AccueilRhétoriques et pratiques scientifiques et sociales du "profane"

Rhétoriques et pratiques scientifiques et sociales du "profane"

Journée d'étude "jeunes chercheurs" du LaSSP (IEP de Toulouse)

*  *  *

Publié le lundi 05 septembre 2005 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Le Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (IEP de Toulouse) organise une journée d'étude "jeunes chercheurs" intitulée : Rhétoriques et pratiques scientifiques et sociales du "profane", le vendredi 2 décembre 2005, salle du conseil de l'IEP de Toulouse.

Annonce

Le Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (IEP de Toulouse) organise une journée d'étude "jeunes chercheurs" intitulée : Rhétoriques et pratiques scientifiques et sociales du "profane", le vendredi 2 décembre 2005, salle du conseil de l'IEP de Toulouse.


Journée d'étude "jeunes chercheurs" du Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (LaSSP) - IEP de Toulouse

Vendredi 2 décembre 2005, salle du conseil du l'IEP de Toulouse

RHETORIQUES ET PRATIQUES

SCIENTIFIQUES ET SOCIALES 

DU « PROFANE »

La « parole profane », « l’expert face au profane », la « compétence du profane », sont des expressions qui ont récemment fait leur apparition dans le champ des sciences sociales. Ce constat d’une profusion de l’utilisation ou de la référence au terme de « profane » n’éclaire pas sa définition qui est pour le moins floue et labile. Par ailleurs, les innovations institutionnelles de ces dernières années tendent à ouvrir les organisations politico-administratives aux « profanes » désignés formellement sous les vocables d’usagers, d’habitants, de citoyens.

Notre journée d’étude vise à s’interroger sur les rhétoriques et les pratiques scientifiques et sociales du « profane » au sein de ces innovations. Plus précisément, cette journée se placera sous une triple interrogation. D’un point de vue épistémologique, elle cherchera à élaborer une réflexion sur la genèse, l’utilisation et la disparition des notions. Du point de vue rhétorique, il s’agira de repérer les éventuelles tensions entre différentes figures sollicitées, notamment lors du fonctionnement de dispositifs participatifs actuels. Du point de vue des pratiques politiques et sociales, l’expression des « profanes » sollicitée par les acteurs politiques soulignera le paradoxe de la démocratisation des institutions publiques comme avatar éventuel de la domination politique.

PROGRAMME

08H45 :

- Accueil des participants à l’IEP de Toulouse

- Ouverture de la journée d’étude : Jean-Michel EYMERI, Professeur de science politique à l’IEP de Toulouse, directeur du LaSSP.

- Présentation de la problématique : Thomas FROMENTIN, Université Paris II, CERSA – CNRS, LaSSP & Stéphanie WOJCIK, Université Toulouse I, LaSSP.

9H30 : PREMIER TEMPS

Discutant : Loïc BLONDIAUX, Professeur de science politique à l’IEP de Lille, CERAPS – CNRS

9h30 : Propos préliminaires de Loïc BLONDIAUX

§ 10H : Judith FERRANDO y PUIG, Université PARIS V, CERLIS et Cabinet conseil Missions Publiques : « Profane toi-même ! ». Construction et déconstruction de la légitimité de l’expression des profanes dans des dispositifs participatifs

§ 10h15 : Pierre LEFÉBURE, Université Lille II, Chercheur associé au Laboratoire communication et politique – CNRS : Intérêt et limites de la notion de«profane» à travers l’analyse des débats télévisés ouverts aux citoyens anonymes

10h30 : Débat et Pause

§ 11h : Cécile CUNY, Centre Marc Bloch, Berlin : L’expertise locale : une rhétorique du profane ? Savoir indigène et identité locale dans un secteur de grands ensembles de l’est berlinois

§ 11h15 : Marion BEN HAMMO, Université Paris VIII, IRESCO – CNRS, « Cultures et sociétés urbaines » : La figure du profane dans l’Observatoire parisien de la démocratie locale

11h30 : Débat avec la salle

12H15 : Déjeuner

14h00 : SECOND TEMPS

Discutant : Daniel GAXIE, Professeur de science politique à l’Université Paris I,

CRPS – CNRS

§ 14h15 : Thomas MARTY & Antoine SCHWARTZ, Université de Paris X-Nanterre, GAP : Les figures du profane en matière d’analyse politique électorale (1848 – 1914)

§ 14h30 : Antoine PELICAND, Centre nantais de sociologie, chercheur associé au GAPP : Choisir le "profane" : A qui confier la "justice de proximité" ?

14h45 : Débat et Pause

§ 15h15 : Sezin TOPÇU, EHESS, Centre Alexandre Koyré : Transformation des frontières entre « expert » et « profane » dans l’histoire du débat nucléaire en France (1975-2000)

§ 15h30 : Isabelle HAJEK, Université de Provence, Laboratoire Méditerranéen de Sociologie – CNRS : Du débat social au débat public : mobilisation citoyenne autour de la mise en place d’une politique de gestion des déchets – Le cas de Marseille et des Bouches-du-Rhône

15h45 : Débat avec la salle

16h30-17h : Synthèse et clôture de la journée d’étude par Daniel GAXIE

Catégories

Lieux

  • Toulouse, France

Dates

  • vendredi 02 décembre 2005

Contacts

  • Stéphanie Wojcik
    courriel : stephanie [dot] wojcik [at] u-pec [dot] fr
  • Fromentin Thomas
    courriel : thomfrom [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Fromentin Thomas
    courriel : thomfrom [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Rhétoriques et pratiques scientifiques et sociales du "profane" », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 05 septembre 2005, http://calenda.org/190456