AccueilLes écrits du for privé du Moyen-Age à 1914

Les écrits du for privé du Moyen-Age à 1914

Mise en ligne de notre base de données du GDR sur son site Web

*  *  *

Publié le vendredi 16 septembre 2005 par Natalie Petiteau

Résumé

Visitez le site web du GDR www.ecritsduforprive.fr . Abonnement à la newsletter du groupe.

Annonce

Visitez notre site

http://www.ecritsduforprive.fr

Accés à la base de données de notre GDR

Abonnement à notre newsletter

Annonces de colloques

Quelques mots sur le GDR n° 2649 (CNRS)

"Les écrits du for privé en France de la fin du Moyen Age à 1914…"

Jean-Pierre Bardet et François-Joseph Ruggiu

L'objet premier du GDR n° 2649, créé par le CNRS en janvier 2003 est d’établir une liste aussi complète que possible – l’exhaustivité étant sans doute utopique dans ce domaine – des écrits du for privé c’est-à-dire livres de raison, diaires, autobiographies, mémoires etc. qui seraient conservés dans les archives nationales, départementales et communales ainsi que dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France et des bibliothèques universitaires ou municipales. Nous avons été contraints malheureusement pour des raisons de faisabilité d’exclure, au moins dans un premier temps, les correspondances et nous ne pensons pas nous lancer dans la recherche des documents en mains privées bien que nous souhaitions rassembler le plus d'informations possible à leur sujet.

Le GDR fonctionne en partenariat étroit avec la Direction des Archives de France par l’intermédiaire de Mme Christine Nougaret, responsable de la Section des Archives privées, avec le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, représenté par Jean Duma et Nicole Lemaître, qui permettra de toucher également les fonds des sociétés savantes et, enfin, avec la Bibliothèque Nationale de France. D’autres institutions coopèrent avec lui de manière ponctuelle et en particulier les Archives du Ministères des Affaires Etrangères et l’Institut de Recherche sur l’Histoire des Textes.

Le GDR rassemble une demi-douzaine de centre de recherches et une quarantaine de chercheurs. Ils sont aussi bien parisiens que provinciaux ; ils appartiennent à tous les groupes de la communauté scientifique, professeurs, maîtres de conférences, doctorants ou chercheurs CNRS. Ils sont encore majoritairement modernistes mais nous espérons bien être rejoints par des spécialistes du Bas Moyen Age et par des dix-neuvièmistes ; nous essayons également de nous ouvrir à nos collègues littéraires – nous bénéficions ainsi du soutien actif de Philippe Lejeune – et nous sommes aussi intéressés par les contacts avec les sociologues. Le GDR est donc encore ouvert aux adhésions aussi bien d’individus de tous horizons que de centres de recherches.

Une fiche signalétique relativement complète a été élaborée au fil d’une série de rencontres. Les informations qu’elle contient seront ensuite insérées dans une base de données évolutive installée sur un site Internet. Le GDR se conçoit essentiellement comme un prestataire de services destiné à mettre à la disposition des historiens non seulement des références mais aussi une présentation des documents qui soit interrogeable à distance par mots-clefs afin de faciliter les recherches. Nous espérons également pouvoir à plus longue échéance mettre des textes en ligne et le site sera donc un instrument pérenne qui est destiné à s’enrichir.

Nous ne négligeons aucun fond mais trois gisements principaux de documents sont en cours d’exploitation : les collections des Archives Nationales, en particulier les séries AP et ABXIX ; les collections des Archives Départementales qui avait déjà été sondées en 1954 dans le cadre d’une enquête menée par Charles Braibant et en direction desquelles la DAF a mis en place une nouvelle enquête dont les résultats nous parviennent en ce moment même ; les fonds de la Bibliothèque Nationale, en particulier les célèbres séries Ln27 et Lm3. Les premiers dépouillements ont été réalisés par Mlle Elisabeth Arnoul et un ensemble d'environ trois mille références d'archives et d'imprimés a d'ores et déjà été collecté.

Le travail d'exploitation doit être mené en trois temps : la constitution de listes de références qui est bien avancée ; le remplissage par les membres du réseau des fiches signalétiques qui sera effectuée en 2004 et 2005 ; la mise en ligne des fiches qui aura lieu dans la dernière année du GDR en 2006. Nous espérons qu'à la fin de l'année 2005 les premiers résultats seront disponibles sur internet.

GDR 2649

Centre Roland Mousnier

Université de Paris IV

1, rue Victor-Cousin

75005 Paris

Contacts : francois-joseph.ruggiu@paris4.sorbonne.fr ; elisabeth.arnoul@free.fr



Catégories

Dates

  • mercredi 31 août 2005

Contacts

  • Elisabeth Arnoul
    courriel : elisabeth [dot] arnoul [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Elisabeth Arnoul
    courriel : elisabeth [dot] arnoul [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les écrits du for privé du Moyen-Age à 1914 », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 16 septembre 2005, http://calenda.org/190495