AccueilA Paris sous la Révolution

A Paris sous la Révolution

Nouvelles approches de la ville

*  *  *

Publié le mardi 20 septembre 2005 par Claire Lemercier

Résumé

Thèmes abordés: urbanisme et aménagement de la ville pratiques culturelles administration et finances économie

Annonce

Colloque de Paris

A Paris sous la Révolution. Nouvelles approches de la ville

organisé par
la Société des études robespierristes
l’Institut d’histoire de Paris
et
la Commission du Vieux Paris

Avec la collaboration de

l’Institut de la gouvernance humaine
et l’équipe d’histoire du droit public et de l’administration de l’E.P.H.E.
le laboratoire collectivités locales de l’université d’Orléans
l’UMR Institutions et dynamiques historiques de l’économie CNRS Paris I

17 et 18 octobre 2005

hôtel de ville*
Commission du Vieux Paris (9 rue Cadet)

*Entrée 5 rue Lobau.

Se munir d’une pièce d’identité et du programme du colloque

Programme

Il n’est pas question de fabriquer un énième colloque sur la capitale sous la Révolu­tion ou sur le Paris révolutionnaire, mais bien plutôt de penser à organiser, à orienter la recherche sur cette période charnière de la vie, du développement et de l’exis­tence de la capitale, d’en pointer les zones d’ombre à l’aide d’exemples concrets, de dresser une sorte de carte des lacunes de la connaissance dont souffre l’histoire révolutionnaire de Paris, tenter, également, de discerner ce qui est im­portant de ce qui l’est moins, ce qui n’est pas toujours bien évident, et de rompre avec les approches trop simplificatrices, que ce soit dans les domaines de l’urba­nisme et de l’aménagement de la ville et de ses fau­bourgs, de la culture (au sens le plus large du terme), de l’économie et de l’admi­nistration.

En somme, il faudrait s’efforcer d’établir des sortes de bilans des connaissances et des enjeux de l’histoire pari­sienne dans chacun de ces domaines, en marquant bien, pour chacun d’eux, toute l’implication et toute la force du politique et tout en ayant bien conscience de l’importance des problèmes de méthode, sur lesquels il serait nécessaire de mettre l’accent, car pour conduire efficacement une recher­che, en­core faut-il savoir ce que l’on recherche. Or on ne le sait pas toujours très claire­ment en ce qui concerne Paris, notamment par exemple dans ses rapports avec sa banlieue. Alors, qu’est-ce que l’histoire parisienne sous la Révolution ? Que veut-on savoir ? Que faut-il sa­voir ? Que pourrait-on savoir ? Quelles sont nos incer­titudes ? Qu’ignorons-nous ? Pourquoi cette période est-elle si importante pour l’histoire parisienne ? Comment innover ? Comment conser­ver des pers­pec­tives mobiles ? Comment re­lire les tra­vaux anciens ? Quels documents et recueils de documents publier, autour de quelles questions ? Quels parallèles peut-on éta­blir avec ce qui se fait aujour­d’hui ? Toutes ces sortes de questions devront être posées en introduction de cha­cune des demi-journées pour chacun de leurs thèmes respectifs.

Il n’est donc pas dans nos intentions de présenter une vue d’ensemble de cha­cun des grands secteurs que nous aborderons, ceux de l’urbanisme, de la culture, de l’éco­nomie et de l’administration. Mais de dresser un état des lieux critique, de poser des questions, de bonnes questions, d’ouvrir des perspectives, de produire des pro­grammes de tra­vail (pour les étudiants et les chercheurs, mais aussi pour les so­ciétés savantes parisiennes), à termes plus ou moins éloignés, et plus ou moins ur­gents, de proposer une réflexion sur la nécessaire révision des travaux anciens, souvent idéologiquement très marqués et de tenter une certaine rationalisation, une cer­taine coordination de la recherche. En somme, de stimuler la recherche sur l’his­toire parisienne durant la Révolution, avec un avant et un après largement compris.

Comité d’organisation

François Loyer, Dominique Margairaz, François Monnier, Raymonde Monnier, Claire Monod, Michel Pertué et Denis Woronoff

PROGRAMME

Lundi 17 octobre Hôtel de Ville

9h- 17h 30

Introduction générale

Daniel Roche, professeur au Collège de France

matin : urbanisme et aménagement de la ville

· Rapport introductif : François Loyer, secrétaire général de la Commission du Vieux Paris

Contributions et études de cas

· Jean-Louis Harouel, professeur à l’Université de Paris II : La question financière et ses rapport avec l’aménagement urbain

· Daniel Rabreau, professeur à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : La typologie des monuments et équipements

· Dominique Poulot, professeur à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : La question du goût et ses effets sur la culture urbaine

· Anne Petillot, Architecte voyer de la Ville de Paris : Les hôpitaux parisiens

· Dominique Massounie, maître de conférence à l’Université de Paris X : Politique d’équipements et monuments hydrauliques à Paris

après-midi : pratiques culturelles

· Rapport introductif : Raymonde Monnier, secrétaire générale adjointe de la Société des études robespierristes : Le rayonnement culturel de la capitale

Contributions

· Isabelle Brian, maître de conférences à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne : Les prédicateurs parisiens dans les années 1780-1790

· Jean-Luc Chappey, maître de conférences à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne : Les transformations de la sociabilité savante à Paris (1780-1800)

· Stéphane Roy, chercheur associé au Yale Center of British Art, Prints & Drawings Department : La gravure dans le rayonnement culturel de la capitale. Paris vu de Londres

· Cyril Le Meur, chercheur au CELLF 17e-18e Université de Paris IV : L’agrandissement du regard. Chamfort journaliste dans les Tableaux historiques de la Révolution française

· Martin Nadeau, chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal : La presse parisienne du Directoire : l’exemple de la Décade philosophique

mardi 18 octobre Commission du Vieux Paris

9h- 17h 30

matin : administration et finances

· Rapport introductif : François Monnier, directeur d’études à l’école pratique des hautes études

Contributions

· Pierre Belda, maître de conférences à l’Université d’Orléans : La querelle entre la municipalité et l’état

· Vida Azimi, directeur de recherches au CNRS/ CERSA Université de Paris II : L’émergence d’une bourgeoisie administrative

· Michel Pertué, professeur à l’Université d’Orléans : Le maintien de l’ordre

· Jean-Jacques Bienvenu, professeur à l’Université de Paris II : La question financière et les finances parisiennes


mardi 18 octobre Commission du Vieux Paris

après-midi : économie

· Rapport introductif : Dominique Margairaz, professeur à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne : Faire de Paris la capitale économique de la France

Contributions

· Jean-François Belhoste, directeur d’études à l’E.P.H.E., Denis Woronoff professeur émérite à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : Ateliers et manufactures : une réévaluation nécessaire

· Anne Conchon, maître de conférences à l’Université de Paris I Panthéon- Sorbonne : Les transports dans l’économie parisienne sous la Révolution et l’Empire

· Allan Potofsky, maître de conférences à l’Université de Paris VIII : La révolution sur les chantiers du bâtiment parisien : entre corporations et libéralisme

· Eric Szulman, doctorant en histoire à l’Université de Paris I Panthéon- Sorbonne : La boucherie parisienne pendant la Révolution

· Thomas Le Roux, doctorant en histoire à l’Université de Paris I Panthéon- Sorbonne : Nuisances artisanales et industrielles dans l’agglomération parisienne

Comité d’organisation

François Loyer, Dominique Margairaz, François Monnier, Raymonde Monnier, Claire Monod, Michel Pertué et Denis Woronoff

Contact : Ray.Monnier@wanadoo.fr


Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 17 octobre 2005

Contacts

  • Monnier Raymonde
    courriel : Ray [dot] Monnier [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Raymonde MONNIER
    courriel : Ray [dot] Monnier [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« A Paris sous la Révolution », Colloque, Calenda, Publié le mardi 20 septembre 2005, http://calenda.org/190507