AccueilCommunauté européenne, Communauté atlantique ?

Communauté européenne, Communauté atlantique ?

Déconstruire les conceptions et représentations de la Communauté atlantique (1940-1960)

*  *  *

Publié le jeudi 14 juillet 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Annonce

Communauté européenne, Communauté atlantique ? Déconstruire les conceptions et représentations de la Communauté atlantique (1940-1960)

Conférence organisée en juin 2006 par le CICC (Université de Cergy-Pontoise) et l'UMR IRICE, GR 5 Intégration européenne (G. Bossuat – E. Bussière), Groupe de recherche transatlantique (Volker Berghahn, R. Frank), en coopération avec le Roosevelt Study Center (Pays-Bas).

Pendant plus de 40 ans, le traité de l'Atlantique nord a symbolisé les intérêts de sécurité communs de l'Europe occidentale et de l'Amérique du nord et fourni la trame de toutes les relations transatlantiques, tant politiques qu'économiques. Mais la fin de la guerre froide et la chute de l'URSS, en privant l'OTAN de son ennemi commun, ont imposé de reconsidérer les buts de l'Alliance atlantique et les intérêts mutuels existant encore entre l'Europe et les États-Unis. S'appuyant sur cette réévaluation de l'histoire des relations transatlantiques en cours depuis la fin de la guerre froide, ce projet se fixe pour objectif d'étudier, sous des angles divers, les valeurs, milieux et réseaux qui sous-tendent la Communauté atlantique après 1945.

Pendant longtemps, l'expression de "Communauté atlantique" a été utilisée pour décrire une situation de fait, qui traduisait l’organisation du monde occidental contre la menace soviétique. Mais son emploi est entouré d'un grand flou conceptuel. Il nous semble aujourd’hui opportun de l'analyser en détail et de façon problématique en la plaçant dans une perspective historique. Il s'agit notamment de considérer ce que cette notion signifiait, comment les élites du monde atlantique cherchaient à la diffuser auprès de leurs opinions publiques, et quels en ont été les effets dans les sociétés de l'époque. L'accent est mis ici non pas sur le processus d'américanisation ou sur des aspects purement culturels, mais sur le contenu politique de la notion de Communauté atlantique.

Le projet s’articule autour de plusieurs questions fondamentales :

A) Idées et valeurs : Cette notion, qui évoque des intérêts stratégiques similaires, des valeurs partagées et une destinée commune, n'était-elle qu'un produit rhétorique de la guerre froide ? N'était-elle rien de plus qu'un euphémisme utile pour désigner l'américanisation de l'Europe occidentale et l'existence fâcheuse d'une hégémonie américaine au sein de l'Alliance atlantique ? Ou représentait-elle un nouveau stade de la civilisation occidentale, fondé sur un modèle politique et économique commun et défini autour d'un réel consensus entre Européens et Nord-Américains, autour de certaines questions clefs ? Qu'étaient ces "valeurs atlantiques communes" que l'on trouve si fréquemment évoquées dans les documents de l'époque ? Comment l'idée de Communauté atlantique et ses variations proches ("Commonwealth atlantique", "partenariat atlantique" ou "alliance atlantique") se combinent-elles après la seconde guerre mondiale avec les notions d'Ouest, d'Occident, de "monde libre" et de construction européenne.

B) Politiques et personnalités : Comment l'idée de Communauté atlantique est-elle diffusée dans les cercles politiques et économiques à l'époque du Plan Marshall et du Pacte atlantique ? Comment évolue-t-elle après la deuxième guerre mondiale, lorsque les organisations européennes sont discutées et créées (le Conseil de l'Europe, l’OECE, la CECA, le projet de CED, les traités de Rome et les négociations sur une grande zone de libre-échange…) ? Comment les nouvelles institutions européennes se combinent-elles avec le cadre plus large de la Communauté atlantique, dans l'esprit de leurs promoteurs européens et nord-américains ? Quelles sont les nuances spécifiques de la conception britannique, par rapport aux conceptions américaine ou canadienne de la Communauté atlantique ? Par quels canaux était-elle diffusée en Europe occidentale et en Amérique du Nord, et comment était-elle perçue par l'opinion publique ?

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un projet commun de l'université de Cergy-Pontoise (France) et du Roosevelt Study Center (Pays-Bas) sur le thème : "Déconstruire la Communauté atlantique, des années 1940 aux années 1970". La conférence de Cergy-Pontoise, rassemblant des chercheurs junior et des chercheurs confirmés, traitera de "l’âge d'or" de la Communauté atlantique et de ses rapports avec la Communauté européenne naissante, des années 1940 jusqu'au tournant des années soixante. Une seconde conférence, prévue pour l'été 2007 au Roosevelt Study Center, examinera la période du "défi européen" à l'idée de Communauté atlantique, dans les années 1960-1970.

Pour le colloque de Cergy-Pontoise, nous recherchons des contributions qui éclairent les diverses interprétations de la Communauté atlantique, des années 1940 au début des années 1960, à travers des études de cas portant sur des pays, régions ou médias spécifiques et fondées sur les archives officielles ou privées, en s’appuyant sur les axes suivants :

1) Analyse de la vision de la Communauté atlantique (ce qu'elle était et ce qu'elle devait être selon eux) des principaux acteurs européens et nord-américains des relations transatlantiques de l'époque : personnalités influentes ou institutions telles que la Haute Autorité du charbon et de l’acier, les deux commissions européennes et l’Assemblée parlementaire européenne, la Commission économique européenne des Nations Unies à Genève, l’Assemblée consultative du Conseil de l’Europe et bien entendu les institutions de l’OTAN.

2) Analyse de la vision de la Communauté atlantique au sein des institutions « courroies de transmission » et réseaux de diffusion, tels que les services d'information et/ou de diplomatie culturelle des gouvernements européens et nord-américains ou d’organisations internationales (du type USIA, service d'information de l'OTAN, etc.), ainsi que les bureaux d’information des délégations des Communautés européennes, ou encore les réseaux privés (Comité d'action pour les États-Unis d'Europe de Jean Monnet, l'Association du Traité de l'Atlantique nord, divers groupes privés, des organisations syndicales ou professionnelles nationales ou internationales, des thinks tanks, fondations ou centres de recherche universitaires, les médias, etc.)

Les propositions d’interventions devront être envoyées en 3 exemplaires, en français ou en anglais, à gerard.bossuat@lsh.u-cergy.fr, valerie@aubourg.net, et gp.scott_smith@zeeland.nl avant le 30 octobre 2005. Elles devront comporter un titre provisoire, un résumé (une page) et un bref CV avec une liste de publications succincte des auteurs. Les frais de déplacement et d’hébergement des intervenants seront pris en charge par les organisateurs du colloque.

Catégories

Lieux

  • Cergy-Pontoise (France)
    Cergy, France

Dates

  • dimanche 30 octobre 2005

Contacts

  • Valérie Aubourg
    courriel : valerie [dot] aubourg [at] gmail [dot] com
  • Prof. Gérard Bossuat
    courriel : gerard [dot] bossuat [at] lsh [dot] u-cergy [dot] fr

Source de l'information

  • Valérie Aubourg
    courriel : valerie [dot] aubourg [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Communauté européenne, Communauté atlantique ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 14 juillet 2005, http://calenda.org/190400