, l’UMTS…)

Modalités de participation

Envoi des projets de communication pour le vendredi 7 octobre 2005 au plus tard.

Ils seront rédigés en français et comporteront les éléments suivants :

· Vos nom et prénom, statut universitaire/professionnel, numéros de téléphone, adresse électronique

· Votre institution/laboratoire de rattachement (nom et adresse)

· Votre proposition (entre 4000 et 6000 signes maximum espaces compris, soit entre 2 et 3 pages), précédée d’un titre. Vous veillerez également à bien exposer la problématique à laquelle vous vous proposez de répondre ainsi que votre méthodologie.

Les projets de communication (fichierWord ; interligne 1,5) devront être adressés par courriel à Stéphanie Hurez : stephaniehurez@free.fr

Publics concernés (toutes disciplines confondues)

Enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants

Retour des avis

Tous les projets seront examinés sans exception et les avis du comité scientifique seront adressés à chaque participant avant le vendredi 18 novembre 2005. Dès lors, ceux dont les propositions auront été retenues s’engageront à transmettre leurs communications (entre 15 et 20 pages) par courriel à Stéphanie Hurez [stephaniehurez@free.fr] pour le vendredi 3 février 2006 (un guide présentant les normes rédactionnelles leur sera fourni). Ces dernières seront soumises au comité scientifique en vue de la publication des actes.

Comité scientifique

· Laurent Creton, Professeur en Sciences de l’information et de la communication, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle

· Dominique Desjeux, Professeur en Anthropologie sociale et culturelle, Sorbonne – Université Paris 5 - René Descartes

· Guy Lochard, Professeur en Sciences de l’information et de la communication, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle

· Vincent Meyer, MCF – HDR en Sciences de l’information et de la communication, Université Paul Verlaine – Metz

· Agnès Walser-Luchesi, MCF en Sciences de gestion, IAE (Institut d’Administration des Entreprises) de Strasbourg

· Jacques Walter, Professeur en Sciences de l’information et de la communication, Université Paul Verlaine – Metz

Contact


Stéphanie Hurez

E-mail : stephaniehurez@free.fr

Catégories

Lieux

  • Metz, France

Dates

  • vendredi 07 octobre 2005

Contacts

  • Stéphanie HUREZ
    courriel : stephaniehurez [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphanie HUREZ
    courriel : stephaniehurez [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le téléachat : dispositifs, pratiques, consommation », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 14 juin 2005, http://calenda.org/190338